Test des écouteurs JBL Tune 120 TWS

0

Vous recherchez des écouteurs True Wireless mais vous ne savez pas par où commencer ni quels critères regarder. Je vous propose de découvrir les écouteurs bluetooth JBL Tune 120 TWS. Ils offrent un son de qualité, des commandes accessibles sur chacun des écouteurs et une autonomie de 16h grâce à son boitier de rangement et tout ceci pour moins de 100€. Grâce à un prêt de JBL, que je remercie par la même occasion, je vous partage, à travers ce test, tout ce que j’ai noté sur ces écouteurs.

Package

Les écouteurs sont livrés dans une petite boite rectangulaire blanche d’un côté et grise de l’autre. Sur le dessus, elle présente des visuels des écouteurs ainsi que leurs principales caractéristiques. On y découvre aussi un logo intéressant : « Reddot award 2019 winner » qui, je le rappelle, correspond à un prix récompensant le design d’un produit. Ça vous donne un petit indice sur la suite.

Sur l’une des tranches, la marque a détaillé le contenu de la boite et les commandes accessibles via les deux oreillettes.

Enfin, au dos de la boite, on peut visualiser les oreillettes ainsi que l’étui rigide qui sert aussi bien à les protéger ainsi qu’à les recharger.
Ce tour de la boite se termine par un rappel de quelques caractéristiques et par un sujet intéressant, l’autonomie : JBL annonce 4h d’écoute et 12h supplémentaires grâce à cette boite de rangement. Enfin, 15min de recharge leur assurent 1h d’écoute.

Si vous avez bien regardé la boite, vous connaissez désormais son contenu : les écouteurs, leur boite de rangement, 3 paires d’embouts (S, M et L), un câble d’alimentation et de la documentation.

Les écouteurs JBL Tune 120 TWS devant leur boite de rangement

Je vous invite à la feuilleter car elle est très bien réalisée. Vous n’aurez pas à lire de nombreuses pages car tout est bien résumé en quelques feuillets avec des illustrations très compréhensives.

Caractéristiques

Les écouteurs intra-auriculaires sans-fil Tune 120 TWS sont compatibles Bluetooth 4.2 et pèsent 73g. Ils délivrent un son JBL Pure Bass à travers un haut-parleur de 5,8mm.

Les écouteurs intègrent un micro et disposent de fonctions telles que le mains-libres et la compatibilité avec Siri et Google Now.

Quant à l’autonomie, la marque annonce 4h avec les oreillettes (batterie de Li-Ion de 85 mA) et 12h avec l’étui de recharge.

Pour ceux qui en veulent toujours plus, voici quelques données complémentaires :

  • Sensibilité du haut-parleur à 1kHz/1mW : 96 dB
  • Plage de réponse en fréquence dynamique : 20 Hz à 20 kHz
  • Puissance d’entrée maximale : 15 mW
  • Impédance : 14 ohms
  • Profils Bluetooth : A2DP 1.3, AVRCP 1.5, HFP 1.6

Il est dommage que la marque ne propose par une application pour jouer sur quelques réglages. C’est le cas que pour certains casques de la marque mais rien pour ces écouteurs.

Design

Une conception de qualité

Comme vous l’avez compris, il s’agit de deux écouteurs sans fil équipés d’embouts intra-auriculaires. Je trouve leur design réussi et élégant. Il n’y aucune fausse note même si j’avoue que j’aurais apprécié des dimensions plus réduites.

La partie supérieure de chacun des écouteurs dissimule un bouton dont je détaillerai les fonctions un peu plus tard ainsi qu’une led indiquant le statut de la connexion Bluetooth et l’état de la charge. Un logo JBL est présent au centre de chacun des boutons.

