Nintendo Switch, aussitôt disponible, aussitôt démontée par @SOSav_fr

0
PARTAGER
Nintendo Switch, aussitôt disponible, aussitôt démontée par @SOSav_fr

La Nintendo Switch est enfin disponible dans toutes les bonnes crèmeries depuis hier et si vous l’aviez commandée dès que cela a été possible, vous avez très certainement été livrés aujourd’hui. Je sais que Fred n’avait pas hésité une seule seconde et qu’il a effectivement été livré hier midi. D’ailleurs, si vous souhaitez découvrir la Nintendo Switch en images mais également en vidéo, je vous invite vivement à vous rendre sur la Fredzone où vous pourrez découvrir sa 1ere prise en main.

Vous l’aurez compris, je ne me suis pas (encore?) laissé tenter pas la Nintendo Switch. Ce n’est pas qu’elle ne me plaise pas mais plutôt parce que les jeux disponibles ne m’ont pas attiré plus que ça. Question de goût. Puis comme l’ami Fred ne refusera pas que je vienne chez lui m’amuser pour des parties endiablées (hein Fred?), j’aurai tout ce qu’il faut pour changer d’avis ou pas d’ailleurs.

Bref, si aujourd’hui j’ai tenu à m’arrêter quelques minutes sur la Nintendo Switch, c’est pour vous parler de son démontage qui permet notamment de découvrir les entrailles de la bête et quels sont les éléments techniques qui la composent. Petite nouveauté, si d’habitude je m’inspire des démontages effectués par le célèbre iFixit, et bien j’ai décidé aujourd’hui de m’appuyer sur celui effectué par SOSav. Je dois bien avouer que je ne connaissais pas SOSav jusqu’ici (rhooo, ce n’est pas bien!) alors il fallait bien que je trouve le moyen de m’en excuser et quoi de mieux pour cela que de partager ma découverte en en parlant sur UnSimpleClic.

Pour la petite histoire, SOSav a été créé par Mikael Thomas en septembre 2011, qui comme beaucoup (dont moi) s’est un jour retrouvé avec un smartphone (bon OK, un iPhone) dont l’écran était cassé. Sans doute qu’à 21 ans, encore étudiant, Mikael ne gagnait encore pas assez bien sa vie pour débourser une nouvelle fois une somme bien trop importante pour le faire réparer en boutique.

Lui est alors venue l’idée de réaliser cette réparation lui même sauf qu’il s’est rapidement rendu compte que pour l’y aider, tous les tutos étaient réalisés en anglais. Il décide alors de lancer un site de service de réparation, tout d’abord exclusivement destiné aux produits de la firme pommée, avant finalement de s’ouvrir aux autres marques en lançant SOSav.

J’en vois venir avec leurs gros sabots…Oh là là, la grosse copie d’iFixit… ouais le gars il n’est même pas capable d’avoir ses propres idées… pfff, c’est du déjà vu…etc. OK, pensez ce que vous voulez mais au moins lui il a fait quelque chose, il s’est bougé, il s’est lancé dans une aventure risquée car il y a des risques quand ont créé une société et aujourd’hui, cette société a créé des emplois, permet à des gens d’en vivre, puis avec les tutos gratuits à d’autres de faire des économies, et en plus en français, bref, bien joué moi je dis!

De plus, vous remarquerez tout de même que la Nintendo Switch n’est disponible que depuis hier matin mais que malgré tout, SOSav a eu le temps de la démonter, de prendre des photos, de réaliser un tutoriel et de le mettre en ligne gratuitement pour nous en faire profiter dès hier.

Nintendo Switch, aussitôt disponible, aussitôt démontée par @SOSav_fr

Qu’est ce que nous apprend ce démontage ?

La Nintendo Switch obtiens une note de réparabilité de 7,5/10, ce qui n’est pas mal du tout sachant que la meilleure note est de 10.

La nouvelle console de Nintendo est donc démontable facilement et qu’il n’est pas nécessaire de posséder des outils très perfectionné. De plus, il semblerait que la conception même de la console permet d’effectuer les réparations facilement.

L’un des points positifs remarqué par SOSav est que la batterie n’est pas fermement collée au châssis de la console malgré le fait qu’elle soit indiquée comme étant inamovible par Nintendo.

Par contre, Nintendo a fait le choix d’utiliser des vis Tri-Wing comme sur les iPhone 7 ce qui n’est pas très commun. L’autre point négatif relevé pas SOSav est qu’en cas de nécessité, le remplacement du connecteur de charge ne sera pas chose aisée puisque cela nécessitera des micro-soudures.

Sinon, voici le détail des caractéristiques techniques de la Nintendo Switch :

  • Écran LCD de 6,2 pouces d’une résolution de 1280×720 pixels
  • Batterie Lithium-Ion de 4310mAh (3,7V)
  • Processeur (CPU) Cortex A57 Quadricore @2GHz
  • Processeur graphique Nvidia Tegra X1 (Maxwell) @1GHz
  • Stockage 32GB (Flash Samsung)
  • Mémoire RAM : 4GB
  • Extension mémoire : MicroSD jusqu’à 2 To

Je vous laisse prendre connaissance du démontage réalisé par SOSav.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here