Samsung #GalaxyNoteEdge : un Galaxy Note 4 avec un écran incurvé ? [Test]

0
PARTAGER
Samsung Galaxy Note Edge : un Galaxy Note 4 avec un écran incurvé ? [Test]

Il y a quelques temps, Ma2thieu avait parlé, dans cet article, de la sortie d’un smartphone qui devait révolutionner le genre. Je parle du premier smartphone équipé d’un écran incurvé, le Samsung Galaxy Note Edge. Alors qu’il ne devait pas être commercialisé sur notre vieux continent, le constructeur coréen en décida autrement et ce dernier vit le jour en décembre 2014, peu de temps après le Galaxy Note 4. Ce smartphone est-il simplement une déclinaison du Note 4 avec un écran incurvé ? Peut-on le réduire à cela ? Cet écran « supplémentaire » apporte-t-il vraiment quelques chose ? C’est avec l’intention de répondre à ces différentes questions que j’ai réalisé le test du Galaxy Note Edge, smartphone prêté par Orange.

Fiche technique

Pour les caractéristiques techniques de l’appareil, c’est assez simple, elles sont très proches du Galaxy Note 4 sans être complètement identiques. Regardons cela de plus près. L’appareil est orchestré d’une main de maître par un processeur  Snapdragon 805 (quad-core cadencé à 2,7Ghz) accompagné d’une puce graphique Adreno 420, de 3Go de mémoire vive et de 32Go d’espace de stockage (25Go réellement disponibles). Sous la coque arrière, l’appareil peut loger une carte Micro-SD (jusqu’à 128Go) afin d’étendre cette mémoire interne.

Il est doté d’un écran Super Amoled QHD de 5,6″, ce qui est légèrement plus petit que celui du Note 4 (5,7″). Son écran étant plus petit avec une résolution identique, la densité est supérieure : 524 ppi contre 515 ppi pour le Note 4. Je l’indique mais je n’ai pas vu de différence entre les deux écrans. Les fans de photo mais également les autres pourront utiliser les deux capteurs du terminal : 16Mpx à l’arrière (avec flash et autofocus) et 3,7Mpx à l’avant.

Pour la connectivité, vous pourrez compter sur les éléments suivants : USB 2.0, 802.11 a/b/g/n/ac 2.4G+5GHz , Bluetooth 4.1, NFC, GPS, Glonass. Je ne vais pas lister tous les capteurs car le smartphone est un condensé de technologies mais voici tout de même quelques exemples qui devraient vous parler : accéléromètre, capteur d’empreintes digitales, gyroscope, capteur de mouvement, capteur de proximité et capteur d’UV.

Il ne faut pas oublier les dimensions de l’appareil qui sont de 151,3 x 82,4 x 8,3 mm pour un poids de 174g. Par rapport au Galaxy Note 4, il est plus petit, plus fin mais plus large. A titre de comparaison, les dimensions du Note 4 sont 153,5 x 78,6 x 8,5 mm. Enfin, l’appareil est alimenté par une batterie de 3000mAh alors que celle du Note 4 est de 3220mAh. Espérons que l’autonomie n’en prenne pas un coup car nous sommes en présence d’un smartphone muni d’un grand écran QHD (même s’il est plus petit que celui du Note 4), d’un écran supplémentaire sur le côté, d’un processus Quad-core et d’une batterie plus petite. Quel sera le résultat du mélange de ces différents ingrédients ? L’autonomie sera-t-elle identique à celle du Note 4 ? Patientez un peu, j’aborde ce sujet un plus loin.

Le Galaxy Note Edge est livré sous Android 4.4.4 (KitKat) avec la surcouche Samsung TouchWiz. D’après le site Samsung dédié aux mises à jour, le déploiement vers Lollipop aurait déjà démarré. Maintenant, il n’y a plus qu’à patienter.

Package

S’il n’y avait pas le nom du smartphone sur le dessus de la boîte, on pourrait la confondre avec celle du Galaxy Note 4 : une boîte rectangulaire et grise, le nom du modèle sur le couvercle et les principales caractéristiques sur le dessous. Les éléments présents dans le coffret sont identiques : un kit mains libres (oreillettes intra-auriculaires), un câble USB/Micro USB, un adaptateur secteur « Quick Charge » et quelques fascicules. On y trouve également quelques pointes de rechange pour le stylet. Eh oui, ce modèle Edge n’en demeure pas moins un Galaxy Note et qui dit Note, dit stylet.

