Google célèbre le 114e anniversaire de la naissance d’Amy Johnson en #Doodle

1
PARTAGER
Google célèbre le 114e anniversaire de la naissance d'Amy Johnson en #Doodle

Google a décidé de ne pas attendre très longtemps avant de célébrer un nouvel événement ou une personne célèbre. Après une journée rendant hommage à Victor Hugo et à certaines de ses grandes oeuvres, Google nous propose, pour cette journée du 1er juillet 2017, un doodle consacré au 114ème anniversaire de la naissance d’Amy Johnson.

Née le 1er juillet 1903 à Kingston-upon-Hull au Royaume-Uni, Amy Johnson peut être qualifiée de pionnière dans le domaine de l’aviation. Elle est en effet la première femme à effectuer une traversée en solo entre le Royaume-Uni et l’Australie, soit plus de 19 000 km. Cet exploit, elle le réalise en 1930 à bord d’un bi-place Gipsy Moth acheté d’occasion, avion qui est exposé au Science Museum de Londres.

C’est probablement ce périple de 19 jours qui est matérialisé sur l’image animée proposée par Google mais cela pourrait tout simplement être le résumé de sa vie. On y découvre le visage de cette pionnière ainsi que son avion qui vole jour et nuit à travers le paysage.

Mais Amy Johnson n’a pas relevé qu’un seul défi. Elle a commencé par être la première femme à obtenir une licence de mécanicienne au sol et un an après son premier exploit, elle s’envole de nouveau pour effectuer le premier vol entre Londres et Moscou en une seule journée. Le voyage, réalisé cette fois en binôme avec son copilote Jack Humphreys, dura 21 heures (pour environ 2800 km).

Quand on découvre la vie de cette aviatrice anglaise, on ne peut que dire « Bravo » tellement il y a d’exploits et de persévérance dans un domaine très masculin : record de vitesse entre le Royaume-Uni et le Japon, traversée entre Londres et Le Cap puis traversée de l’Atlantique avec son mari comme co-pilote… D’ailleurs, même la seconde guerre mondiale ne l’empêche pas de continuer à faire ce qu’elle aime, à savoir piloter des avions. Pendant cette période de conflit, elle convoie des avions neufs vers des bases de la Royal Air Force.

Grâce à Wikipedia, nous découvrons, en plus de son CV complet, que le Musée de l’Air et de l’Espace du Bourget a rendu hommage à cette grande dame en montant une exposition « Amy Johnson – le destin d’une héroïne » (du 17/05 au 31/08/2014).

La conclusion de ce doodle est que si vous voulez vraiment quelque chose, rien ne vous empêchera d’atteindre votre but.

1 COMMENTAIRE

  1. Et Marie Marvingt on n’en parle pas ?. Ben oui, il vaut mieux faire disparaître tout ce qui est francophone au profit des anglo saxons. C’est ça l’internationalisation.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here