Tout sur le Xiaomi Redmi Note 4X [Test]

0
PARTAGER

Un peu plus de six mois après la sortie du Redmi Note 4, le constructeur chinois Xiaomi a mis à jour sa gamme de smartphone en lançant, au mois de février 2017, le Redmi Note 4X. J’ai eu l’occasion, grâce à GearBest, de tester la version embarquant une puce Snapdragon 625 et 3Go de mémoire vive. Après 15 jours en sa compagnie, voici mon retour sur un smartphone de qualité commercialisé à un tarif très compétitif. 

Contenu de la boite

Le Redmi Note 4X est livré dans une boîte blanche dont les seules inscriptions sont “4X”. On ne voit ni visuel ni caractéristiques de l’appareil. Il faut retourner la boîte et regarder l’étiquette pour découvrir certains éléments de sa fiche technique.

À l’intérieur, on découvre le terminal positionné au-dessus d’un compartiment contenant un guide de démarrage rapide, un câble USB 2.0, un adaptateur secteur et l’accessoire permettant d’extraire le tiroir à carte(s) Sim.

Attention, pour les appareils importés, il faudra prévoir un adaptateur français pour brancher l’adaptateur secteur.

La fiche technique

Le Xiaomi Redmi Note 4X embarque un processeur Snapdragon 625 (8 coeurs cadencés à 2,0Ghz) couplé à 3Go de mémoire vive et à une puce graphique Adreno 506.

Il est livré avec un espace de stockage de 32Go extensible via une carte micro-SD d’une capacité maximum de 128Go. Cet emplacement peut également servir pour insérer une seconde carte Sim (fonction Dual Sim). Je précise que ce smartphone existe également dans une version avec 4Go de Ram et 64Go de Rom.

Le Note 4X dispose d’un écran IPS LCD de 5,5″ proposant une définition Full HD (1080 x 1920px). Avec des dimensions de 151 x 76 x 8,5 mm, l’écran occupe près de 73% de la surface avant de l’appareil.

Pour prendre des photos et capturer des vidéos, le Redmi Note 4X dispose d’un capteur principal de 13Mpx (ouverture f/2.0) qui est associé à un flash double led et d’un second APN de 5Mpx pour les selfies.

En termes de connectivité, l’appareil Xiaomi est paré pour répondre à toutes les sollicitations : Wi-Fi (802.11 a/b/g/n), Bluetooth 4.2, GPS, micro-USB 2.0 et compatibilité 4G.

En plus des capteurs habituels (accéléromètre, gyroscope, proximité,…), le Note 4X dispose d’un lecteur d’empreintes digitales qui est placé sur la face arrière.

Pour alimenter le tout, le smartphone contient une batterie non amovible de 4000mAh.

Enfin, le Redmi Note 4X est livré sous Android 6.0 Marshmallow avec une surcouche MIUI 8.0.

Présentation de l’appareil

Le Redmi Note 4X est principalement constitué de métal : la face avant est recouverte d’une plaque en verre tandis que les tranches et l’arrière sont conçus en métal, de couleur gris pour le modèle testé​.

Le terminal adopte une forme plutôt conventionnelle : elle ne réserve pas de surprise mais le résultat est plutôt efficace. On peut noter, au niveau de la coque arrière, que les tranches sont légèrement arrondies, ce qui permet une bonne prise en main.

L’écran de 5,5″ occupe plus de 70% de la face avant, le reste étant réservé au haut-parleur, au capteur selfie et à différents capteurs dans la partie supérieure et à une barre noire intégrant 3 boutons tactiles en bas.

Ces derniers n’étant pas intégrés au sein de l’interface, il n’est pas possible d’insérer un autre bouton ou de supprimer ceux existants. De gauche à droite, on peut lister le multitâches, le bouton home et la fonction retour.

Au sein de certaines applications, un appui prolongé sur le premier bouton (depuis la gauche) aura pour effet de vous afficher un menu. L’utilisateur a aussi la possibilité de modifier le comportement attendu.

Sur la tranche gauche, Xiaomi a placé le tiroir pouvant recevoir deux cartes Sim ou une carte Sim et une carte micro-SD. Je précise que l’emplacement pour la Sim 1 est au format micro-Sim (ou micro-SD) tandis que le second peut recevoir une carte au format Nano Sim.

