The Show : la série Blackpills de Jan Kounen dénonce la toute puissance des GAFA

0
The Show : la série Blackpills de Jan Kounen dénonce la toute puissance des GAFA

En août dernier, Blackpills annonçait une série prévue pour 2018, une série de Jan Kounen qui nous plonge en plein milieu de la Silicon Valley. Disponible depuis quinze jours, la série The Show dénonce la toute puissance d’une société internationale dans le domaine high-tech qui ne lésine devant rien pour arriver à ses fins.

Cette société vous dit quelque chose ? Vous me direz, elle pourrait ressembler à nombreuses entreprises internationales mais si vous avez pris connaissance de mon précédent article sur le sujet, cette histoire est tirée d’un roman écrit par Filip Syta qui a travaillé chez Google. Vous voyez mieux de quelle société il peut s’agir. Non ? Regardez le “0” de The Show. Ça ne vous rappelle rien ?

Dans The Show, après une présentation rapide de la société – qui a développé le plus grand moteur de recherche du monde – et de l’un de ses dirigeants, nous suivons deux personnages dont l’un d’eux, Maggie, a décidé de mettre fin à cette société en la sabotant de l’intérieur. Elle fait équipe avec Vic, un développeur, qui va l’aider dans cette tâche qui s’avère plus difficile que prévue. Ils ne sont pas entrés dans la société pour les mêmes raisons mais se mettent d’accord sur l’objectif. Je vous laisse regarder la web série pour connaitre la suite et fin de l’histoire.

La série, composée de 8 épisodes dont la durée varie de 8 à 17min, a été réalisé par Jan Kounen et met en scène un casting international : Nadja Bobyleva (Maggie), Colin Bates (Vic), Philip Desmeules (Colin) ou encore Arly Jover (Chloé). Le tournage a eu lieu l’été dernier en région parisienne. Quant à Jan Kounen, je pense qu’il n’y a pas besoin de le présenter. Réalisateur de Dobermann et Blueberry, il avait déjà adapté un romain (99 francs de Frédéric Beigbeder) pour en faire une satire de l’univers de la publicité.

Dans The Show, Jan Kounen tourne en dérision le fonctionnement de cette société. Tout y est fait pour que les collaborateurs se sentent bien afin de penser et vivre The Show, le tout pour les exploiter au mieux et ainsi parvenir à en tirer le maximum. A travers cette série, le réalisateur cherche à nous alerter sur la toute puissance de certaines entreprises, sur ce qu’ils savent sur nous et sur les impacts sur notre vie au quotidien, même s’ils peuvent être différents d’une personne à l’autre. Il est difficile de faire changer les choses à l’échelle d’un homme mais au moins, après ce “témoignage”, vous serez peut-être un peu plus vigilant.

D’ailleurs, vous vous reconnaîtrez certainement dans certains dialogues. Un des personnages va même jusqu’à s’adresser à celui qui visionne l’épisode pour le pousser à attendre avant de regarder le suivant. Il y a tellement de choses à faire à côté. A titre d’exemple, voici un petit extrait bien sympathique :

Vous êtes là me mater sur votre petit téléphone avec vos doigts tout gras qui salissent l’écran, inconscients de tout ce qui se passe autour de vous : les gens qui aiment, pleurent, rient, meurent. La vie. Vous loupez tout ça pour me regarder ? Éteignez votre téléphone. Vous regarderez l’épisode suivant plus tard…

Même si la série pousse le bouchon un peu loin (ça se trouve pas tant que ça), cela n’est pas si loin de la vérité sur certains aspects. Avez-vous déjà essayé de passer plusieurs jours sans naviguer sur les réseaux sociaux ou sans acheter un produit dont la pub apparaît sur votre navigateur du fait de vos précédentes recherches ? Avez-vous déjà tenté d’allumer votre ordinateur ou votre smartphone uniquement en arrivant au bureau le matin ? J’avoue que c’est devenu difficile. Heureusement, les moments, les week-ends, les soirées et les vacances en famille ou entre amis sont là pour nous rappeler qu’il y a plein d’autres choses à côté.

Annoncée pour début janvier 2018 puis pour décembre, nous aurons finalement dû attendre pratiquement la moitié de l’année pour goûter à cette série. Aurons-nous le droit à une saison 2 ? Je n’en sais rien mais la fin de la série, il y a une belle ouverture pour une suite.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci de saisir votre commentaire
Merci d'entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.