20150502_Galay_Note_Edge_11

Design

Je me demandais comment ce nouvel écran s’intégrerait au smartphone et bien je ne suis pas déçu, c’est très bien réussi. Tout a été fait pour avoir l’impression que l’écran du smartphone continue sur la tranche de droite. Je vous rassure, cette partie de l’écran n’est pas positionnée à 90° par rapport à l’écran principal. Il a été conçu de telle sorte que la « jonction » entre les deux parties se fasse en douceur, que ce soit l’arrondi ou l’angle épousé par l’écran « secondaire ». Si vous faites glisser votre doigt sur l’écran, le mouvement est continu. Il n’y a aucune accroche sauf peut être à la fin, au niveau du cerclage. Du côté opposé on le sent également mais c’est moins marqué. Du côté droit, je trouve que c’est plus important et c’est dommage même si techniquement, je ne sais pas si cela aurait pu être fait autrement. Mis à part ce point, le design est vraiment réussi. Je reviens sur ses fonctionnalités liées à cet écran un peu plus tard.

20150502_Galay_Note_Edge_19

Pour le reste de l’appareil, on se croirait en présence du Note 4, ou presque. Sur la face avant, on peut lister, dans la partie haute, la led de notifications, la marque Samsung, la sortie du haut-parleur, des capteurs et l’appareil photo frontale.

20150502_Galay_Note_Edge_17

Dans la partie opposée, on retrouve le bouton physique tant apprécié par Samsung ainsi que deux boutons tactiles invisibles tant que leur position n’a pas été effleurée du doigt. Je reviendrai également sur ce sujet plus tard mais le bouton physique fait office, tout comme sur le Galaxy Note 4, de lecteur d’empreintes digitales.

Sur la tranche de droite, il n’y a rien puisque c’est l’emplacement de l’écran incurvé. La barre de volume trouve position sur le côté opposé, comme sur les autres modèles de cette gamme. Si on regarde de plus près, elle est différente de celle du Note 4 qui ressemble presque à deux boutons reliés l’un à l’autre alors que sur le Note Edge, c’est une barre uniforme. Je trouve que celle du Note 4 fait plus « premium ».

20150502_Galay_Note_Edge_28

La barre de volume est différente entre le Note Edge (au-dessus) et le Note 4 (au-dessous)

20150502_Galay_Note_Edge_16

20150502_Galay_Note_Edge_14

20150502_Galay_Note_Edge_12

Sur la tranche inférieure, on dénombre l’emplacement pour la prise Micro USB puis celui pour le stylet. Quant à la tranche supérieure, elle a été modifiée pour y recevoir le bouton Power qui se trouve, pour le Note 4, sur la tranche de droite. Il est accompagné du capteur infrarouge et de la prise casque. Il était compliqué de placer le bouton Power ailleurs mais le positionner en haut change bien des habitudes et cela s’en ressent au quotidien, au moins au début. Par exemple, si vous tenez le smartphone en main comme si vous veniez de le manipuler, il faut avoir une grande main pour atteindre le bouton situé en haut pour allumer ou éteindre l’appareil. Pour le réveiller, il sera plus simple d’utiliser le bouton physique Home.

20150502_Galay_Note_Edge_13

20150502_Galay_Note_Edge_15

Cet écran si unique mis de côté, le reste du smartphone est presque une copie du Note 4. Il en est de même pour le cerclage en aluminium qui entoure le smartphone. Il est constitué de deux couleurs : noir mat au centre et alu brillant sur les arêtes. Le dos est également identique à celui du Note 4 : un revêtement en simili-cuir noir agréable au toucher, un capteur photo de forme carré qui est toujours proéminent par rapport au reste de la façade, un flash led, un fréquencemètre, la marque Samsung et une sortie de haut parleur.

20150502_Galay_Note_Edge_18

En conclusion de ce chapitre, je dirai que les deux seules ombres à ce beau tableau sont le cerclage trop prononcé au niveau de l’écran incurvé et l’appareil photo qui empêche le terminal d’être complètement à plat sur le dos. Pour le reste, le bilan est positif : le Note Edge reprend l’effet premium du Note 4 et se positionne évidemment sur le marché des smartphones haut de gamme.