Sur l’autre tranche, on trouve le bouton Power puis la barre de volume, située juste au-dessus. On peut remarquer que le bouton On/Off n’est pas placé au milieu de la tranche mais légèrement plus haut. Quand on tient l’appareil d’une seule main, ce bouton tombe au niveau du pouce sans avoir à repositionné toute la main. C’est parfait.

Par contre, vu la diagonale de l’écran, il sera très difficile de couvrir tout l’écran d’une seule main.

La prise micro-USB est située​ sur la tranche inférieure, entre deux sorties haut-parleur.

Du côté opposé, Xiaomi a placé la prise casque du côté gauche et un port infrarouge et un micro secondaire à l’autre extrémité.

Sur le dos de l’appareil viennent se positionner, de haut en bas, le capteur photo principal, le double flash led, le capteur biométrique et le logo de la marque.

Au final, même si le Redmi Note 4X ne révolutionne pas le genre, il est bien réalisé, les finitions sont bonnes et il est même plutôt élégant

Interface et applications

Sur le Redmi Note 4X, Xiaomi propose Android 6.0.1 avec la surcouche MIUI 8.1. Ceux qui sont habitués aux appareils de marque chinoise ne seront pas perdus : il n’y aucun tiroir d’applications. Elles sont toutes présentées au sein des différentes pages de l’interface. Il est évidemment possible de les regrouper dans des dossiers.

La barre de statut et de notifications se présente en trois parties : la barre d’icônes affichée en permanence, puis deux volets accessibles depuis un mouvement vers le bas. 

La première partie présente 4 raccourcis vers des fonctions de l’appareil, des infos sur la météo du jour et un raccourci vers le menu Paramètres.

Un deuxième mouvement fera apparaître 8 raccourcis supplémentaires en sachant que l’utilisateur peut déterminer ceux à afficher et dans quel ordre les afficher.

Comme indiqué plus haut, la navigation s’effectue via les boutons tactiles situés en bas de l’écran. Ils ne sont pas interchangeables comme pour certains modèles concurrents mais Xiaomi autorise tout de même à inverser les boutons des deux côtés. Seule la fonction associée au bouton change, les icônes restent identiques.

C’est un peu bizarre de lister les applications ouvertes en cliquant sur le bouton retour mais au moins le constructeur laisse un choix à l’utilisateur. Ce n’est d’ailleurs pas le seul élément de personnalisation.

Plusieurs options de personnalisation

L’utilisateur a la main pour personnaliser son appareil sur un certain nombre de points. On trouve des éléments classiques comme le choix du thème et du fond d’écran mais également des éléments moins répandus : la couleur de la led de notification, le mode de présentation de la liste des applications déjà lancées (multi-tâches), l’ajout d’un assistant tactile ou encore le comportement à adopter lors d’un appui prolongé sur un des 3 boutons de navigation.

De bonnes idées d’applications

Au niveau des applications, le Redmi Note 4X est livré avec un package d’applications assez restreint, ce qui n’est pas plus mal.

On peut lister des applications standards pour sélectionner les thèmes ou encore définir les options Météo mais également une application Sécurité ainsi qu’un dossier nommé Outils contenant une liste de programmes plutôt classiques (radio, boussole, horloge,..).

Sécurité donne accès à un tableau de bord permettant d’agir aussi bien sur le nettoyage du smartphone (cache, applications,…) que sur la consommation de données en passant par la batterie, l’antivirus ou les permissions. On peut également tester la connexion et ainsi identifier d’éventuels problèmes.

Enfin, j’ai découvert avec cet appareil, une fonction que je n’avais encore jamais vu. Autant, je connaissais les modes Simplifié ou Enfant – ce que propose également le Note 4X – autant je ne connaissais pas Second Espace même si cela se rapproche de la création de profils.

Avec Second Espace, vous créez un nouvel environnement, définissez le mot de passe (et les empreintes) pour y accéder puis sélectionnez les applications et fonctions qui seront disponibles. Vous pourrez même importer des photos, contacts et fichiers de l’espace d’origine.

Toujours parmi les applications, le Note 4X offre la possibilité de cloner des applications : l’appareil réalise une copie de l’application et vous permet de l’utiliser différemment. En testant avec Facebook, je pouvais utiliser mon compte habituel et me connecter via un autre profil sur la copie de l’application FB.

Enfin, qui n’est pas constamment en train de chercher la télécommande correspondant à tel ou tel appareil ? Avec le port infrarouge intégré au Note 4X, vous allez transformer votre smartphone en télécommande universelle. Plutôt pratique non ?

