Philips Hue : la solution pour piloter son éclairage à distance [Test]

2
PARTAGER
Philips Hue : la solution pour piloter son éclairage à distance [Test]

Vous connaissez Philips pour ses nombreux produits électroménager mais saviez-vous que la marque est également un des pionniers de l’éclairage connecté. Il y a quelques années, avec son département Philips Lighting, la marque a sorti le produit Philips Hue. Vous allez pouvoir vous endormir et vous éveiller en douceur mais également gérer l’extinction des lumières quand vous partez de chez vous. Et encore, ce ne sont que quelques exemples de réalisations possibles à partir des nombreux produits Hue désormais disponibles.
Grâce à Philips Lighting que je remercie, j’ai eu l’occasion de tester le système Philips Hue avec une ampoule White Ambiance E14. Voici ce que j’en ai pensé.

Contenu

Pour fonctionner, vous devez être équipé d’un boîtier Philips Hue et au moins d’une ampoule connectée et compatible.

Dans la boîte du Philips Hue sur laquelle on recense des visuels et les caractéristiques de l’appareil, on trouve le boîtier qui sera connecté à votre box internet, un câble d’alimentation, un câble ethernet et de la documentation. La box Hue et les câbles sont blancs.

Le guide de prise en main ne contient que quelques pages et les éléments à retenir tiennent en une seule page et 3 visuels. En résumé, il suffit de télécharger l’application pour installer et paramétrer le boîtier et « jouer » avec les ampoules.

Caractéristiques

La fiche technique du Bridge Hue

Le pont Hue, la pièce maîtresse du système, est un petit boîtier présentant des dimensions de 88 x 88 x 26mm.

Philips indique qu’il peut fonctionner dans un environnement dont l’humidité varie entre 0 et 80% (sans condensation) et dont la température est comprise entre 0° et 40°C. Bien évidemment, je n’ai pas testé le système dans des conditions extrêmes mais chez moi, tout simplement.

La connexion entre les ampoules et la box Hue s’effectue via une technologie appelée ZigBee LightLink. Elle a l’avantage d’être de faible consommation, sûre et fiable.

Sur un même pont, Philips indique que sa puissance lui permet de prendre en charge jusqu’à 50 ampoules et 10 accessoires.

Il est compatible avec les terminaux sous Android (2.3 ou ultérieure) et sous iOS (version 8 ou ultérieure). Le site Philips liste certains des terminaux avec lesquels le bridge a été testé.

Les caractéristiques de l’ampoule White Ambiance E14

L’ampoule White Ambiance testée est une ampoule avec un culot au format E14. Elle présente une forme identique à une à celle d’une ampoule traditionnelle de type « flamme » avec une finition dépolie.Les ampoules White Ambiance E14 ont une durée de vie annoncée de 25 000 heures et une puissance maximale en fonctionnement de 6W et en veille de 1W.

Les ampoules White Ambiance peuvent s’allumer en blanc – comme une ampoule traditionnelle – mais aussi en couleurs. Vous verrez que leur nombre est infini, enfin pas tout à fait mais vous ne serez pas déçus.

Elle adopte des dimensions de 39 x 117mm pour un poids d’environ 56g, ce qui en fait une ampoule un peu plus lourde qu’une ampoule standard.

L’ampoule Philips White Ambiance E14 face à des ampoules traditionnelles de format différent

Présentation

Avant de vous présenter le boitier Philips Hue et l’ampoule testé, la première question que vous vous posez sûrement est « quelle est l’utilité d’un tel produit ? ».

Des ampoules connectées, pour quoi faire ?

Evidemment, mettre en place un tel système ne se fait pas uniquement dans le but de remplacer une installation standard. Avec les produits Hue, vous allez pouvoir piloter la ou les ampoules présentes chez vous via un smartphone ou une tablette. Ceux qui sont équipés d’un smartphone de la marque à la pomme pourront même utiliser leur voix pour, par exemple, allumer et éteindre les lampes.

Piloter ne signifie pas uniquement allumer et éteindre car, dans le cas des ampoules White Ambiance, la lumière peut épouser plusieurs couleurs et ambiances. Vous allez même pouvoir programmer un allumage en douceur d’une ampoule, de toutes les ampoules ou uniquement de celles présentes dans une pièce.

Cela vous intrigue et vous voulez en savoir plus, il ne vous reste plus qu’à lire la suite.

Présentation du pont de connexion

La box ou pont de connexion Philips, élément indispensable pour faire fonctionner les ampoules, est un boîtier compact blanc de forme carré avec des angles arrondis. Il dispose d’un seul bouton qu’on ne peut pas louper, ce qui ne l’empêche pas d’être parfaitement intégré au boîtier. Il est situé sur le dessus du boîtier et adopte une forme ronde.

