LG G5 : le smartphone modulaire de LG [Test]

0
PARTAGER
LG G5 : le smartphone modulaire de LG [Test]

Après des LG G3 et LG G4 qui suivaient à peu près la même lignée, le constructeur coréen LG a souhaité innover en revoyant le design et les propriétés de son dernier haut de gamme. C’est ainsi qu’est né le LG G5, le premier smartphone LG proposant des modules. Disponible à la vente depuis le mois de mai, le LG G5 semble avoir du mal à convaincre. Grâce à un prêt du constructeur, que je remercie par la même occasion, j’ai pu me faire ma propre idée que je vous livre à travers ce test.

Package

En plus de vouloir surprendre avec un smartphone proposant des modules, LG a également conçu un packaging différent de ces précédents modèles. La boîte reste rectangulaire mais l’ouverture se fait par une extrémité et les couleurs sont moins conventionnelles que celles que nous observons habituellement. La boîte est principalement blanche mais sa base est verte, un vert qu’on oublie pas.

Le contenu est à la hauteur des précédentes versions et digne d’un haut de gamme : le smartphone, un câble USB avec son adaptateur secteur, un kit mains libres, un guide de prise en main rapide et un outil d’éjection pour la carte sim.

Comme sur le LG G4, la marque coréenne fournit un kit mains libres constitué d’embouts intra-auriculaires, d’une télécommande et d’un fil tressé, de quoi éviter de passer du temps à dénouer le tout à la sortie du sac ou de sa poche.

Fiche technique

Comme on pouvait s’y attendre de la part de LG, sur le papier, le LG G5 reçoit la fiche technique d’un haut de gamme, de quoi affronter ses concurrents sur le terrain du benchmarks et de l’autonomie.

Le LG G5 est propulsé par une équipe constitué d’un processeur Snapdragon 820, de 4Go de mémoire vive et d’un GPU Adreno 530. Il offre un espace de stockage de 32Go extensible grâce une carte micro-SD d’une capacité maximum de 256Go.

Alors que nous étions habitués à un écran de 5,5″, pour son LG G5, la marque a équipé son smartphone d’un écran IPS LCD proposant une diagonale de 5,3″ protégé par un revêtement 3D Arc Glass et une définition QHD (2560 pixels x 1440px). Cela lui confère une densité de 554ppi, ce qui est supérieur au LG G4 mais inférieur au Galaxy S7.

Sur son dernier né, LG a décidé d’installer deux capteurs photos à l’arrière : un premier capteur photo de 16Mpx à ouverture f/1.8 et un second de 8Mpx à ouverture f/2.4. Ils sont accompagnés d’un autofocus laser, de l’OIS et d’un flash led. Pour l’avant, il s’agit d’un appareil photo de 8Mpx offrant une ouverture de f/1.8.

Comme on pouvait s’en douter, le LG G5 dispose d’une connectivité complète : Wi-Fi (802.11 a/b/g/n/ac), Bluetooth 4.2, NFC, GPS (A-GPS, GLONASS), USB Type-C et 4G LTE de catégorie 9. Pour la première fois, LG a équipé son haut de gamme d’un lecteur d’empreintes digitales. Le port Infrarouge est toujours de la partie mais LG continue de faire l’impasse sur une certification IPX.

Sa coque en aluminium présente des dimensions de 149, x 73, x 7, mm pour un poids de 159g et dissimule une batterie amovible de 2800mAh compatible avec la technologie Quick Charge 3.0. Cela permettrait au LG G5 d’atteindre plus de 80% de charge en seulement 30min.

Il est livré avec Android 6.01 et la surcouche LG, LG UX 5.0. Pour le moment, le constructeur n’a pas communiqué sur une éventuelle éligibilité de son appareil à recevoir Android 7.0 mais je ne vois pas pourquoi il en serait autrement. L’appareil a moins d’un an et correspond au dernier haut de gamme proposé en Europe.

