Fitbit sur le point de racheter Pebble pour 40 millions de dollars ?

0
PARTAGER
Fitbit sur le point de racheter Peeble pour 40 millions de dollars ?

Fitbit, la société américaine fondée en 2007 connue pour pour ses traqueurs d’activité et autres objets connectés, serait sur le point de racheter Pebble, célèbre pour sa Pebble Watch notamment sa réputée campagne de financement participatif (crowd funding) lancée sur Kickstarter. Pour cela, Fitbit pourrait débourser la somme de 40 millions de dollars mais ne semblerait pas vouloir pour autant conserver la marque Pebble. Non, la firme américaine souhaite tout simplement mettre la main sur les brevets, et fermerait donc l’entreprise Pebble juste après son rachat.

Très étonnamment, on n’aurait jamais pu imaginer que Pebble soit mal à ce point. En effet, rien que sur la dernière année, Pebble avait réussi à récolter plus de 26 millions de dollars auprès fonds privés, sans parler des 20 millions de dollars qu’elle avait réussis à récupérer lors de sa campagne sur Kickstarter.

Publicité

Alors certes, ces sommes importantes avaient permis à Pebble de sortir trois produits plébiscités par les professionnels du secteur avec la Pebble Time, la Pebble Time Steel et la Pebble Time Round. Malheureusement, ceux qui font vivre une entreprise ne sont pas les têtes pensantes du secteur mais bien les consommateurs qui ont eu du mal à s’y intéresser. Ensuite, l’arrivée de firmes telles que Samsung et Apple, sans parler des fabricants chinois, a fini par dilapider les parts de marché de Peeble. En début d’année d’ailleurs, l’entreprise s’était séparée d’une cinquantaine de collaborateurs, soit un quart de son effectif.

Selon le site The Verge, Fitbit se serait donc rapproché de Pebble dans l’optique de mettre la main dessus. Pour cela, elle débourserait 40 millions de dollars. La très mauvaise nouvelles pour les salariés de Pebble, ce que Fitbit n’aurait pas l’intention de faire perdurer la marque. Fitbit fermerait ainsi la société dès son acquisition puisque ce rachat ne serait justifié que par la volonté de Fitbit de s’approprier les brevets détenus aujourd’hui par Pebble.

 

Source

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here