Test du smartphone Echo Moon

0
PARTAGER
Test du smartphone Echo Moon

Premier appareil de la gamme Contact, l’Echo Moon a été présenté au mois de mai dernier. Vendu à un tarif inférieur à 130€, ce modèle entrée de gamme a quelques atouts à faire valoir : 4G LTE, lecteur d’empreintes digitales et design réussi. Après avoir passé plus de deux semaines à ses côtés, je partage avec vous mes impressions.

Déballage

Alors que nous avons l’habitude d’ouvrir une boîte quand on achète un smartphone, avec l’Echo Moon, le package est réduit à son minimum.

L’appareil est livré dans une boîte transparente en plastique. À l’avant, la face de l’appareil est visible tandis que l’arrière comprend une petite boîte en carton contenant les accessoires.

En ouvrant cette dernière, on découvre le câble USB, l’adaptateur secteur, le kit mains-libres et un guide de démarrage.

Caractéristiques

L’Echo Moon est doté d’un processeur Quad-Core de la marque Mediatek (MT6737) couplé avec 2Go de mémoire vive et 16Go d’espace de stockage. Elle est extensible via une carte micro-SD (32Go max) et cette dernière vous sera utile car à l’initialisation, seulement 10Go sont réellement disponibles. L’affichage se fait un écran IPS HD de 4,7″.

Pour la photo, le Moon propose deux capteurs photo : un APN de 8Mpx capable de filmer en FHD (1080p) et un APN de 2Mpx pour les selfies. L’appareil photo principal est accompagné d’un flash led.

En plus des capteurs intégrés à l’appareil comme le détecteur de lumière ambiante, celui de proximité et l’accéléromètre, l’Echo Moon dispose d’un lecteur d’empreintes digitales situé au dos de l’appareil.

Pour la connectivité, l’Echo Moon propose le plus important, à savoir le WiFi (802.11 b/g/n, Hotspot), le Bluetooth 4.0, l’USB 2.0, le GPS et la compatibilité 4G LTE. Il propose même un port infrarouge – ce qui se fait de plus en plus rare – mais fait l’impasse sur le NFC.

A l’intérieur de cette coque inférieure à 8mm d’épaisseur, Echo Mobiles a intégré une petite batterie de 1800mAh. Enfin, pour ceux qui souhaitent comparer cet appareil avec d’autres modèles, les mensurations exactes sont 139 x 67 x 7,9 mm pour un poids de 119g.

Présentation de l’Echo Moon

Concernant le design, il faut avouer que Echo Mobiles est parvenu à concevoir un smartphone séduisant à un prix attractif.

Il est vrai qu’il présente des bordures importantes sur la face avant et que sa coque est en plastique mais son dos légèrement arrondis épouse la forme de la main et les finitions sont très bonnes. Au final, il est agréable à prendre en main.

Seule la tranche droite comprend des boutons physiques : la barre de volume dans le tiers supérieur puis le bouton Power un peu plus bas. Ils réagissent très bien et je n’ai noté aucune fausse note côté conception.

Par contre, ce n’est pas le cas du tiroir sim situé sur la tranche opposée. Une fois ce dernier désolidarisé de la coque avec l’extracteur, il est possible d’insérer deux sim ou une carte sim et une carte micro-SD.

Jusque-là tout va bien mais c’est en manipulant l’élément extérieur du tiroir que j’ai ressenti une certaine fragilité. Ce n’est pas une pièce que l’on manipule régulièrement mais cela m’a surpris.

La prise USB est toute seule sur la tranche inférieure alors que le port infrarouge et la prise casque sont situés sur la tranche opposée.

Au dos, on découvre le capteur photo principal, le flash associé et le lecteur d’empreintes digitales, trois éléments alignés les uns en dessous des autres en haut de la face arrière. Ces différents éléments sont parfaitement intégrés à la coque.

Légèrement plus bas, le constructeur a incrusté son logo tandis que le nom du modèle, de son designer (107) et le haut-parleur sont situés tout en bas.

Interface et applications

Un smartphone sous Android 7.0

Le smartphone Echo Moon est livré sous Android 7.0 Nougat avec une interface Android stock, c’est à dire sans surcouche spécifique au constructeur. Il n’y a donc aucune période d’adaptation pour comprendre le fonctionnement : c’est simple, intuitif et rapide.

Nous retrouvons une page d’accueil (ou Homepage) configurée par défaut avec quelques raccourcis puis un bouton donnant accès au tiroir d’applications. A part l’application ZaZaRemote (télécommande) et Mise à jour qui sont un peu plus spécifiques, toutes les autres sont des programmes traditionnels.

