Facebook : plus de 500 millions de données utilisateurs disponibles sans protection

0
Facebook : plus de 500 millions de données utilisateurs disponibles sans protection

Il y a quinze jours, je parlais des problèmes de sécurité sur un serveur Gearbest, le géant du e-commerce chinois. A l’autre bout du monde, un autre géant du web a été touché par ce même souci critique. Encore une fois, cette révélation ne provient même pas du principal intéressé. Une société de sécurité informatique l’affirme : 540 millions de données d’utilisateurs Facebook étaient disponibles sans protection.

Le réseau social, qui comptait déjà en 2017 plus de deux milliards d’utilisateurs actifs par mois, a beau proposer une authentification en deux étapes et communiquer sur le RGPD ainsi que sur ses nouvelles protections, le groupe ne semble pas appliquer le même niveau de sécurité partout. Il y a une semaine, la société UpGuard Cyber ​​Risk a publié un communiqué indiquant avoir eu accès à une base de données stockant des infos concernant plus de 500 millions d’utilisateurs. Quelles sont-elles ? Des mentions “J’aime”, des commentaires mais aussi des identifiants.

Il paraît dingue qu’une entreprise aussi grande et puissante que Facebook ne contrôle pas plus que ça ses serveurs ou ceux de des partenaires ou sous-traitants. En effet, cette base de données était hébergée sur un serveur de Cultura Colectiva, au Mexique. Attention, ce n’est pas spécifique à cette société car UpGuard a également indiqué qu’une autre base de données – provenant d’une application intégrée à Facebook At the Pool – était elle-aussi “disponible” (service de stockage Amazon S3). Cette dernière ne contenait que des données de 22 000 utilisateurs mais on y trouvait, entre autres, des mots de passe en clair, c’est à dire non cryptés, non protégés.

Ce n’est pas tout car UpGuard a informé Facebook mais c’est uniquement suite à l’intervention de Bloomberg – et non suite aux relances de la société – que la base contenant les millions de données a fini par être sécurisée.

Tout ceci donne des frissons surtout quand on sait que sur Facebook sont stockés des identifiants, des commentaires, des relations avec d’autres utilisateurs mais aussi des photos, voire les échanges via sa messagerie instantanée Facebook Messenger.

Vous voulez vous faire une idée du type et de la quantité d’informations stockées par Facebook, je vous invite grandement à consulter la procédure permettant de récupérer ses données Facebook.

Source

Article précédentComment retrouver (à peu près) Inbox directement dans Gmail ?
Article suivantAmazon s’apprêterait à lancer ses propres écouteurs sans fil pour concurrencer les AirPods d’Apple
Plongé dans le monde des ordinateurs depuis l'enfance, je n'ai cessé de m'y intéresser. Pas encore élevé au rang de "Geek" ou de "Gamer", je me tiens au courant des dernières technologies et joue aux jeux vidéos à mes heures perdues. En rejoignant la famille UnSimpleClic, j'espère agrandir l'éventail de sujets déjà traités par le site.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci de saisir votre commentaire
Merci d'entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.