Au-dessous de ce bouton, Philips a disposé trois petites leds qui s’éclairent en bleu clair. Elles se marient très bien avec le blanc du boîtier.

Toutes les tranches excepté celle de derrière sont lisses, sans aucune prise ou interrupteur. La dernière comprend deux prises : la première pour l’alimentation et le seconde pour la connexion avec la box internet (prise ethernet).

Sur le dessous, on trouve les références du produit, 4 patins pour une meilleure adhérence et deux orifices permettant à ce dernier d’être fixé à un mur. Je précise que les vis ne sont pas fournies. La box Philips peut donc être positionnée de deux façons : à plat à côté de votre box ou sur un mur (ou sur un meuble si vous acceptez de le percer).

Installation et paramétrage

Une mise en route très rapide

Une fois que vous avez connecté votre box Philips au courant et à votre box, il suffit de lancer l’application gratuite Hue pour la détecter et la configurer. Tout peut se faire en quelques clics, via un assistant clair et précis.

Je trouve qu’il aurait été encore plus sympa de prévoir une interface web pour proposer les mêmes fonctions depuis le navigateur internet d’un ordinateur… mais ce n’est qu’une suggestion et non une critique car l’application est vraiment complète et fonctionne parfaitement.

L’installation des ampoules n’a rien de sorcier : vous remplacez uniquement celle(s) qui étai(en)t en place jusqu’à maintenant par celle(s) conçue(s) par Philips Lighting. Comme tous les objets connectés, il faut juste s’assurer que les ampoules restent à portée du bridge Hue.

Il est possible de piloter votre installation sur place ou à distance, en sachant que vous pouvez interagir sur les ampoules de façon groupée (toutes les ampoules ou celles du pièce) ou individuellement.

Lors de la première connexion, l’opération peut être un peu longue mais cela est dû au téléchargement et à l’installation d’une éventuelle mise à jour.

Dernière chose : pas besoin d’être un connaisseur ou avoir des compétences particulières pour installer et utiliser le système Philips Hue. C’est accessible et à la portée de tous.

La page home : un accès rapide a toutes les ampoules

Depuis la page home, vous accédez directement à l’ensemble des ampoules connectées à votre bridge Hue. En un simple clic, vous pouvez allumer la ou les ampoules puis sélectionner la couleur.

C’est depuis cet écran que vous choisissez la couleur mais aussi le ton à donner à votre ampoule. C’est là que toute la magie opère : le système Philips vous laisse le choix parmi une palette de 16 millions de couleurs. Vous cliquez où vous voulez et l’ampoule adopte la couleur instantanément. Vous pouvez même laisser votre doigt sur l’écran et le glisser où bon vous semble : les couleurs sur lesquels vous passez sont reproduites sur l’ampoule. Une fois la couleur sélectionnée, vous pouvez définir son intensité en utilisant un variateur (curseur présent sous la couleur).

L’autre solution est de sélectionner des blancs (avec différentes nuances) ou des recettes pré-enregistrées par Philips : détente, lecture, concentration ou stimulation.

A titre d’exemple, voici deux vidéos présentant les changements de couleurs de l’ampoule testée, les modifications étant réalisées directement depuis l’application Philips Hue accessible sur Android et iOS.

Je ne l’ai pas précisé jusqu’à maintenant mais les ampoules s’allumeront aussi si vous pressez l’interrupteur présent sur votre mur. La seule différence est qu’elles s’allumeront en blanc et non dans la couleur précédemment sélectionnée.

Routines : les programmations

C’est depuis cet espace que vous allez indiquer aux ampoules que vous souhaitez un allumage ou une extinction à telle heure. Il est possible de prévoir des routines différentes la semaine et le week-end. Comme il n’y a rien de pire que d’être réveillé par une forte lumière en pleine tête, pourquoi ne pas prévoir un réveil en douceur. Il suffit par exemple d’indiquer que l’allumage se fera en 20 min.

Hue permet de faire de même pour s’endormir. Dans la chambre d’un enfant, ce système remporte un grand succès : vous programmez une extinction qui sera, à titre d’exemple, définitive en 20min à partir de 21h. En plus, l’enfant peut du bout de ses doigts sélectionner le ton qu’il souhaite donner à l’ampoule de sa chambre. Si vous avez plusieurs enfants, vous avez intérêt à avoir plusieurs ampoules car sinon, vous risque de faire des jaloux (ou jalouses).

Explorer

Cette partie de l’application va ouvrir de nouveaux horizons. C’est depuis cette page qu’on va pouvoir interfacer le système Philips Hue avec des applications tierces. Il faut au préalable être connecté à son compte Hue mais ensuite, il ne reste plus qu’à sélectionner un des « Friends of Hue » et quand on découvre la liste, il y a du beau monde : Amazon Alexa, Apple HomeKit, Google Assistant, Bosch Smart Home, Samsung SmartThings, nest ou encore Logitech.