Conception

Quand on a tenu en main et utilisé les trois précédents smartphones haut de gamme de la marque (LG G2, LG G3 et LG G4), on perçoit vite les changements souhaités par le constructeur. La conception “écran incurvée” a été abandonnée, tout comme les boutons présents sur la coque arrière.

Tout d’abord, LG a conçu un smartphone plus petit que les deux précédentes itérations, plus petit mais également plus fin et plus arrondi et donc plus facile à prendre en main et à utiliser. On voit également du changement au niveau des matériaux utilisés : LG abandonne le plastique (et le cuir) pour adopter une conception métallique avec quelques touches chromés sur les tranches.

Quant aux boutons du volume, ils prennent position sur le côté gauche de l’appareil. J’avoue que je m’étais habitué à leur position à l’arrière mais ce changement est nécessaire pour intégrer une nouveauté : le lecteur biométrique.

Le lecteur d’empreintes digitales est enfin disponible sur un LG G et il se situe sur le dos de l’appareil, au niveau du bouton principal, juste sous l’index. C’est bien pratique quand on tient l’appareil en main. Cela l’est un peu moins si vous voulez juste déverrouiller votre appareil qui est posé sur une table.

Avec ces quelques modifications, le LG G5 se démarque bien des précédents modèles mais pas complètement des appareils concurrents. Par contre, la base du smartphone est sans aucun doute l’élément qui le rend unique. La tranche inférieure peut se désolidariser du terminal par une pression sur un bouton positionné dans la partie inférieure gauche.

On accède alors à la batterie amovible de l’appareil, une propriété conservée par rapport au LG G3 et LG G4 et de plus en plus rare sur les appareils haut de gamme. C’est par ce moyen que l’on va pouvoir connecter les modules LG Friends.

J’ai remarqué un léger décalage au niveau de la jointure entre les deux parties au niveau du bouton poussoir. Ce n’est pas gênant à l’utilisation ni pour enlever ou insérer le module. C’est juste un peu dommage d’un point de vue esthétique. Cette séparation aurait pratiquement pu passer inaperçue.

Maintenant, au dos de l’appareil, les dimensions ayant été revues à la baisse, les capteurs photo entraînent l’apparition d’une légère protubérance. Elle est bien intégrée au design de l’appareil et je comprends bien la problématique du constructeur mais je trouve que le LG G5 aurait gagné à être entièrement plat à l’arrière.

Ne cherchez pas les bandes en plastique nécessaire pour les antennes, LG a conçu son G5 de telle façon qu’il n’en a pas besoin. Il a utilisé un procédé qu’il a nommé “micro-dizing”.

Mis à part cette légère protubérance et l’interstice présent au niveau de la base du smartphone, je trouve que le design du LG G5 est très réussi et qu’il est plus agréable à prendre en main que le G4 qui a pourtant connu un grand succès. Avec ce smartphone, le constructeur livre une copie quasi parfaite.

L’écran

L’écran est un autre point sur lequel LG a réalisé des changements. Le LG G5 adopte un écran IPS d’une diagonale de 5,3″ alors que les deux précédents terminaux offrait une diagonale de 5,5″. LG a donc décidé de réduire la taille de l’écran en conservant la résolution QHD (2560 x 1440px) dévoilée pour la première fois sur son LG G3. L’écran du LG G5 propose donc son smartphone avec la meilleure densité.

En plus de sa base modulaire et de son double capteur photo, le LG G5 dispose d’une autre propriété unique : l’écran est légèrement bombé dans la partie supérieure. C’est assez surprenant mais ça fait don effet. A part le côté esthétique, je n’ai pas trouvé de réelle utilité.

Comme certains autres smartphones concurrents, le LG G5 propose une option “Always-On Display” qui permet de conserver un affichage sur l’écran même quand ce dernier est éteint. C’est plutôt pratique mais les informations à afficher sont assez limitées : date, heure, notifications et signature. Il n’est même pas possible de définir le format de l’horloge.