Pour bien vous rendre compte de la ressemblance entre les 2 appareils, voici quelques photos du Samsung Galaxy Note Edge et du Galaxy Note 4.

20150502_Galay_Note_Edge_34

Le Note 4 à gauche et le Note Edge à droite

20150502_Galay_Note_Edge_29

20150502_Galay_Note_Edge_30

20150502_Galay_Note_Edge_31

Sur les 3 photos ci-dessus, le Note Edge est en haut et le Note 4 en bas

20150502_Galay_Note_Edge_32

 

Pour ces 2 photos, le Galaxy Note Edge est à droite

20150502_Galay_Note_Edge_33

 

Interface et applications

En attendant Lollipop

Je débute ce chapitre de la même façon que pour le Galaxy Note 4. Le Note Edge est livré sous Android 4.4.4 KitKat et pas encore de Lollipop en vue. Même si elle a été remis au goût du jour par rapport à des smartphones de 2013 (interface du Galaxy Note 3 avant son passage sous Lollipop), l’interface est identique à celle des Galaxy S5 et Galaxy Note 4 (flat design et interface colorée). La barre de notifications habituelle peut être personnalisée pour afficher vos raccourcis préférés et le mode multitâches permet, tout comme le Galaxy Note 4, de basculer vers un affichage double écran. J’ai employé le terme « habituelle » car le Galaxy Note Edge offre un nouvel affichage sur sa partie inclinée. Cette dernière affiche entre autres les notifications mais nous verrons plus tard qu’elle propose une nouvelle solution pour accéder à vos informations et à vos applications. Les fonctionnalités liées au stylet sont les mêmes que celles décrites sur le test du Galaxy Note 4.

20150502_Galay_Note_Edge_05

20150502_Galay_Note_Edge_06

Concernant le multi-taches, j’observe le même comportement que celui vu sur le Galaxy Note 4 : un temps de latence entre le clic sur le bouton et l’affichage du mode multi-taches. Cela signifie que cela pourrait bien être lié à la couche logicielle car l’appareil n’a montré aucune faiblesse lors de son utilisation au quotidien.

Les applications : même package que sur le Galaxy Note 4

Concernant les applications, le package fourni avec le Note Edge est identique à celui du Galaxy Note 4 : des applications standards, le pack Google ainsi que les applications spécifiques à Samsung et au Note. Il n’y a donc pas d’applications spécifiques pour la partie de l’écran qui est incurvé. Sa personnalisation se fera directement depuis le menu Paramètres. Au final, après avoir découvert l’interface du Galaxy Note 4, je peux vous dire que celle du Note Edge ne vous réservera aucune surprise, mise à part la spécificité de ce modèle.

20150502_Galay_Note_Edge_10

Tester deux appareils qui semblent si proches et qui sont sortis avec peu d’intervalle peut vous sembler avoir peu d’intérêt mais en fait, cela permet de voir les ressemblances ou les différences. Par exemple, on se rend compte que les lecteurs d’empreintes et de fréquences cardiaques des deux appareils sont identiques, à mon grand désespoir.

20150502_Galay_Note_Edge_08

Le lecteur d’empreintes et le fréquencemètre

Enregistrer ses empreintes digitales vous offre les mêmes fonctionnalités que sur le Galaxy Alpha et le Galaxy Note 4. Proposer les mêmes ne me pose aucun problème, c’est plus le manque de précision ou l’exigence du lecteur qui me gêne et cela n’a pas évolué depuis le Galaxy Alpha. C’est probablement lié au mode de scan utilisé (par glissement) car je n’ai pas noté de tels retours des utilisateurs du dernier modèle de la marque à la pomme. J’espère pouvoir vous donner mon avis sur le Galaxy S6 dès que j’aurai l’occasion de le tester. Je comprends la politique de Samsung de vouloir rentabiliser ce composant en l’utilisant sur plusieurs modèles successifs mais c’est dommage pour l’utilisateur. Je suis conscient que ce lecteur peut voir avoir son utilité sur un smartphone mais uniquement si c’est pleinement fonctionnel.
Pour le lecteur de fréquences cardiaques, c’est encore plus simple : je ne vois pas l’utilité de ce composant. Samsung démontre que ses appareils sont hautement technologiques mais ce lecteur ne peut remplacer un appareil médical et tout comme le modèle précédent, il est trop sensible. Utiliser S Health pour rassembler en un seul point toutes les données liées aux activités physiques, c’est top mais uniquement si cela fonctionne vraiment. Il faut laisser le relevé d’informations à l’appareil le plus adapté et le smartphone n’est, à mon avis, pas celui indiqué pour le relevé du rythme cardiaque.

