Nokia 5.1 : un beau smartphone sous Android One [Test]

1
Nokia 5.1 : un beau smartphone sous Android One [Test]

Parmi les appareils présentés récemment, Nokia et HMD Global ont dévoilé le Nokia 5.1. Commercialisé à moins de 200€, ce smartphone bénéficie d’un design soigné, d’un écran FHD+ de 5,5″ et tourne sous Android One. Grâce à un prêt de Nokia, que je remercie par la même occasion, je suis en mesure de partager avec vous ce que j’en ai pensé.

Contenu de la boite

Le smartphone est livré dans une boite carrée de couleur blanche dont la face supérieure est entièrement recouverte d’un visuel de l’appareil. Sur une ligne située tout en bas, on lit le nom du modèle – Nokia 5.1 – d’un côté et le système d’exploitation – Android One – de l’autre.

Sur la face opposée, Nokia nous présente d’autres visuels ainsi que les principales caractéristiques. Cela se résume à structure unibody en aluminium, écran 5,5″ Full HD, processeur Octa-Core et capteurs photo. Les tranches de la boite n’apportent aucun élément complémentaire.

Pour accéder au contenu, il faut tirer l’une des tranches, comme pour un tiroir. On découvre d’un côté le smartphone protégé par un film, un extracteur de sim ainsi que des documentations. Elles existent en de nombreuses langues (infos sur le produit et guide de prise en main).

De l’autre côté, dans le compartiment voisin se trouvent le câble USB-C, l’adaptateur secteur et le kit mains-libres, des éléments entièrement noirs.

Fiche technique

Avant de faire le tour de l’appareil et de s’attarder sur chacun des chapitres habituels, je propose de passer en revue la fiche technique du Nokia 5.1.

Le Nokia 5.1 embarque un processeur MediaTek Helio P18 octa-core cadencé à 2GHz couplé à 2Go de mémoire vive et 16Go de capacité de stockage. Il existe une version un peu plus costaud avec une configuration 3Go/32Go. Il est possible d’étendre la mémoire Rom avec une carte micro-SD.

Pour cet appareil, Nokia a installé une dalle IPS LCD présentant une diagonale de 5,5″ et offrant une définition Full HD+, soit 2340 x 1080px.

En matières de connectivité, on peut compter sur le Bluetooth (4.2), le WiFi (802.11 a/b/g/n), le GPS et la 4G LTE (catégorie 4). Pour le transfert de données et le rechargement de la batterie, Nokia est resté sur une connectique micro-USB. Quand à la batterie, elle présente une capacité de 2970mAh.

Le Nokia 5.1 est doté de deux capteurs photo : 16Mpx avec flash led pour le capteur principal et 8Mpx pour l’appareil spécial selfie.

Il tourne sous Android One (Android 8.0 Oreo).

Comme vous pouvez le lire, pas de port USB-C sur ce smartphone. Ce n’est pas choquant sur cette gamme d’appareils et puis ça permettra d’utiliser une connectique pour laquelle on a souvent plusieurs câbles mais bon…

Présentation

Ce Nokia 5.1 est de bonne facture et il est réussi d’un point de vue design. Maintenant, je ne suis pas sûr que cela suffise pour se démarquer de la concurrence. Il est clairement le résultat d’un travail soigné – aucune fausse note et belles finitions – mais il reste tout de même assez classique.

Sur la face avant, on dispose d’un écran de 5,5″ qui est malheureusement encadré par des bordures importantes (surtout visible au-dessus et au-dessous de l’écran). Dans la partie haute, on a le droit à un logo Nokia sur la même ligne que les capteurs, l’appareil spécial selfie et le haut-parleur.

Les tranches sont également bien dessinées. Celle de droite comprend le bouton power et la barre de volume tandis que sur l’autre viennent se positionner les emplacements sim et carte mémoire.

Une prise casque est présente sur la tranche supérieure. A l’opposé, Nokia a intégré un micro, le haut-parleur et une prise micro-USB. Le second micro (pour la réduction du bruit ambiant) est, quant à lui, placé au dos de l’appareil.

J’arrive enfin sur la plus belle face de l’appareil. Avec cette robe en aluminium et cette couleur bleue, on peut souligner la qualité du travail réalisé. Le dos est agréable au toucher et il marque moins que certains autres surfaces (marques de doigts par exemple).

C’est sur le dos de l’appareil, placés le long d’une même ligne verticale, que l’on découvre les éléments suivants : micro, appareil photo principal, flash led, le lecteur d’empreintes digitales, un logo Nokia et un logo Android One.

Je ferai juste deux petites remarques sur la conception du dos. Cette touche chromée qui entoure le capteur principal et le flash le rend un peu plus premium. Cela rappelle les boutons présents sur les tranches.