Je trouve que LG n’a pas été au bout des choses surtout que ce mode est un peu trop gourmand en batterie par rapport à ce qu’il apporte réellement.

Pour ceux qui connaissent les smartphones LG, je vous confirme que la fonction Knock-On, qui permet de réveiller son smartphone avec une double tap sur l’écran, est toujours d’actualité.

Enfin, pour finir sur ce chapitre, on peut féliciter le travail effectué par LG sur la luminosité de l’écran et la réactivité avec laquelle il s’adapte aux conditions extérieures.

Les modules LG Friends

Ayant réalisé mon test plusieurs mois après l’annonce et la sortie du LG G5 et de ses LG Friends, j’ai peut-être un plus de recul pour faire un “bilan”. Le concept proposé par LG était très intéressant : entre le fait de proposer un smartphone modulaire et une conception avec une base qui se détache, LG nous a fait rêver.

Finalement, entre le nombre encore limité de modules – qui ne risque pas d’augmenter si le LG G6 ne dispose pas de la même propriété – et une manipulation qui oblige à éteindre son smartphone, cela devient moins attirant. En effet, la batterie étant attachée à la base qui se désolidarise, il n’est pas possible de placer un autre module sans devoir redémarrer son terminal.

Ensuite, sur les modules, n’ayant pas eu l’occasion de les tester, je ne peux parler que du peu de choix proposé. LG a eu la bonne idée de proposer des modules variés mais ils ne sont pas tous proposés à des tarifs abordables et ils ne sont pas disponibles sur tous les sites marchands.

Au mois de mars 2016, LG avait communiqué sur la sortie du LG G5 et sur les modules qui seront proposés. Le constructeur avait liste 7 accessoires dédiés au G5 (LG Friends) mais avec seulement 3 modules : CAM Plus (module photo avec batterie intégrée), Hi-Fi Plus avec B&O Play (module audio) et 360 CAM (module caméra)

Interface et Applications

Là encore, LG a apporté quelques modifications dans ce domaine. Par exemple, les menus et certaines applications ont été redessinés. Ensuite, LG a pris quelques décisions que j’ai trouvé étonnante. Même si une mise à jour a permis de revenir en arrière, à l’origine, sur le LG G5, le tiroir d’applications avait disparu. Désormais, un paramètre vous laisse le choix, ce que je trouve un peu plus pertinent.

Parmi les changements à noter et qui permettent au LG G5 de rattraper la concurrence, on peut noter l’apparition d’un lecteur d’empreintes. C’est une première sur un smartphone LG de la gamme “G”. Il est intégré au bouton d’alimentation qui lui est resté au dos de l’appareil, bouton qui se retrouve naturellement sous l’index. L’enregistrement des empreintes fonctionne très bien et leur reconnaissance une fois l’appareil verrouillé est toute aussi bonne.

Côté applications, il ne faut pas s’attendre à une révolution. LG a effectué quelques retouches et a intégré de nouvelles applications mais rien de transcendant non plus.

LG G5 : liste des dossiers d’applications proposés par défaut
LG G5 : Application Smart Settings
LG G5 : Application Smart Notifications

Le comportement du LG G5 est sans faille : les applications sont exécutées rapidement, la navigation est fluide et le passage d’une application à l’autre via le mode multitâches s’effectue sans sourciller.

Photo

La photo est encore une fois un des domaines mis en avant par le constructeur sud-coréen. En effet, pour son LG G5, la marque a doté son smartphone d’un double capteur à l’arrière : 16Mpx (29mm et f/1.8) pour le premier et 8Mpx (12mm et f/2.4) pour le second. Vous disposez donc d’un grand angle pour réaliser de nouvelles expérimentations. Les deux capteurs sont donc indépendants : le premier pour les photos que vous réalisiez d’habitude et le second pour les paysages par exemple.

