Devolo GigaGate : un bridge Wi-Fi pour prolonger votre accès internet [Test]

0
PARTAGER
devolo GigaGate : un bridge Wi-Fi pour prolonger votre accès internet [Test]

Depuis déjà plusieurs années, on parle de connectivité à tout va : les ordinateurs, les tablettes, les objets et TV connectées, les consoles… et j’en oublie sûrement. Chez soi, il faut donc disposer d’un réseau filaire ou Wi-Fi qui tienne la route pour surfer sur internet mais également pour visionner des vidéos en streaming ou jouer en ligne.

Vous pouvez alors créer votre propre réseau en utilisant le Wi-Fi de votre box, en tirant des câbles à travers votre habitation ou encore en vous équipant de CPL. Il existe désormais une autre solution : Devolo vient de compléter son offre avec le devolo GigaGate, un kit permettant de créer un pont entre une base et un satellite, deux petits boîtiers reliés via un Wi-Fi 5Ghz dédié. Tous vos périphériques pourront alors se connecter à ce réseau en Wi-Fi et/ou en filaire via le satellite.

Je vous laisse découvrir ce produit dont l’installation est rapide et facile à réaliser.

Contenu du coffret

Le Kit Gigagate est livré dans une boite blanche dont le dessus présente un visuel du produit et le dessous les principales informations à retenir. Les tranches rappellent les caractéristiques principales.

A l’intérieur, ce kit de démarrage, constitué de deux boîtiers, est impeccablement rangé. Le contenu est présenté sous forme de trois compartiments superposés dont les deux premiers contiennent les boîtiers. Le dernier rassemble les câbles (2 câbles Ethernet et 2 alimentations) ainsi que le guide de démarrage.

La documentation, comparable au guide du dLan 1200+ Wi-Fi ac Starter Kit testé il y a peu de temps, est succincte mais très bien faite. Elle explique en quelques pages et illustrations les actions à réaliser pour effectuer le premier démarrage.

Avec tous les éléments présents dans la boite, on dispose d’un kit prêt à l’emploi. Il faut juste brancher les appareils et il n’y a pas à dépenser un sous supplémentaire pour rendre le tout opérationnel.

Caractéristiques

Le GigaGate Starter Kit est composé de deux boîtiers qui communiquent entre eux grâce à un pont Wi-Fi établi sur la fréquence 5Ghz (4×4 MIMO / technologie Quantenna).

Une fois connecté à la base, le boitier satellite, qui peut être placé dans la même habitation mais également dans un autre bâtiment, met à disposition des utilisateurs 5 ports Ethernet (4 ports Fast-Ethernet et 1 port Gigabit) et un point d’accès Wi-Fi (300Mbps / 2×2 MIMO/ 2,4 GHz).

La norme 802.11ac permet d’atteindre un débit max de 1 300 Mbits/s entre les deux boitiers.

La communication entre les deux appareils est cryptée en WPA2 afin de sécuriser les données. Quant au point d’accès Wi-Fi disponible depuis le satellite, l’utilisateur dispose aussi d’un accès sécurisé (cryptage WPA / WPA2).

Les deux boîtiers, qui présentent des dimensions de 150 x 140 x 30mm, peuvent être posés sur un support ou fixés au mur.

L’avantage de ce kit est que vous allez pouvoir y connecter tout type d’appareils, que ce soit en Wi-Fi ou via un câble (Ethernet) et à l’emplacement souhaité, pas uniquement à côté de votre box. L’objectif est de proposer la meilleure bande passante en sortie du satellite.

Présentation

Ce qu’il faut retenir de cet appareil est qu’il va, en quelques minutes, permettre de relier facilement vos appareils multimédias à votre box et ainsi profiter d’une connexion haut débit.

Le GigaGate permet de répondre à une problématique que l’on rencontre quand plusieurs appareils sont dispersés à différents endroits de l’habitation et pas toujours proches de la box internet. Si ces appareils requièrent une connexion internet pour faire de la navigation, cela ne pose pas de problème, tant que le Wi-Fi est accessible. Quand il s’agit d’un appareil qui nécessite une bande passante plus importante, cela devient plus compliqué.