Le dessus d’un écouteur avec la led bleue indiquant qu’il est connecté au smartphone

Vous avez juste à les glisser dans l’oreille et à apprécier. Contrairement à d’autres écouteurs qui nécessitent un mouvement une fois insérés dans l’oreille, là, vous positionnez chacun des écouteurs et vous êtes prêts à apprécier la musique qui s’échappe de chacun des deux petits appareils

Même si ces écouteurs adoptent un design semblable à certains modèles concurrents, si on regarde d’un peu plus près, leur forme quelque peu spécifique peut prêter à confusion lors de la première utilisation. Si vous n’avez pas lu la documentation présente dans la boite, il se peut que vous les insériez dans le mauvais sens. Ne vous inquiétez, vous ferez l’erreur une seule fois car vous vous apercevrez tout de suite que ce n’est pas le bon sens.
En revanche, impossible de se tromper d’oreille : chacun des écouteurs présente une lettre correspondant à l’oreille où l’installer (L ou R)

Avant d’aller plus loin, je précise de suite que je n’ai pas oublier de vous décrire l’étui de chargement. J’en parle dans le chapitre lié à l’autonomie mais sachez que JBL s’est appliqué à concevoir une boîte de transport et de rechargement de qualité.

Des écouteurs confortables offrants une bonne capacité d’isolation

Une fois les écouteurs placés dans les oreilles, le premier point à souligner est qu’ils présentent une bonne capacité d’isolation. Il n’y a pas de système de réduction de bruit active mais si vous les positionnez comme il faut et que vous avez sélectionné les bons embouts, vous verrez que le résultat est très satisfaisant.

Je m’arrête quelques instants sur ce qui peut sembler être un détail : les écouteurs étant livrés avec plusieurs embouts, vous en trouverez forcément un adapté à vos oreilles. L’autre intérêt de bien les choisir est que vous pourrez partir effectuer votre séance de footing sans qu’ils ne glissent de vos oreilles. Et je vous certifie que c’est quand même plus sympa de courir avec un peu de musique.

Deuxième point à noter : ils sont confortables à porter, même après une longue période d’écoute. S’ils n’étaient pas aussi « gros », on pourrait pratiquement les oublier. En effet, les écouteurs dépassent des oreilles et c’est dommage.

En termes de commande, les écouteurs JBL proposent le minimum nécessaire. Je reviens sur ce sujet un peu plus tard mais j’aurai apprécié pouvoir intervenir sur le volume en appuyant plus longuement sur un des boutons par exemple.

Les boutons fonctionnent bien et sont réactifs mais je les ai finalement trouvés moins pratiques sur des écouteurs tactiles. C’est plus précis qu’un bouton tactile qu’on peut activer sans vraiment le vouloir mais là, il faut presser un bouton jusqu’au clic. J’ai trouvé que cela pouvait modifier la disposition de l’écouteur dans l’oreille. Évidemment, il s’agit de mon avis, certains apprécieront, c’est certain.

Fonctionnement

Des commandes réactives

Dès lors que vous sortez les écouteurs de leur boitier, une pression de quelques secondes sur l’un ou l’autre des boutons suffit pour les allumer. Si vous ne les aviez pas éteints, l’appairage est quasi instantané. Si vous avez déjà positionné les écouteurs, un petit son vous l’indique que la connexion est établie.

Autre point que vous allez découvrir rapidement : les deux écouteurs sont indépendants. Cela signifie qu’il vous est possible d’utiliser uniquement l’un des deux écouteurs, ce qui est appréciable. Pour les commandes, c’est tout simple : le bouton présent sur chacun des écouteurs correspond à plusieurs commandes. Je vous explique tout.

Côté gauche, un clic passe au morceau suivant tandis qu’un double clic revient au précédent. L’écouteur droit permet de lancer la lecture de votre playlist ou de l’arrêter mais servira aussi pour la prise d’un appel entrant.

C’est toujours à partir de cet écouteur que vous pouvez faire appel à un assistant vocal ou désactiver / activer le micro. Concernant l’assistant vocal, c’est tout simple : Siri si vous êtes sur iOS ou Google Now sur Android.

En résumé et même si je l’ai déjà souligné plus haut, il y a deux points à retenir, l’un constitue un point positif tandis que l’autre est un axe d’amélioration : d’un côté, les commandes sont réactives et de l’autre, il me manque le réglage du volume.
Quand on dispose d’écouteurs sans fil, on aimerait ne pas avoir à sortir son smartphone pour régler le volume sonore. Attention, JBL n’est évidemment pas la seule marque à faire l’impasse sur ce paramètre.

Pas de certification IP…

Même si les écouteurs ne bénéficient pas d’une certification IP indiquant la possibilité de les utiliser sous la pluie ou pendant une séance de sport, je me suis aventuré à les tester pendant quelques sessions de footing.