Ceux qui sont utilisateurs du package Google ne seront pas déçus car tous les programmes sont pré-installés (Chrome, Google Photos, Drive, Maps,…).

La navigation au sein de l’interface s’effectue via les boutons présents sur l’écran, boutons non paramétrables. Celui du milieu permet de revenir à la homepage ou de lancer l’assistant Google (appui prolongé). Il est entouré par celui de gauche qui donne accès au multitâches et par celui de droite qui fait office de « précédent » ou de « réduire le clavier ».

Les notifications et raccourcis sont accessibles en haut de l’écran. La fenêtre présentant les raccourcis est légèrement paramétrable dans le sens où vous pouvez ajouter ou supprimer des tuiles… mais leur nombre est très réduit.

D’ailleurs, on peut s’étonner de la présence de certaines options comme « Afficher les contours » ou encore « Rendu GPU du profil ». La première vous affiche les contours des fenêtres et des icônes alors que la seconde vous fait apparaître un histogramme qui s’actualise au fur et à mesure de vos manipulations. Il est censé représenter la charge du GPU (puce graphique).

Je veux bien croire que cela serve à certaines personnes mais ce sont plutôt des éléments que j’aurai proposé dans le menu Développeur.

En termes de personnalisation, vous n’avez pas beaucoup de possibilités. Cela passe par le changement des images (arrière-plan et page de démarrage) ou par l’ajout de widgets. Ensuite, vous pouvez intervenir légèrement sur les effets graphiques le menu MiraVision que j’aborde juste après.

L’Echo Moon ne propose aucun paramétrage complémentaire comme l’utilisation de gestes ou l’ajout de bouton spécifique. Bon, nous sommes en présence d’un entrée de gamme mais cela aurait plus être un petit « plus » du modèle.

Les applications

Parmi les applications plus spécifiques, on peut noter ZaZaRemote qui va transformer votre terminal en télécommande pour vos appareils électroniques (TV, lecteur DVD,…) et Mise à jour qui vous permet simplement de connaitre la version du terminal et de s’assurer qu’aucune mise à jour n’est disponible.

Pour ZaZaRemote, comme d’autres applications du même type, vous sélectionnez un appareil pour passer à une étape de reconnaissance. Ensuite, l’application vous propose d’associer plusieurs boutons pour piloter au mieux votre appareil. Autant, je n’ai eu aucun problème avec un lecteur Blu-ray Samsung, autant ma TV de la même marque n’a pas été reconnue.

Parmi les autres programmes spécifiques, j’ai ajouté DuraSpeed qui est intégré au système. Il permet de donner la priorité aux applications au premier plan en restreignant celles placées en arrière-plan. Il est d’ailleurs possible d’indiquer des exceptions.

Un lecteur d’empreintes digitales performant

Pour un smartphone de cette gamme et proposé à ce prix, intégrer un capteur biométrique était un challenge risqué mais Echo Mobiles l’a relevé avec brio.

Vous pouvez enregistrer jusqu’à 5 empreintes, la phase d’enregistrement s’est effectuée sans encombre et surtout, la reconnaissance est rapide et fiable. Que demander de plus ? Qu’il soit positionné ailleurs ? C’est un autre débat puisque sur le dos, il très bien positionné quand on tient le smartphone en main. Par contre, quand il est posé avec la face avant visible, le prendre en main est nécessaire.

Ecran

L’Echo Moon est doté d’un écran HD de 4,7″. En regardant les photos de l’appareil, on se rend compte que l’écran est entouré de bandes noires, ce qui réduit la surface réellement utile de l’écran.

En revanche, ce qui est appréciable sur ces petits écrans, c’est que vous pouvez tout faire d’une seule main. L’accès aux notifications et la saisie au clavier s’effectuent sans modifier l’emplacement de votre main.

Si vous souhaitez intervenir sur la colorimétrie, le menu Affichage / Miravision vous l’autorise. Vous pouvez sélectionner un mode parmi les modes standard, brillant et utilisateur. Cette dernière option vous ouvre l’accès à quelques réglages complémentaires comme le contraste, la saturation ou encore la netteté. D’ailleurs, sur ce dernier mode, l’appareil montre quelques limites. Il a un peu de mal à ajuster l’image en fonction de la position du curseur. Toute action n’est pas répercutée instantanément. Par contre, vous pouvez vraiment modifier l’affichage pour l’adapter à votre souhait.

Le Moon dispose d’un capteur de lumière ambiante, ce qui lui permet d’adapter la luminosité de l’écran à l’environnement. Cela fonctionne mais il ne réagit pas très rapidement ce qui entraîne un décalage entre le changement de lumière et celui de la luminosité de l’écran.