Le GigaGate répond à cette demande car le satellite peut être positionné dans la pièce où sont installés les principaux appareils multimédia. Devolo a également pensé au fait qu’au sein d’une même famille, il pouvait exister plusieurs pièces de ce type : il est possible d’entendre le réseau en connectant jusqu’à 8 satellites.

Même si les deux boîtiers semblent identiques en apparence, ils ont chacun une fonction qui leur est propre et donc quelques différences, au niveau des leds présentes en façade et de la connectique proposée à l’arrière.

Dans les deux cas, il s’agit de boîtiers noirs en plastique dont les deux côtés présentent une surface brillante, avec un logo devolo sur l’une d’elle.

Sur la tranche, les boîtiers sont habillés d’une bande noire mais mat et donc moins enclin à attirer la poussière.

Sur les côtés, vous vous demandez à quoi peuvent bien servir les 4 trous présents aux angles des deux faces. Ils sont là pour vous offrir la possibilité de fixer les appareils au mur. C’est une bonne idée et je trouve que les trous sont très bien intégrés au design de l’appareil.

Sur la partie supérieure, les deux boîtiers présentent une grille importante pour la dissipation de la chaleur.

A l’autre extrémité, on trouve quelques indications sur les boîtiers (adresse Mac, SSID,…) et surtout deux pieds discrets mais très utiles. Par défaut, ils sont repliés mais peuvent coulisser de chaque côté pour améliorer la stabilité.

La base permet la connexion avec la box

Sur le boîtier appelé « base », on trouve 3 leds et un bouton (synchronisation WPS) à l’avant et uniquement une prise Gigabit à l’arrière.

L’une des leds indique que l’appareil est alimenté électriquement et la seconde qu’il est relié à la box internet. Enfin, la dernière, au milieu des deux autres informe l’utilisateur que ce boitier est bien appairé avec le second boitier, le “satellite”.

A l’arrière, on trouve la prise Gigabit pour la connexion avec la box ainsi que l’entrée pour l’alimentation. Au milieu, un petit orifice permettra de réinitialiser l’appareil.

Le satellite, un point d’accès filaire et Wi-Fi

Sur le deuxième boîtier, appelé “satellite », on liste 7 leds à l’avant et 5 prises Ethernet à l’arrière (4 prises Fast-Ethernet et 1 prise Gigabite).

On trouve en façade les leds informant que le boitier est alimenté et qu’il est bien connecté à la base. Les autres s’illumineront dès qu’un appareil sera connecté en filaire à l’un des ports Ethernet. En plus du bouton WPS, le satellite dispose d’un bouton Wi-Fi qui activera / désactivera cette fonction.

A l’arrière, on retrouve l’emplacement pour le câble d’alimentation, le bouton de réinitialisation et les 5 ports Ethernet dont le port Gigabit qui apparaît en bleu.

La couleur et le comportement des leds situées en façade diffèrent en fonction du statut. Une led blanche fixe indique que tout est OK alors que si elle clignote, cela signifie qu’une connexion est en cours (entre les boîtiers ou avec un appareil tierce).

Même si les boîtiers sont conçus en plastique, la qualité est au RDV et la surface brillante rend l’appareil un peu plus “classe”. L’inconvénient est qu’elle attire la poussière et retient les traces de doigts.

Le groupe Devolo ne s’est pas contenté de concevoir des boitiers fonctionnels, il a également travaillé leur design.

Installation et mise en route

Une fois encore, devolo est synonyme de rapidité et de facilité de mise en place. Aucune connaissance ni compétence particulière n’est requise pour obtenir un réseau fonctionnel. Cela se fait en quelques minutes sans avoir à consulter les nombreuses pages d’une doc ou d’une FAQ. Maintenant, vous pourrez évidemment passer un peu plus de temps pour personnaliser votre réseau à l’aide de l’application dédiée.

La mise en route est extrêmement simple et tout est parfaitement résumé en quelques images dans le guide présent dans le coffret. Il n’y a même pas besoin de légende pour comprendre quoi faire.