Galaxy Apps et autres applications

Parmi les applications Samsung, on retrouve celles décrites sur les précédents tests des Galaxy Note 3 et Galaxy Note 4 : S Note, Scrapbook et S Health. Sur tous les appareils Samsung Galaxy, vous avez à l’application Galaxy Apps qui permet de basculer vers un Store de programmes « dédiés » à cette gamme. Le Note Edge proposant de nouvelles fonctionnalités, il existe maintenant un chapitre spécifique pour ce modèle.  Vous y trouverez un nombre encore réduit d’applications mais surtout des modèles de « Edge Panel » (panneau lattéral). Je reviens sur ce sujet un peu plus tard mais le but est de sélectionner la ou les barres qui vous seront proposées à l’affichage depuis le menu Paramètres.  Samsung a déjà pensé à pas mal de choses qui devraient vous êtres utiles ou vous faire gagner du temps.

20150502_Galay_Note_Edge_03

Parmi les nouveautés, on trouve l’application Mes lieux qui trouve son intérêt lorsqu’on l’insère sur l’écran sous forme de widget. Dès que vous arriverez sur un des lieux enregistrés, le smartphone adaptera le contenu en fonction du profil; qui comprend jusqu’à 4 raccourcis (vers des applications, des contacts ou des outils de l’appareil) mais également l’itinéraire à suivre pour vous rendre à votre domicile ou sur votre lieu de travail.

20150502_Galay_Note_Edge_04

Par défaut le Note Edge vous propose 5 lieux différents (de sortie, travail, domicile, école et gym) mais vous avez la liberté d’en configurer d’autres. Ce système est plutôt ingénieux et fonctionne très bien. Une fois que j’ai découvert cette fonction, je l’ai paramétré et je ne l’ai plus quitté. A essayer sans modération.

L’écran ou plutôt les écrans

L’écran principal

Encore un fois, Samsung nous a conçu un écran avec de belles couleurs vives, des contrastes marqués mais aussi un écran qui réagit vite et bien à la luminosité extérieure (merci le capteur). Cela permet à son utilisateur de toujours disposer d’un écran adapté pour une bonne lisibilité en toute circonstance. Je rappelle que le Note Edge est doté d’un écran QHD (2560 x 1440px) de 5,6″. Mais voilà, un Note Edge n’est pas un Note comme les autres. Celui-ci a eu le droit à un deuxième écran.

Le panneau latéral

Ce qui fait de ce Note Edge un smartphone innovant est cette extension d’écran (160 pixels de plus) positionnée sur le côté droit. Elle offre un nouvel accès à certaines fonctionnalités ou informations. Par défaut, l’appareil affiche, dans cette zone, la mention « Galaxy Note Edge ». Vous pouvez la modifier par la phrase ou le mot de votre choix. Il est également possible de paramétrer un mode nuit mais aussi tout un ensemble de raccourcis. Je vous propose de faire un zoom sur cette partie de l’écran. C’est à travers le menu Paramètres / Personnalisation puis Panneau latéral (je ne trouve pas le libellé très vendeur) que vous allez pouvoir personnaliser cet écran.

Choix des panneaux

La principale fonctionnalité est de pouvoir sélectionner le ou les « panneaux » qui s’afficheront sur le côté droit de l’écran. Par défaut, Samsung vous en propose quelques-uns mais d’autres modèles sont téléchargeables gratuitement. On a vu que ce panneau pouvait afficher les notifications mais ce n’est qu’une infime partie des fonctions disponibles. Quand vous êtes sur la liste des panneaux proposés, il suffit alors de cocher celui ou ceux souhaité(s) pour qu’il(s) soi(en)t proposé(s) à l’affichage.