Par contre, c’est dommage que cette partie soit très légèrement plus haute que la surface de l’appareil. De ce fait, quand l’appareil est posé sur le dos, c’est toute cette zone qui est en contact direct. Cependant, il est difficile de concevoir un appareil compact sans que certains éléments ne dépassent. Le Nokia 5.1 n’est le seul à avoir cette fine protubérance.

Après cette présentation de quelques lignes, vous pouvez découvrir le design du Nokia 5.1 en vidéo.

Interface et applications

Le Nokia 5.1 est livré sous Android One (Android 8.0). Nous sommes en compagnie d’un smartphone sous Android Stock qui va bénéficier de mises à jour régulières de la part de Google.

Pendant ma période de test, je n’ai pas eu le droit à un patch et l’OS est reste bloqué en 8.0. Ne vous en faites pas. D’après le compte Twitter de Nokia, il fait bien parti des appareils éligibles à Android 9 Pie (source). C’est bon signe mais maintenant on attend le planning de déploiement.

Il n’y a aucune surcouche susceptible de ralentir l’appareil. Cela signifie également qu’il n’y a aucune application spécifique Nokia. Enfin si mais elle se fait discrète. Il s’agit de Nokia Mobile Care. Au final, l’interface est simple et épurée.

Au lancement, la page d’accueil ou homepage comprend quelques raccourcis ainsi que des applications (Google). Pour accéder au tiroir contenant les programmes, un simple geste est nécessaire : un glissement vers le haut depuis la barre du bas.

Appuyer sur le bouton central de la barre de navigation renvoie vers la homepage tandis qu’un appui prolongé lance l’Assistant Google. Le bouton à droite affiche les applications déjà ouvertes et celui de gauche correspond à réduire le clavier ou précédent.

Menu proposé au clic sur les applications

Pour ajouter vos applications favorites, le Play Store est disponible mais gardez en tête que vous n’avez que 16Go, enfin 8Go réellement disponibles au départ. Ce n’est vraiment pas beaucoup. Pensez à rapidement vous équiper d’une carte mémoire.

Concernant le déverrouillage de l’appareil, le Nokia 5.1 propose des solutions désormais devenues standards : schéma, code pin, mot de passe et lecteur d’empreintes digitales.

Enregistrement des empreintes digitales sur le Nokia 5.1

Pour ce dernier mode, l’enregistrement s’effectue rapidement et vous pouvez sauvegarder 5 empreintes différentes. La reconnaissance est également rapide et comme le lecteur est bien placé, c’est presque un sans faute. Il y a juste un petit décalage entre le scan puis l’allumage et le déverrouillage de l’écran.

Une petite chose utile mais déjà présente sur des appareils concurrents : un double clic n’importe où sur l’écran permet de le “réveiller” quand il est en veille.

Ecran

Comme spécifié plus haut, le Nokia 5.1 embarque un écran proposant une diagonale de 5.5″ et une définition Full HD+, soit 2160 x 1080px. De plus, il a le droit à un revêtement Gorilla Glass 3, de quoi le protéger un peu plus contre les aléas. Pour ceux qui se poseraient la question, aucune encoche n’est présente sur ce smartphone.

Au quotidien, l’écran s’ajuste bien aux conditions lumineuses. Même avec une forte luminosité, le contenu de l’écran reste lisible.

Malgré cette diagonale de 5,5″, le Nokia 5.1 ne propose pas, depuis l’écran multitâches, d’afficher deux applications en même temps (en séparant l’écran en deux). C’est dommage.

Maintenant, cette taille d’écran et ce format 18:9 permet à tout un chacun – ou au plus grand nombre – de pouvoir tout faire d’une seule main.

Appareil photo

Comme je le précisais un peu plus haut, le Nokia 5.1 offre, du point de vue photo, une configuration très classique : un capteur à l’avant et un autre à l’arrière. Il s’agit d’un APN 16Mpx avec PDAF et flash led à l’arrière et d’un APN 8Mpx à l’avant.

Au niveau de la mise au point, c’est hésitant et pas très rapide. L’appareil est parfois obligé de s’y reprendre à plusieurs reprises pour faire le focus. L’autre solution est de l’y aider en pointant la zone concernée. Une fois un point fixé, le déclenchement est assez rapide. Il est tout de même possible de prendre des rafales.

Autre élément pas très au point : le lancement de l’application photo est lent. Je vous conseille vivement de lancer l’application en amont. Il ne faut variement pas que vous ayez à prendre une photo rapidement.

Au niveau des modes et options, le choix est limité : automatique, panorama et un mode “manuel” avec quelques paramètres.