On peut apprécier la qualité de la stabilisation et la rapidité de la mise au point et du déclenchement. On peut remercier l’autofocus laser.

Si LG décide de maintenir son double capteur photo à l’arrière, il pourra travailler sur le délai nécessaire pour passer de l’un à l’autre. En effet, il faut patienter 1 à 2s, ce qui contraste avec les points relevés un plus haut. Maintenant, il s’agit d’une première pour LG. Il faut espérer que le constructeur persiste dans cette voie pour nous offrir, comme à chaque fois, des innovations dans le domaine de la photo.

Comme vous pouvez le voir sur ces quelques clichés, le LG G5 propose quelques modes dont les résultats sont plutôt…surprenants. Je les ai MSI pour vous montrer le rendu mais je vous avoir conservé aucune photo de ce type. Je n’en vois pas trop l’utilité mais je ne suis pas un artiste non plus…

Le rendu est encore une fois de très bonne qualité même si j’ai parfois trouvé les clichés du LG G4 un peu plus naturels. De plus, par faible luminosité, il fait un peu moins bien que son aîné.

Pour ceux qui veulent compenser les “défauts” du mode automatique, vous pouvez passer sur le mode Pro et ainsi prendre la main sur de nombreux paramètres.

Vous trouverez, ci-dessous, un aperçu de l’interface proposée par le LG G5 en mode photo :

Performances

En conclusion, il n’y a pas grand chose à dire tellement le résultat est bon. Le binôme Snapdragon 820 / Adreno 530 fait très bien son travail : fluidité et rapidité. Si vous êtes fan de jeux, même ceux gourmands en ressources, faites-vous plaisir car le LG G5 assure.

De plus, même sur les titres qui peuvent grandement solliciter le smartphone, la chaleur est maîtrisée, en tout cas mieux que lors d’une session prolongée de photos / vidéos.

Si vous voulez situer le LG G5 face à ses concurrents, voici quelques résultats de benchmarks :

Batterie et autonomie

Sur son dernier smartphone, LG a décidé de réduire la capacité de sa batterie à 2800mAh (contre 3000mAh sur le LG G4). Cela lui permet de tenir dans une coque aux dimensions plus réduites mais cela a des conséquences dans un domaine où le constructeur n’excelle pas. L’autonomie est meilleure que celle du LG G4 mais reste inférieure à celle de son concurrent Galaxy S7 Edge.

En utilisation modérée, vous pourrez tenir une journée et demie mais guère plus. En utilisation plus intensive, vous pouvez partir sur un peu plus d’une journée même s’il m’est arrivé de ne pas passer la première soirée en sollicitant les qualités “photo” de l’appareil. De plus, cette utilisation peut avoir quelques conséquences sur la montée en température de l’appareil.

Par contre, le gros point positif est la rapidité avec laquelle la charge retrouve sa pleine capacité : il faudra à peine plus d’une heure. On peut souligner que l’appareil sera chargé à 50% en seulement 15 minutes. Sur ce point, c’est le top et ça compense un peu l’autonomie un peu faiblarde.

Prix et disponibilité

Commercialisé au mois d’avril 2016, le LG G5 peut désormais devenir le vôtre contre un prix avoisinant 500€ hors promotion. Vous pourrez le trouver auprès de toutes les grandes enseignes.

Conclusion

Avec son smartphone haut de gamme LG G5, le constructeur a su une nouvelle fois nous surprendre en innovant sur plusieurs points. Malgré un changement d’orientation, je trouve que le design du LG G5 est l’un des mieux réussis (design, matériaux, finitions) de la gamme et son double-capteur photo amène un plus dans un domaine où les smartphones de la gamme étaient déjà bons. Finalement, il n’y a que la partie “modulaire” qui déçoit par ses limites aussi bien en termes de modules que par son fonctionnement. Ce concept unique permet de conserver une batterie amovible mais son fonctionnement est à revoir ou à améliorer.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here