20150502_Galay_Note_Edge_01

C’est vraiment très simple à paramétrer. C’est bien tout ça mais que propose le Note Edge ? Cela va des informations liées à l’activité physique (S Health), à vos RDV du jour (Calendrier) en passant par des favoris vers vos contacts ou des raccourcis vers des applications (messages, …) ou des outils (lampe torche,…).
Maintenant que vous avez fait votre choix, comment cela fonctionne-t-il ?

Fonctionnement

Une fois que vous êtes revenus sur l’écran principal, il suffit de faire glisser votre doigt sur l’écran incliné, vers la droite ou la gauche, pour afficher les différents panneaux sélectionnés à l’étape précédente. En quelques glissements et en un clin d’oeil, vous accédez à l’information ou la fonction qui vous intéresse. C’est très bien fait et ça fonctionne très bien. Personnellement, j’ai sélectionné plusieurs panneaux dont un qui liste les raccourcis vers mes contacts favoris. Depuis, je n’utilise plus que ça pour appeler ces personnes. Plus besoin de passer par le répertoire.

20150502_Galay_Note_Edge_21

De plus, quelque soit le panneau sélectionné, un glissement vers le haut depuis le bas de l’écran vous bascule vers le menu dans Paramètres. Du côté opposé, un glissement vers le bas fait apparaître une barre d’outils : une lampe torche, une règle, un minuteur, un chronomètre et un micro.

20150502_Galay_Note_Edge_23

Tous ces fameux panneaux sont également accessibles depuis n’importe quel écran du smartphone, toujours en effectuant un mouvement de glissement sur la partie inclinée de l’écran.

Les autres fonctionnalités

Pour les autres fonctionnalités, les sous-menus de « Panneau latéral » permettent de paramétrer « mon espace » (panneau qui s’affiche lorsque l’appareil est verrouillé), de spécifier les flux d’informations (en fonction de certains panneaux sélectionnés), de paramétrer un mode nuit (en spécifiant les heures de début et de fin) puis d’autoriser ou non à faire pivoter l’écran quand le smartphone est tenu par un gaucher (avec l’écran incliné positionné à gauche). Samsung a donc essayé de répondre à l’ensemble des utilisateurs (droitiers et gauchers) mais malheureusement, le reste de l’appareil ne s’adapte pas aussi bien que l’écran : le logo est à l’envers, le bouton Power en bas, la touche Home en haut et les touches du volume se retrouvent à droite. Les gauchers devront donc s’habituer à un utilisation de droitier.

20150502_Galay_Note_Edge_22

Ces panneaux sont donc simples à paramétrer et à afficher. Il est même possible d’ajouter un panneau « fabriqué » soi-même à partir d’une photo prise avec l’appareil. Il faut quand même avouer que certaines fonctions font plus gadget qu’autre chose. Je ne me vois pas sortir mon Note Edge pour prendre des mesures et encore moins si cela dépasse 10cm. Avec cet écran, Samsung montre son savoir-faire mais il faut maintenant que les développeurs s’attellent à la tâche pour exploiter au mieux cette extension d’écran.

Performance

Sur l’utilisation au quotidien, le smartphone réagit très bien à toutes les sollicitations. A part le temps de latence observé lors du lancement du multi-tâches, le smartphone est réactif et la navigation est fluide. Je suis impatient de tester un smartphone Samsung sous Lollipop car quand on voit que le smartphone réagit bien avec 1,72Go de mémoire vive utilisée sans aucune application exécutée, qu’est ce que sera sous Lollipop ? Heureusement qu’il est équipé de 3Go de mémoire (enfin seuls 2,72Go sont indiqués dans le gestionnaire des tâches) car avec quelques applications lancées en arrière plan, un appareil moins bien équipé pourrait montrer quelques signes de faiblesse.

Concernant les benchmarks, les résultats sont très proches de ceux obtenus avec un Galaxy Note 4.

20150502_Galay_Note_Edge_02

Par contre, sur des jeux, j’ai observé plus de ralentissements que pour cet autre modèle Note. Je n’ai pas reproduit le comportement systématiquement mais il est arrivé, pendant le jeu, que le ralentissement intervienne lors de la réception d’une notification (sur l’écran incliné). Il faut vraiment chercher la petite bête ou être vraiment exigent car le Note Edge est très performant et que je n’ai jamais eu à me plaindre de ses performances.