Un kit opérationnel en moins de 3 min

La première étape consiste à brancher la base (alimentation et connexion avec la box). Une fois les leds alimentation et connexion Gigabit colorées en blanc, il suffit d’effectuer le branchement du satellite qui peut être placé dans la pièce voisine mais aussi à un autre étage.

Théoriquement, le satellite peut être positionné dans la même pièce, dans une autre pièce, dans l’appartement voisin, voire dans un autre bâtiment.

La seconde étape consiste à brancher électriquement le satellite. Une fois les leds alimentation et connexion avec la base allumées en blanc (blanc fixe), vous pouvez profiter de votre nouveau réseau.

A titre d’information, entre deux étages, le satellite a mis moins d’une minute à être opérationnel.

Lors de l’installation des deux boîtiers, pensez à utiliser les pieds rétractables. Ces derniers se font tellement discrets qu’on les oublie alors qu’ils sont forts utiles.

Les boîtiers étant légers, les pieds permettent de les stabiliser. Etant donné que les appareils sont posés sur la tranche de 3cm d’épaisseur, un geste malencontreux pourrait les faire basculer. Avec les pieds, vous n’avez plus rien à craindre même si devolo aurait pu prévoir des petits patins pour offrir une meilleure adhérence. L’autre solution est de les fixer au mur ou à un meuble.

Une box déportée et disponible pour tous vos appareils

Dès lors que la connexion est établie entre les boîtiers, vous disposez d’un point d’accès Wi-Fi et de 5 ports Ethernet (depuis le satellite) pour y brancher une TV connectée, une console de salon, un NAS ou des ordinateurs. Les smartphones et tablettes sont également les bienvenus et passeront par le Wi-Fi.

Le nom du réseau Wi-Fi est de type “devolo…” mais vous pourrez le renommer et même cloner le Wi-Fi de votre box pour éviter de passer de l’un à l’autre suivant vos déplacements dans votre appartement ou maison.

A titre d’info, le débit mesuré max atteint entre les boîtiers fut de 1170Mbit/s max.

L’application devolo Cockpit

Pour administrer votre réseau, vous pouvez vous connecter via un simple navigateur ou passer par l’application gratuite devolo Cockpit disponible sur l’espace téléchargement du site web de la marque.

Si vous avez déjà testé ou même lu des tests sur les produits devolo, vous reconnaîtrez l’application et retrouverez vite les différentes fonctions.

Elle vous donne accès à toutes les options nécessaire à la configuration de votre réseau : activation ou désactivation du Wi-Fi, choix du canal, activation / désactivation des leds, nommage du réseau Wi-Fi, type de cryptage, ou encore choix des adresses IP.

Tout comme pour le Starter Kit CPL testé récemment, si vous décidez d’activer le Wi-Fi, une des fonctions les plus utiles sera de cloner votre réseau existant : au lieu de créer un nouveau Wi-Fi et de l’enregistrer sur tous vos appareils, le plus simple est de reprendre tous ses paramètres et ainsi ne proposer qu’un seul et même réseau Wi-Fi, qui devient par la même occasion plus étendu. Il s’agit de la fonction dont je vous ai parlé à la fin du chapitre précédent. Cette fonction est vraiment rapide à appliquer mais il faut disposer d’une fonction WPS sur sa box.

Performances

Pour vous donner une idée du résultat que vous pouvez attendre, voici une série de tests réalisés avec le GigaGate, en sachant que dans tous les cas, la base est connectée à une box via la prise Gigabit prévu à cet effet.

Je me suis servi d’une application mesurant la vitesse entre un ordinateur connecté à la box (en Gigabit) vers un autre ordinateur connecté au satellite (en Gigabit / Fast Ethernet puis en Wi-Fi). Le Wi-Fi de la box a été désactivé avant de lancer les tests.

