Minitel : c’est définitivement terminé le 30 juin 2012!

0
PARTAGER
Minitel : c'est définitivement terminé le 30 juin 2012!

Dans 6 jours, c’est la fin d’une époque, la fin d’une histoire, celle du Minitel. En effet, le 30 juin prochain, l’opérateur historique France Télécom mettra fin définitivement à l’aventure Minitel. Même si cette décision est assez logique aujourd’hui pour la plupart d’entre-nous, elle va tout de même faire des mécontents! Eh oui, le Minitel aujourd’hui, c’est encore 810 000 terminaux toujours en circulation et 1 800 services encore actifs! C’est en 1980 qu’est lancée en France une phase d’expérimentation, à Saint-Malo plus exactement, où les 55 premiers utilisateurs de l’annuaire électronique sont équipés d’un Minitel. En 2000, le Minitel était utilisé par près de 25 millions de personnes (sur 55 millions d’habitants) avec un parc de près de 9 millions de terminaux.

Certains d’entre vous doivent se rappeler de cette époque à laquelle où posséder un Minitel était devenu une véritable obsession, cette époque où l’on nous rabâchait que tout le monde nous enviait notre Minitel. C’était vrai pendant 10 ans voire un peu plus mais certains pensent que cette obsession française pour le Minitel a surtout retardé l’arrivée d’Internet en France et c’est bien dommage. Il faut savoir que cette invention était exceptionnelle pour l’époque et la France avait clairement inventé quelque chose d’extraordinaire :

  • le Minitel a été la première base de données grand public au monde
  • le Minitel a été la première association du duo écran-clavier à envahir les foyers d’un pays
  • le Minitel a été un avant goût d’Internet
Publicité

Mais voilà, pendant que nous étions en train de pianoter sur nos Minitel, de l’autre côté de l’atlantique se préparait une révolution, la révolution Internet pour le grand public (déjà existant pour les universités et les militaires), et les français n’ont rien vu venir et pourtant… ils auraient pu et du le voir! Effectivement, les américains, qui possédaient déjà CompuServe le premier des grands fournisseurs de services en ligne aux États-Unis, avait envoyé un jeune homme, David Lytel, enquêter sur les contenus des services offerts par notre Minitel. Ce rapport fut à la source du discours sur « Les autoroutes de l’information » prononcé par Al Gore en juillet 1994, initiative qui permettra à Internet d’atteindre directement le grand public.

Bref, vous l’aurez compris, le Minitel a été une formidable invention mais qui a rendu la France et les français aveuglent. Enfin pas tous, car le Minitel a permis à certains de s’enrichir. Vous connaissez d’ailleurs l’un d’eux! Si je vous dis Xavier Neil, cela vous parle forcément! Eh oui, Xavier Neil, le célèbre fondateur du trublion du web Free et dernièrement de Free Mobile, a commencé sa carrière grâce au Minitel! C’est à l’âge de 17 ans, en 1984, que Xavier Neil débute son parcours professionnel en créant des services de Minitel rose (bon des peep-shows et des sex-shops aussi, mais rien à voir avec le Minitel). En 1987, il se lance à plein temps dans une entreprise de services par Minitel. Il rachète en 1991 Fermic Multimedia, un éditeur de services de Minitel rose créé dans les années 1980, qu’il rebaptise Iliad…

Le Minitel s’arrêtera définitivement le 30 juin prochain et comme le résume si bien Eric Schmidt, l’ancien PDG de Google, « Les Français étaient en retard, ils ne pensaient qu’à leur Minitel. Maintenant, ils sont très sophistiqués dans leur utilisation des nouvelles technologies. La France est l’un des plus importants centres de culture, d’affaires et de technologie au monde » .

 

crédit photo

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here