Le Xiaomi Redmi Note 7 débarque en France et risque bien de faire mal à certains

0
Le Xiaomi Redmi Note 7 débarque en France et risque bien de faire mal à certains

Xiaomi a organisé mardi 12 mars dernier, un événement au cours duquel nous avons pu découvrir le très attendu Redmi Note 7, la toute dernière phablette de la marque. Comme j’ai eu la chance d’y avoir été convié, je profite de ces quelques lignes pour remercier Yan Liu et toute l’équipe de Xiaomi France. Il faut savoir que le terminal est proposé à un prix hallucinant dans l’hexagone et comme vous allez le voir, à ce prix il va être très difficile de ne pas succomber voir même impossible. Je m’explique.

Lors de la présentation

Tout d’abord, Xiaomi ne s’est pas contenté d’améliorer l’existant et a conçu ce nouvel appareil en partant d’une feuille blanche et des remontées des consommateurs. Un seul regard et on remarque tout de suite que ce Redmi Note est différend et rien de plus normal puisque le verre est venu remplacé le métal. En plus, histoire de bien faire les choses, ce verre est traité au Gorilla Glass 5 est donc plus résistant au rayures.

Xiaomi a cherché à simplifier tout en améliorant l’expérience utilisateur en plaçant tous les boutons sur la tranche droite de l’appareil. On trouve également un lecteur d’empreintes à l’arrière sous le module photo, double qui plus est.

Bien évidemment, les aspects techniques ont aussi largement évolués. L’écran est tout aussi hallucinant avec ses 6.3 pouces d’une définition de 2380 x 1080 pixels. De plus, les bordures sont fines et l’habituelle encoche maintenant a été remplacée par une petit goutte d’eau si l’on peut dire.

Le processeur est un Snapdragon 660 couplé à 3 ou 4 Go de mémoire vive selon la version. Pour ce qui est de l’espace de stockage, Xiaomi a choisi d’équiper les différentes versions de 32 et 64 Go. En résumé, vous avez un modèle avec 3 Go de RAM et 32 Go de stockage et un autre de 4 Go de RAM et 64 Go de stockage.

Du point de vue de la connectique, le Redmi Note 7 propose déjà un port USB Type C pour le chargement et comme si cela ne suffisait pas, Xiaomi a su conserver la prise casque que l’on trouve sur la tranche supérieure de l’appareil.

Mais là où Xiaomi frappe très fort avec cet appareil c’est avec son module photo, et cela n’est que le premier effet kisscool! Il se compose effectivement d’un capteur de 48 millions de pixels. Et comme je vous le disais, ce capteur est double avec un capteur de 5 millions de pixels cette fois-ci. L’ouverture est de f/1.8 ce qui permet de récupérer pas mal de lumière.

La batterie n’est pas en reste puisque cette dernière est de 4000 mAh ce qui laisse penser que l’autonomie sera bonne. En plus de cela elle compatible Quick Charge 4.0.

On termine par le second effet, le prix. Et oui, Xiaomi s’est non seulement permis de gommer les défauts de ses modèles précédents, mais le fait en plus pour la modique somme de… 199,90 € pour être exacte. Non vous ne rêvez pas, le modèle possédant 3 Go de RAM et 32 Go de stockage sera vendu pour 199,90 €. Histoire de bien enfoncer le clou, le modèle de 4 Go de RAM et 64 Go de stockage sera vendu à 229,90 €. Bref hallucinant !

Le Redmi Note 7 est dispo en précommande et disponible à la vente ce 18 mars en noir et en bleu. La couleur rouge arrivera un peu plus tard.

Foncez !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci de saisir votre commentaire
Merci d'entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.