J’ai relevé la moyenne de download après plusieurs copies de fichiers de 10Mo  :

  • Transfert entre les deux appareils séparés de quelques mètres dans la même pièce :
    • Transfert Gigabit : 310Mbps
    • Transfert Fast : 88Mbps
    • Transfert Wi-Fi : 65Mbps
  • Transfert entre le PC1 et le PC2 connecté au satellite se trouvant dans une pièce voisine :
    • Transfert Gigabit : 285Mbps
    • Transfert Fast : 80Mbps
    • Transfert Wi-Fi : 60Mbps
  • Transfert depuis le PC1 et le PC2 connecté au satellite se trouvant dans une pièce opposée (à celle de la base) à l’étage inférieur :
    • Transfert Gigabit : 177Mbps
    • Transfert Fast : 68Mbps
    • Transfert Wi-Fi : 24Mbps

Au même étage, on se rend compte que la connexion reste assez stable. Il n’y a qu’en changeant d’étage qu’il y a une réelle diminution, encore plus marqué quand il s’agit du Wi-Fi. Cela n’a pas empêché mes enfants de visionner des vidéos en streaming depuis des tablettes pendant que je jouais en ligne.

Après ces quelques tests, j’ai vérifié la chaleur émise par les boîtiers : devolo à fait du bon travail puisqu’elle est vraiment perceptible dans la partie inférieure et que cela reste maîtrisée. On peut donc en conclure que le constructeur a trouvé le bon équilibre entre la chaleur émise par les composants et sa dissipation, principalement par le haut du boitier.

Certains diront que peut-être que le satellite aurait pu accueillir des ports Gigabit complémentaires. Ce n’est pas faux mais le prix aurait été plus élevé. De plus, je rappelle qu’il s’agit d’un produit grand public et non d’un appareil prévu pour créer un réseau professionnel reliant des serveurs et des ordinateurs.

Si vous avez besoin de surfer sur internet, la connexion proposée par le Wi-Fi et les ports Fast-Ethernet sera amplement suffisante. J’ai même testé la lecture de vidéos 4K sur YouTube : cela reste fluide en Wi-Fi quand on est à l’étage. Certains lags apparaissent quand on ajoute de la distance et un étage de différence.

Le GigaGate effectue le travail de plusieurs appareils

Dans mon cas, le GigaGate a remplacé mon précédent système constitué d’une box, d’un NAS relié à la box et d’un répéteur Wi-Fi situé à l’étage inférieure.

J’ai pu déplacer mon NAS à côté du satellite installé à l’étage inférieure et y brancher une console de salon et un PC fixe, le tout en filaire alors qu’ils l’étaient en Wi-Fi auparavant.

De plus, le réseau Wi-Fi activé sur le satellite est venu en remplacement de l’extension du Wi-Fi proposée par le répéteur. J’ai gagné en qualité et en stabilité sans parler de l’utilisation d’un réseau unique (en remplacement de Wi-Fi1 et Wi-Fi1_EXT). Enfin, dernier point : il m’a offert un point d’accès filaire pour des connexions ponctuels (ordinateurs portables par exemple).

Prix et disponibilité

Le devolo GigaGate Starter Kit est proposé au tarif de 229,90€. Depuis le site web devolo, vous pouvez prendre connaissance des sites marchands partenaires qui commercialisent le produit.

Comme indiqué plus haut, pour étendre son réseau, il est possible d’acquérir des boîtiers “satellite” complémentaires, vendu 139,90€ l’unité. Le GigaGate peut accepter jusqu’à 8 satellites.

Ce prix peut sembler élevé mais l’accent a été mis sur la simplicité d’installation et d’utilisation et il constitue un produit performant qui n’a pas d’équivalent.

Devolo assure une garantie de 3 ans et si vous avez des questions, il existe un Support, une FAQ ainsi qu’une documentation.

Conclusion

Avec son produit devolo GigaGate, la marque allemande nous propose une solution performante et de qualité et encore une fois très rapide à mettre en place. C’est une solution efficace et complémentaire aux kits CPL commercialisés par la marque. Elle offre la possibilité de déporter votre box à un autre emplacement de votre habitation, simplifiant ainsi la connexion de tous vos appareils dont certains peuvent nécessiter une bande passante importante.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here