La définition est réglable par capteur : de 5Mpx à 16Mpx en 4:3 (de 4Mpx à 12Mpx en 16:9 et 11Mpx en 18:9) pour l’APN principal et de 3Mpx a 8Mpx en 4:3 (et de 2Mpx a 6Mpx en 16:9) pour le capteur spécial selfie.

Maintenant, ce qui intéresse tout le monde, c’est le résultat. Et bien, je dois avouer que c’est un bonne surprise. Je ne savais pas trop à quoi m’attendre et c’est plutôt bon : le rendu est fidèle, en extérieur et avec de bonnes conditions.

Attention juste à l’exposition pas trop bien géré par le terminal et comme on pouvait s’en douter, en basse luminosité, cela se dégrade assez rapidement.

Voici quelques clichés et vidéos pris avec le Nokia 5.1.

Pour la vidéo, le Nokia propose la capture en 1080p à 30 fps et vu la gamme de smartphone, vous devrez faire sans stabilisation vidéo.

En plus du mode normal, vous pouvez sélectionner les modes accéléré et ralenti. Là aussi, le résultat est assez correct. Il ne faut pas avoir à se déplacer car l’appareil peut avoir du mal à faire la mise au point et comme indiqué plus haut, il n’y a pas de stabilisation.

Performances

Le Nokia 5.1 se montre véloce dans la navigation au sein de l’interface. Il a un peu plus de mal dès qu’on veut rouvrir une application disponible dans l’écran multitâches. Le basculement vers l’application sélectionnée est rapide mais elle n’est réellement disponible que quelques instants plus tard.

Le Nokia 5.1 ne fait pas partie de la catégorie des smartphones conçus pour le jeux. Du côté des jeux, il ne faut donc pas s’attendre à des miracles et il faut savoir être patient. Je vous conseille les jeux simples.

Quelques résultats de benchmarck sur le Nokia 5.1

Batterie et autonomie

Comme indiqué dans les caractéristiques, le Nokia 5.1 est doté d’une batterie non amovible de 2970mAh.

Autant je ne m’attendais pas à une machine de guerre, autant je pensais qu’il serait un poil peu plus endurant que ça. Bon, en même temps, il dispose d’un écran de 5,5″ en Full HD+.

Si vous avez une utilisation normale, vous pouvez compter sur une journée d’autonomie. Par contre, si vous l’utilisez de façon plus intensive, il faudra le charger avant la soirée.

A titre indicatif, une fois branché, il faut compter 1h30 pour passer de 10% a 100% et 1h pour passer de 30% à 100%. D’ailleurs, point assez étonnant, j’ai pu noter à plusieurs reprises que l’appareil s’éteint tout seul dès qu’on approchait de la barre des 10% de charge restante.

Pour augmenter l’autonomie, le Nokia 5.1 propose plusieurs options mais rien de bien nouveau. Il existe une mise en veille à économie d’énergie intelligente et un économiseur d’énergie. Si on l’active, il se qui se déclenche a 15% et ce n’est pas paramétrable. Ensuite, on peut agir sur la luminosité et sur l’écran de veille.

Prix et disponibilité

Le Nokia 5.1 est disponible sur les sites marchands à un tarif de 199€. Contrairement aux Nokia 8 Sirocco, Nokia 7 Plus et Nokia 6.1, le Nokia 5.1 n’est pas proposé à la vente sur la boutique en ligne Nokia.

Conclusion

Pour moins de 200€, Nokia nous livre un smartphone bien conçu, agréable à utiliser et qui se débrouille bien en photos excepté pour l’autofocus. On peut également compter sur le suivi des mises à jour grâce Android One. Il y gagnerait à être un poil plus performant.

Article précédentL’évolution des iPhone jusqu’à l’iPhone XS Max
Article suivantComment compresser un PDF
Plongé dans le monde des ordinateurs depuis l'enfance, je n'ai cessé de m'y intéresser. Pas encore élevé au rang de "Geek" ou de "Gamer", je me tiens au courant des dernières technologies et joue aux jeux vidéos à mes heures perdues. En rejoignant la famille UnSimpleClic, j'espère agrandir l'éventail de sujets déjà traités par le site.

1 COMMENTAIRE

  1. Bon test pour ce Nokia 5.1, très impatient de voir et lire un test sur le grand frère Nokia 6.1 plus
    qui tarde à sortir en France et qui fait fureur en Inde,Pakistan et Asie.
    Dispo sur certains sites mais j’ ai un doute avec les réseaux français sur en 4G. Alors un scoop USC ?
    Bonne continuation.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci de saisir votre commentaire
Merci d'entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.