Même si globalement les écouteurs restent bien en place, j’ai été amené à les replacer à plusieurs occasions. Ils ne sont jamais tombés mais ils sont amenés à bouger. J’ai réajusté leur position par réflexe mais aussi pour anticiper une éventuelle chute.

Même si la sueur ne semble pas avoir eu d’impact sur le bon fonctionnement des écouteurs, je n’ai pas souhaité les utiliser tous les week-ends et je n’ai pas tenté le diable en les utilisant sous la pluie. Il est dommage que la marque n’ait pas cherché à obtenir cette certification. Cela aurait pu séduire plus d’utilisateurs.

Comme indiqué plus haut, les écouteurs se connectent via Bluetooth 4.2. Il ne s’agit pas de la dernière version mais cela ne m’a pas empêché de profiter d’une écoute sans aucune interruption.

Un son de qualité

Les écouteurs JBL T 120 TWS délivrent un son clair et de qualité. Les adeptes de basses seront ravis d’apprendre qu’elles sont bien présentes, de quoi apprécier vos playlists.

Les quelques conversations que j’ai pu avoir avec ses écouteurs se sont bien passés. J’entendais bien mes interlocuteurs et ces derniers ne m’ont signalé aucun problème de son, que ce soit en ville ou au calme.

En revanche, j’ai juste été assez surpris de noter un très léger déséquilibre entre les deux écouteurs. J’ai trouvé que celui de droite offrait un volume sonore plus important que celui de gauche.

Batterie et autonomie

Grâce à la batterie intégrée, vous pouvez compter sur une autonomie de 3-4h, autonomie que vous allez pouvoir prolonger de 12h via le boitier.

En d’autres termes, vous pouvez utiliser les écouteurs pendant 3-4h avant de devoir les replacer dans leur boitier pour les charger. Cela signifie qu’au global, vous pouvez les utiliser l’équivalent de 4 cycles avant de devoir recharger l’ensemble. C’est donc bien proche de ce qui a été annoncé par la marque.

Personnellement, cela m’aurait demandé à replacer les écouteurs une fois dans leur boitier durant la semaine pour profiter de la musique pendant mes trajets quotidiens. Dans les faits – et je pense que tout le monde fait de même – je rangeais les écouteurs dans l’étui après chaque utilisation. Au moins, j’étais sûr d’avoir de la musique et ils étaient mieux protégés dans une poche ou un sac.

Je confirme un autre chiffre communiqué par JBL : il faut compter 2h pour recharger les écouteurs et le boitier.

Pour les recharger, c’est enfantin : vous rangez les écouteurs dans leur étui rigide de transport. Une fois positionné, ils ne bougent plus et se rechargent. Les 3 petites leds présentes sur le devant de la boite donnent des indications sur la charge restante.

L’indicateur de charge présent sur l’étui de transport des Tune 120 TWS est bien utile

Le boitier est vraiment très bien réalisé. En premier lieu, tout comme les écouteurs, sa fabrication est de qualité. Ensuite, il bénéficie d’un système de fermeture magnétique tout comme celui de fixation des écouteurs. Impossible que la boite s’ouvre et que les écouteurs s’échappent tout seul.

Pour recharger l’ensemble, il suffit de brancher le câble à la sortie micro-USB disposé sous l’étui, cette dernière étant protégée par un cache. Dernière petite remarque : JBL aurait pu opter pour un prise USB-C, connectique de plus en plus répandue. Cependant, j’ai apprécié la petite touche de couleur du câble plat livré avec les écouteurs.

La couleur orange du câble USB tranche avec le boitier de transport entièrement noir

Prix et disponibilité

Les écouteurs JBL Tune 120 TWS existent en trois coloris (noir, blanc et bleu) et sont disponibles à un tarif de 99,99€.

Conclusion

Avec une bonne qualité de fabrication, une bonne isolation et un son de qualité pour moins de 100€, les écouteurs JBL constituent une offre intéressante. J’aurais apprécié une application mobile pour effectuer quelques réglables et bénéficier d’une certification IP pour une utilisation en extérieur.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci de saisir votre commentaire
Merci d'entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.