Enfin, quand la luminosité extérieure est importante, la lecture des informations affichées à l’écran devient difficile.

Appareil photo et vidéo

Du côté technique, je rappelle que l’Echo Moon dispose d’un capteur principal de 8Mpx situé au-dessous du capteur d’empreintes et du flash. À l’avant, pour les selfies, vous pouvez utiliser le capteur de 2Mpx.

Au niveau de l’interface, Echo Mobiles a fait le choix de la simplicité. Elle est claire et intuitive. Il faut passer par le menu paramètres pour découvrir quelques options en sachant que le Moon ne propose que deux modes (normal et panorama) et un seul effet (beauté faciale). Il faudra attendre de prendre un cliché et passer par Galerie pour apporter quelques retouches.

On peut tout de même noter qu’il est possible de lancer l’application photo en double cliquant sur le bouton Power (option qui peut se désactiver).

On s’aperçoit rapidement que Echo a fait quelques concessions dans ce domaine. Le capteur prend son temps pour faire la mise au point et le déclenchement est également assez lent. Le principal risque est d’obtenir un cliché flou. Ce résultat sera encore plus marqué avec un manque de lumière.

A l’arrivée, on peut tout de même obtenir de bons clichés quand les conditions sont bonnes et qu’on n’est pas trop exigeants. Par contre, dès lors que vous modifiez l’emplacement où effectuer la mise au point, les couleurs et le contraste sont moins bien gérés (exemples ci-dessous).

Pour vous faire une idée du résultat, voici d’autres exemples de clichés pris avec l’Echo Moon, dont un mode panoramique.

Performances

La navigation au sein de l’interface s’opère sans aucune lenteur, ce qui est appréciable. J’ai tout de même pu noter, par moment, un temps de latence lors de la sélection d’une application depuis le menu multitâches. Cela se fait surtout sentir dès que vous multipliez le nombre d’applications ouvertes.

Pour les jeux, le Moon se comporte bien sur des jeux peu gourmands en ressources. Pour des titres récents ou nécessitant une fiche technique plus costaud, les temps de chargement s’allongent et l’appareil manque de fluidité. Par contre, en sélectionnant bien les titres, on peut s’amuser. Le FPS Nova Legacy est un exemple de jeu sur lequel on s’amuse bien, sans que l’appareil ne chauffe.

Même si la sortie casque n’est pas extraordinaire, je vous la conseille, au détriment du haut-parleur qui est peu puissant et peu précis.

La recherche de la performance ne doit pas être votre objectif lors de l’achat du Moon mais voici tout de même le résultat de quelques benchmarks, histoire de comparer avec des modèles concurrents.

Batterie et autonomie

Avec sa petite batterie de 1800mAh, je ne m’attendais pas à une autonomie extraordinaire, même avec son petit écran et sa définition HD. Cela s’est confirmé lors de mes tests en conditions réelles.

Même sans rien faire d’extraordinaire (pas de jeux ou de vidéos), j’ai rarement atteint le début de la soirée. En utilisation plus intensive, on ne dépasse la moitié de la journée. Maintenant, en passant un peu moins de temps dessus, on peut le recharger qu’en fin de journée.

Si vous passez beaucoup de temps « accroché » à votre smartphone, l’autonomie du Moon sera trop juste. Par contre, si vous avez une utilisation plus réduite ou plus « basique » de votre appareil, il vous suffira, surtout pour le prix demandé.

Pour gagner un peu d’autonomie, vous pouvez activer l’économiseur de batterie, seule fonction disponible avec l’économiseur intelligent en veille.

Une fois votre indicateur de charge proche de 0, il faudra tout de même attendre environ 2h pour retrouver sa pleine capacité.

Prix et disponibilité

L’Echo Moon est disponible en 3 coloris au tarif de 129,90€ sur Echo Mobiles ou dans tous les sites partenaires de la marque. À titre d’exemple, vous pouvez le trouver sur Darty (blanc ou argent) ou sur LDLC (blanc, argent ou bleu).

Pour ceux que cela pourrait intéresser, le Moon dispose de ses propres accessoires : une coque de protection à 9,90€ et un protège écran à 4,90€.

Conclusion

Avec son Echo Moon, Echo Mobiles nous a concoctés, pour un prix inférieur à 130€, un bel appareil doté de finitions soignées et d’un lecteur d’empreintes digitales. Par contre, sa faible autonomie et la qualité de ses capteurs photo vont le restreindre à une utilisation plutôt basique.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here