Test de l’enceinte sans fil Rubik’s signée Bigben

0
Test de l'enceinte sans fil Rubik's signée Bigben

Nommé Rubik’s Cube en 1980, le casse-tête multicolore aux 54 facettes appelé “Magic Cube” à sa création est connu de tous. Certains le complète en quelques secondes tandis que d’autres cherchent encore la solution. Maintenant, si je vous disais que ce cube aux multiples facettes peut vous divertir différemment. La marque BigBen commercialise une enceinte sans fil Rubik’s, le cube fait alors office d’enceinte nomade. Après l’avoir eu entre les mains, je vous livre mes impressions sur cet objet rétro et moderne à la fois.

Contenu de la boîte

La boîte met en évidence le cube et le moins qu’on puisse dire, c’est qu’on a vraiment l’impression d’être face à un Rubik’s cube traditionnel. Il est bien visible au centre d’une boîte dont toute la partie centrale est transparente. Les autres faces sont multicolores comme le cube lui-même.

L’enceinte sans fil Rubik’s dans sa boite

Sur plusieurs faces, les caractéristiques principales du produit sont représentées par des petits pictogrammes. Je propose de revenir sur ce sujet dans le prochain chapitre. Sur les faces restantes de la boite, on peut tout simplement lire le type de produit auquel on a affaire : enceinte sans fil.

En ouvrant la boîte, et si on possède un cube casse-tête, on se rend compte que les deux objets présentent les mêmes dimensions et les mêmes finitions. Seul le poids du cube enceinte est très légèrement supérieur à celui du cube ‘normal” (118g contre 108g).

Deux cubes Rubik’s : le casse-tête à gauche et l’enceinte à droite. Difficile de les différencier…

J’ai deux dernières remarques avant d’allumer et de tester l’enceinte. Au déballage, il y a une forte odeur de plastique mais elle s’atténue rapidement. Enfin, certaines faces du cube sont protégées par un film plastique. Je trouve que ça a son intérêt surtout si vous êtes amenés à l’emporter un peu partout avec vous. Le seul point étonnant est qu’il n’y a que deux faces concernées alors qu’il y en a une autre sans fonction associée.

Sinon, à l’intérieur de la boite, on trouve le cube avec sa dragonne, une documentation avec quelques indications sur le fonctionnement de l’enceinte et un mini-câble micro-USB

Fiche technique

Cette enceinte sans fil Rubik’s est petite par la taille et pourtant, les caractéristiques mises en avant sont nombreuses. Faisons un détour par la fiche technique avant de tester ce produit qui ravira les geeks et les fans de ce cube casse-tête.

Dans le cas d’une enceinte sans-fil de type Bluetooth, on peut compter sur une utilisation dans un rayon de 10m. Ce cube installé sur une table ou sur un bureau fait également office de kit mains-libres. Elle offre une puissance totale de 9W (3W RMS).

L’enceinte dispose d’une prise auxiliaire (3.5mm), de touches de contrôle et même d’un emplacement pour insérer une dragonne. Pas mal pour emporter l’enceinte partout avec soi.

La dernière information à noter est l’autonomie. Sur le papier, la marque annonce que, grâce à sa batterie Lithium, l’enceinte est utilisable pendant 8h avant d’être rechargée.

Design

En tenant l’enceinte entre les mains, on a réellement l’impression de tenir le casse-tête. A première vue, rien ne le distingue de l’incontournable Rubik’s, même le logo est présent sur la face blanche.

Très rapidement, on a envie de faire pivoter les différentes faces. Malheureusement, ce n’est pas possible. On ne peut pas tout avoir non plus. Les couleurs des faces sont identiques à celle du cube mais elles ne bougent pas.