20150502_Galay_Note_Edge_07

Appareil photo

En termes techniques, le Galaxy Note Edge possède les mêmes capteurs que le Galaxy Note 4 : un capteur dorsal de 13Mpx accompagné d’un auto-focus, d’un stabilisateur (pour la vidéo) et d’un flash led pour la face arrière et un capteur frontal grand angle de 2.1Mpx pour la face avant. L‘interface est à peu près la même que celle du Galaxy Note 4 excepté que les déclencheurs photo et vidéo ont été positionnés sur le panneau latéral. Cela laisse le reste de l’écran entièrement libre ou presque pour le champ de vision et la visée. Sur l’écran standard, on ne trouve plus que 3 icônes : le mode utilisée,  le raccourci vers la galerie de photos et l’icône représentant l’emplacement où seront stockées les photos et vidéos prises avec le Note Edge.

20150502_Galay_Note_Edge_24

20150502_Galay_Note_Edge_26

Malgré tout, il existe un revers à cette médaille. Il m’est arrivé, sans le vouloir, de prendre un photo ou même une série de photos. Cet écran supplémentaire est bien utile mais il est également très sensible. Il faut donc faire attention à la manière de positionner ses doigts pour ne pas appuyer sur un des déclencheurs.

Pour le rendu, on retrouve la même qualité de photo que sur le Note 4. Voici quelques clichés pris avec le Note Edge.

Samsung Galaxy Note Edge : un Galaxy Note 4 avec un écran incurvé ? [Test]

Samsung Galaxy Note Edge : un Galaxy Note 4 avec un écran incurvé ? [Test]

Samsung Galaxy Note Edge : un Galaxy Note 4 avec un écran incurvé ? [Test]

Un Edge (Galaxy S6 Edge) pris en photo par un autre Edge (Galaxy Note Edge)

Batterie et autonomie

En lisant la fiche technique, je me demandais quels seraient les résultats de ce smartphone. Allait-il être de la même lignée que les Galaxy Note 3 et Note 4 ? Après quelques semaines d’utilisation, je peux dire que le Galaxy Note Edge hérite des mêmes propriétés « longue durée » que les autres smartphones de la gamme. Cet appareil a une autonomie à peu près équivalente à celle du Note 4 mais tout de même inférieure. Je ne sais pas si c’est l’écran supplémentaire ou la batterie plus petite qui entre en jeux mais on perçoit cette petite différence.

20150502_Galay_Note_Edge_27

A titre de test, pendant une des journées, j’ai activé la fonction Hotspot (partage de la connexion 4G pour un PC portable) pendant plus de 9h heures. Le smartphone n’a pas survécu la journée entière et a fini par s’éteindre après plus de 16h de fonctionnement. Lors d’une utilisation plus normale, on atteint 1,5 jours et les moins consommateurs pourront atteindre pratiquement deux jours. Lors des journées où j’ai effectué de nombreu tests (vidéos,  jeux et benchmarks), la batterie a fini par rendre l’âme peu de temps après dépassé les 20h.

Prix et disponibilité

En ce moment, le Galaxy Note Edge est en « promotion » sur le site Samsung. Il est disponible contre la coquette somme de 749€. Eh oui, il s’agit bien d’une promotion car à sa sortie,  le smartphone était vendu 100€ plus cher que le Galaxy Note 4, soit 829€. Il est disponible en noir ou en blanc.

Conclusion

Après avoir testé les Galaxy Note 4 et Galaxy Note Edge à peu de temps d’intervalle, je dois dire qu’en dehors de sa spécificité (écran incliné), le Galaxy Note Edge n’apporte pas grand chose de plus. Il est muni d’un grand écran de qualité et d’un stylet, il est performant et tient sur la durée mais tout comme un Galaxy Note 4. Il apporte un plus avec ses fonctions et raccourcis accessibles via son écran incliné mais cela reste encore un trop petit plus pour craquer si on possède déjà un Galaxy Note 4, surtout avec la différence de prix observé lors de sa commercialisation. Pour ceux qui n’en sont pas équipés, ce modèle fait parti des smartphones haut de gamme qui allient qualité, performances et design. Si vous voulez vous démarquer des autres, alors le Note Edge est le smartphone qu’il vous faut même s’il faut espérer que l’écran soit mieux exploité dans le futur.

Laisser un commentaire

Soyez le premier à commenter!

Notification
avatar
wpDiscuz