Tout sur le Xiaomi Redmi Note 4X [Test]

Un lecteur d’empreintes très efficace

Comme indiqué plus haut, le Redmi Note 4X dispose d’un lecteur biométrique situé au dos de l’appareil.

Il prend place juste au-dessous du flash led et surtout, il est très bien placé quand on tient l’appareil d’une seule main. Il tombe directement sous l’index.

Il est possible d’enregistrer jusqu’à 5 empreintes. L’enregistrement s’effectue très rapidement mais le plus important est que le lecteur d’empreintes est très efficace : le scan est rapide et la reconnaissance est sans faille. Pendant toute la durée du test, l’appareil s’est toujours déverrouillé du premier coup et poser son doigt un très court instant suffit.

Téléphonie et internet : pensez à configurer le smartphone

J’en profite pour rappeler qu’en achetant cet appareil, il ne faudra pas oublier de vérifier les points d’accès relatifs à votre opérateur (APN). Si vous ne le faites pas, la configuration par défaut risque de vous empêcher de profiter de votre forfait.

Dans le cas où vous utilisez la fonction Dual Sim, vous devrez sélectionner la carte utilisée par défaut pour internet. Quant aux appels et aux messages, vous pourrez décider depuis quelle Sim passer.

Malheureusement, le Redmi Note 4X n’est pas Full compatible 4G en France. La bande B20 (fréquence 800) est manquante. En fonction de l’opérateur chez qui vous êtes, vous n’aurez pas la même qualité​ de signal.

Dans l’ensemble, je trouve que l’interface est agréable et simple à utiliser. On retrouve toutes les options liées à l’environnement Android avec quelques options complémentaires et des applications intéressantes.

Écran

Tout comme son aînée le Redmi Note 4, le Note 4X est doté d’un écran Full HD de 5,5″, ce qui lui confère une densité proche de 400ppi.

Le niveau de luminosité peut s’adapter automatiquement en fonction de la lumière ambiante. Même s’il n’est pas aussi rapide à s’adapter qu’un haut de gamme et qu’il est un peu faiblard par forte luminosité, cela reste tout à fait satisfaisant.

Le menu Paramètres offre même la possibilité à l’utilisateur de définir les couleurs et le contraste et éventuellement d’activer un mode lecture, affichage moins fatiguant pour l’oeil. Ce dernier peut même être programmé pour s’activer pendant une plage horaire définie à l’avance.

Si vous trouvez l’écran trop grand pour effectuer certaines actions, Xiaomi a intégré une fonction pour réduire l’affichage à une diagonale équivalente à 4,5″, 4,0″ ou 3,5″. Il suffit de réaliser une mouvement de glissement vers la droite depuis le bouton home. L’idée est plutôt bonne, la manipulation facile à réaliser mais je préviens, ce sera beaucoup plus difficile d’écrire des textos.

Malgré un écran confortable de 5,5″, il est dommage que Xiaomi n’ai pas intégré une fonction autorisant l’affichage de deux applications en même temps, en séparant l’écran en deux.

Appareil photo

Le Redmi Note 4X dispose de deux capteurs photo : un APN dorsal de 13Mpx capable de capturer des vidéos en Full HD et un capteur selfie de 5Mpx.

Au sein de l’interface, le choix du format est laissé à l’utilisateur (16:9 ou 4:3) mais pour la définition, il faudra la sélectionner parmi les valeurs​ sans savoir à quelle définition exacte cela correspond (normale, fine et très fine).

Le Redmi Note 4X propose 9 modes de prise de vue en dehors du Mode Auto dont certains existent sur des modèles concurrents : panorama, audio (avec déclenchement par la voix), embellissement, minuteur ou encore scènes​ (avec un choix parmi 12 pré-réglages).

Finalement, ceux qui ont éveillé ma curiosité ont été HHT pour les photos en basse luminosité et Tilt-Shift pour ajouter un effet de flou (ci-dessous).

Le Note 4X propose également un mode manuel mais il est réduit à son minimum ou presque : l’utilisateur peut intervenir sur la balance et l’ISO. Pour les autres paramètres, il faut se rendre dans le menu et sélectionner l’une des valeurs (contraste, exposition, saturation et netteté).

Des effets peuvent être ajoutés avant la prise ou après enregistrement en cliquant sur Éditer.