Sur les 6 faces du cube, une seule ne présente aucun élément (face orange). Pour les autres, on a accès aux éléments suivants :

  • La face verte pour les commandes et le micro.
  • La face rouge pour les prises micro-USB et auxiliaire. Dans le coin inférieur droit se trouve l’emplacement pour la dragonne et une petite led est présente entre les deux prises.
  • La face blanche présente le logo Rubik’s Cube
  • La face bleue correspond à la sortie du haut-parleur
  • La face jaune présente un sticker sur lequel on peut lire quelques caractéristiques

Prise en main

L’appairage avec le smartphone s’effectue rapidement. Une fois l’enceinte allumée (3s sur le bouton Power), le mode appairage se lance automatiquement (led clignotante). Sur le smartphone, elle apparaît avec le nom BT17. N’hésitez pas à renommer l’appareil car l’intitulé par défaut n’est pas très explicite. Un bip et la led bleue allumée en permanence indiquent que les appareils sont connectés entre eux. Pour la suite, vous savez quoi faire.

Les commandes disponibles sur la face verte sont accessibles via un clic. En regardant l’enceinte, on peut penser que toucher un carré suffit pour faire lecture ou page suivante mais non. Il faut presser sur la touche jusqu’au “clic”.

Pour piloter l’enceinte, c’est très simple. je pense que les signes présents sur la face verte sont universels, tout le monde les comprend. Les commandes permettent de faire lecture / pause et de passer à la plage précédente / suivante. Un clic prolongé sur ces mêmes touches augmente ou diminue le volume. Plusieurs bips signaleront que vous êtes au max. Pour continuer à monter le volume, il faut agir sur votre terminal.

Grâce à la dragonne – que vous pouvez retirer – l’enceinte peut vous accompagner partout. Personnellement, j’ai principalement utilisé l’enceinte chez moi. J’ai donc rapidement enlevé la dragonne mais c’est vrai que c’est bien pratique si on veut se déplacer avec sa musique.

L’enceinte sans fil Rubik’s et sa dragonne

Lors d’un appel entrant, appuyer sur lecture suffira pour décrocher. D’ailleurs, même si vous écoutez de la musique, l’appel entrant est prioritaire. Pratique, l’enceinte Rubik’s fait aussi office de kit mains libres. La sonnerie signalant un appel n’est pas très agréable mais elle est efficace et par par la suite, tout est nickel. On entend très bien l’interlocuteur et vice-versa.

On va le dire, ce n’est pas la meilleure enceinte du marché mais quand on achète ce type de produit, c’est pour d’autres raisons. Tout d’abord, elle fera l’affaire à titre d’enceinte personnelle posée sur son bureau. Elle ne sera pas suffisante pour animer vos soirées entre amis car elle manque de puissance et à volume élevé, elle sature. Et puis, c’est un objet culte et design qui va égayer votre chambre ou votre bureau et qui diffusera votre musique sans aucun problème.

Batterie & Autonomie

Cette enceinte nomade Rubik’s embarque une batterie au lithium qui lui assure, sur le papier, une autonomie de 8 heures. Dans les faits, on peut compter sur sur 7-8h d’écoute, ce qui est bien et conforme aux données annoncées.

Pour économiser un peu de batterie, le cube aurait pu s’éteindre quand il n’y a aucun flux de données depuis quelques minutes mais non… Actuellement, même sans musique, le cube reste allumé.

Pour recharger le Rubik’s, c’est simple : un câble micro USB suffit. Il est fourni dans la boite mais vous pouvez bien évidemment utiliser un câble plus long. Vous serez avertis dès que l’enceinte n’a plus de charge : elle émettra plusieurs bips.

Dès que vous la branchez, il faut compter un peu plus de 2h qu’elle retrouve sa pleine capacité. Une fois le câble connecté, la led s’allume en rouge jusqu’au chargement complet. D’ailleurs, on peut noter que vous pouvez continuer à utiliser l’enceinte même quand est en charge.

Prix et disponibilité

Ce Rubik’s de chez BigBen coûte 19,99€. Vous la trouverez facilement chez de nombreux sites marchands.

Si ce cube mystérieux vous fascine, BigBen commercialise aussi un radio-réveil Rubik’s (RR80RUBIKS) et une autre enceinte sans-fil (BT10RUBIKS).

Conclusion

Cette enceinte sans fil Rubik’s séduira les fans du petit cube aux faces colorées et constituera une bonne idée de cadeau pas cher pour ceux qui recherchent une enceinte personnelle sans fil et design. Il faut juste se rappeler que ce modèle n’est pas jouable.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci de saisir votre commentaire
Merci d'entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.