L’application donne même quelques exemples de fonctionnement. Si vous utilisez IFTTT, les lampes pourront se colorer en bleu dès qu’il se mettra à pleuvoir ou tout simplement s’allumer dès que vous approcherez de votre domicile.

Je n’ai pas eu l’occasion de lier les produits testés avec un de ces autre systèmes mais je ne manquerai de vous faire part de mon retour d’expérience dès que ce sera fait.

Depuis l’espace Application préférées, Philips Hue vous livre quelques-unes des autres applications pouvant interagir avec son système. Un peu présenté comme un store, il y a l’application de la semaine puis différentes catégories, de quoi vous faciliter la sélection. En cliquant sur l’une d’elle, vous basculez vers Google Play (si vous êtes sur un appareil Android). Attention, toutes les applications ne sont pas gratuites mais ce sera indiqué une fois sur Google Play.

Avec HueLabs, vous accédez à des formules et fonctionnalités. Parmi celles proposées, on trouve par exemple comment créer une interaction entre vos ampoules et votre TV. Vous spécifiez à quelle heure le système s’active, pour combien de temps et pendant combien de jours. Pour avoir essayé cette « formule », c’est assez surprenant car la lampe varie très souvent mais je vous conseille de tester ces formules. Cela nous apprend tour ce qu’on peut faire avec ce système Philips Hue.

Vous pouvez également vous servir de vos lampes pour être averti dès que le plat mis au four sera prêt. Il suffit de saisir, au niveau de HueLabs, le temps indiqué sur votre four. L’ampoule s’allumera avec la scène ou couleur sélectionnée dès que ce sera prêt. Ingénieux non ?

Depuis Nouveautés, vous trouverez de l’aide en visionnant les vidéos disponibles. Actuellement, la première vous indique comment ajouter un Timer (ou minuteur) et la seconde explique comment simuler la présence d’une personne. Eh Oui, le système peut aussi vous aider à « sécuriser » votre domicile. La vidéo indique comment allumer la ou les lampes à certains horaires de la journée, pendant vos absences par exemple.

Paramètres

Ce dernier chapitre permet de modifier la configuration établie lors de l’initialisation de l’ampoule.

On recense la liste des pièces et des lumières installées chez soi ainsi que la fonction permettant l’ajout d’un nouvel accessoire ou d’une nouvelle lumière. On peut également connaître la version de l’application et vérifier la présence d’une mise à jour.

Depuis configuration de la lumière, on peut retrouver le nom défini au départ, le modèle ainsi que le numéro de série. C’est également depuis cette page qu’on peut supprimer les lampes ou accessoires et nettoyer votre Hue Bridge, à savoir effacer toutes les routines, scènes et données provenant d’autres applications Hue.

Prix et disponibilité

Depuis le lancement de son produit, l’offre Philips Hue s’est bien étoffée que ce soit pour pour les kits de démarrage ou pour les ampoules.

On trouve par exemple des kits avec le pont de connexion et 2 ou 3 ampoules Hue Withe E27 (ou GU10) ou avec le pont de connexion avec 2 ampoules Hue White et une télécommande.

Les prix dépendent des produits sélectionnés : kit de démarrage, pont de connexion seul, ampoule seule,… Voici quelques exemples de tarifs :

  • Philips Kit de démarrage 2 ampoules Hue White E27 + pont de connexion Hue : 49,00€ sur Amazon ou Darty au lieu de 79,00€
  • Philips Hue Kit de démarrage 3 ampoules White E27 + pont de connexion + télécommande Hue  : 99,00€ chez Darty, Amazon ou Boulanger
  • Pont de connexion Hue : 50,29€ chez Amazon au lieu de 59,99€
  • Détecteur de mouvement : 49,90€ chez Darty
  • Variateur : 24,99€ chez Darty
  • 2 ampoules White E27 : 29,90€ chez Darty
  • 2 ampoules White Ambiance E14 : 59,99€ chez Darty

Conclusion

Même si le tarif peut sembler élevé, essayer le système Philips Hue, c’est l’adopter. Avec son application complète, la variété de couleurs proposées et leur qualité, les mises à jour régulières et la possibilité de l’intégrer au sein d’autres environnements, vous pouvez investir dans ce système les yeux fermés.

2 Commentaires

  1. Je préfère les ampoules milight: Même fonctionnement mais beaucoup moins cher!
    Xiaomi a aussi sorti ce genre d’ampoules, je ne sais pas ce que ca donne… (mais le prix est correct comparé aux hue).

    • Bonsoir,
      Je vous remercie pour votre retour. Je n’ai pas encore testé les ampoules Mi-Light ni les Xiaomi mais je manquerai pas de partager mes impressions dès que ce sera fait.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here