Avec une bonne luminosité extérieure, j’ai trouvé le résultat satisfaisant, voire bon dans certains cas. Même si la mise au point s’effectue bien, j’aurai apprécié qu’elle soit plus rapide.

Maintenant, par faible luminosité ou de nuit, le résultat est moins bon : il est difficile d’obtenir une photo nette. En passant par un mode nuit, le résultat est meilleur mais la photo est plus terne et les belles lumières que l’on peut observer de nuit ne se voient pas sur la photo.

En mode selfie, le nombre de modes se réduit à deux (minuteur et audio) mais vous pouvez toujours demander à l’appareil de deviner votre sexe et votre âge. Autant il se débrouille sur des adultes, autant, il a beaucoup de mal avec des visages d’enfant. C’est un gadget mais ça fait sourire, tout comme certains effets qui font bien rire quand on les applique sur des visages.

Au niveau vidéo, le Note 4X, qui propose deux modes (accéléré ou lent), a encore quelques progrès à faire même si le rendu capturé en Full HD est assez satisfaisant. Attention à bien définir​ les réglages car la mise au point peut se faire en continue ou au touché.

 

Performances

Avec son processeur Snapdragon 625 constitué de 8 coeurs et de 3Go de mémoire vive, le Redmi Note 4X est à l’aise pour toutes les tâches quotidiennes. Je n’ai noté aucun ralentissement durant la navigation dans les menus et lors du lancement d’applications.

Même si un nombre croissant d’applications lancées en fond va réduire la mémoire disponible, il continue de bien se comporter, également lors du passage d’une application à l’autre (mode multi-tâches).

Pour les applications plus gourmandes comme les jeux, le Note 4X les exécute sans sourciller. Je ne dis pas que le framerate est aussi bon que sur des appareils haut de gamme mais j’ai pu jouer sans problème à des titres tels que Real Racing 3, Dead Trigger 2 ou encore Asphalt Xtreme.

J’ai pu noter que Xiaomi avait eu la bonne idée d’intégrer un envoi de notifications dans le cas où la température de l’appareil dépassait une certaine limite. Même paramétré au plus bas (40°), je n’ai jamais reçu de notifications après 30min de jeux sur Asphalt Xtreme par exemple.

A titre d’information, vous trouverez, ci-dessous, les scores obtenus sur quelques applications de benchmark.

Batterie et autonomie

Le Redmi Note 4X dispose d’une batterie de 4000mAh, ce qui laissait présager une autonomie intéressante. De plus, avec une version Android assez récente, une diagonale de 5,5″ et une résolution Full HD, il n’y avait pas de raison particulière à voir l’autonomie fondre à vue d’œil, à part une mauvaise gestion interne.

Il n’en est rien, le Redmi Note 4X peut tenir deux jours sans être rechargé. Ceux qui l’utilisent comme outil de travail au quotidien le rechargeront peut-être au bout de 1,5 jours pour être sûr de finir la journée.

L’inconvénient de ce type de batterie est la durée de chargement. L’adaptateur fourni n’étant pas compatible Quick Charge, il faudra patienter plus de 2h pour retrouver la pleine capacité. C’est un peu long à mon goût mais en échange, pas besoin de le charger tous les jours.

Pour économiser de la batterie, il existe un mode économie de batterie mais il n’est pas paramétrable. Dans ce cas, l’appareil essaye de limiter la consommation des applications en arrière plan. Il est juste possible d’indiquer soi-même celles à surveiller. On peut également définir un seuil sous lequel l’appareil passera en économie d’énergie – paramètre standard – mais aussi des périodes de la journée.

L’autre solution est de limiter les animations système, toujours dans le menu Paramètres / Batterie et Performances

Prix et disponibilité

Le Redmi Note 4X ne se trouve pas dans n’importe quelle boutique. Il faudra passer par des sites spécialisés comme GearBest où il est vendu actuellement au tarif très intéressant de 179,99€. À ce prix, c’est une belle affaire même si vous ajoutez les éventuels frais de port.

Maintenant, vous pouvez aussi vous rabattre vers le Redmi Note 4 commercialisé peu de temps avant.

Conclusion

Avec son Redmi Note 4X, Xiaomi parvient à proposer un smartphone qui atteint un certain équilibre : conception de qualité, interface intuitive et performance… le tout pour un prix très (très) intéressant.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here