Winky : son créateur ouvre son capital au grand public

0

En mai 2019, la société française Mainbot annonçait l’arrivée de Winky, un petit robot conçu pour aider les enfants à se lancer dans la programmation. Depuis, ce dernier a déjà parcouru un bout de chemin grâce à une campagne Ulule qui a tout simplement cartonné. L’aventure est loin d’être terminée, elle ne fait que commencer. Pour se développer encore plus rapidement, Mainbot a décidé d’ouvrir son capital au grand public.

Cette petite sphère remplie de technologies n’est pas juste mignonne et destinée à amuser les enfants. Winky, personnalisable à souhait grâce à des accessoires, va surtout permettre à son propriétaire d’apprendre à coder de manière ludique. Je vous invite vivement à vous rendre sur le site web qui lui est dédié pour découvrir le produit. Un peu plus haut, je disais que la campagne de financement avait cartonné, ce n’est pas seulement ça. Winky est tout simplement le projet de la catégorie « produit technologique » le plus financé de toute l’histoire de la plateforme Ulule. Cela montre bien l’intérêt du grand public pour ce « robot ».

La startup revient sur le devant de la scène avec une nouvelle campagne mais cette fois, ce n’est pas pour un nouveau produit. Pour accélérer sa croissance à l’international et atteindre un CA de 5 millions en 2021, Mainbot souhaite clôturer une levée de fonds d’un montant d’1,5 million d’euros. Pour y parvenir, la société lance une campagne sur la plateforme Sowefund. En quoi cela consiste-t-il ? Toute personne qui le souhaite pourra devenir actionnaire avec via un ticket d’entrée de 100€ minimum. L’objectif de Mainbot est d’atteindre 1 million d’euros en sachant que le minimum a été fixé à 750 000 euros. A titre d’info, lors de la campagne de précommande sur Ulule, Mainbot avait « récolté » près de 240 000 euros, pour un objectif de 10 000 euros.

En vous connectant sur la plateforme Sowefund, vous en apprendrez un peu plus sur Winky, sur la future utilisation des fonds récoltés et sur les différents partenaires européens avec lesquels travaille Mainbot pour ce développement à l’international. Le lancement de la campagne est tout récent, il date d’hier. Sa réussite permettra à Mainbot de produire et de vendre plus de 40 000 robots.

L’année dernière, dès que j’avais reçu cette news relative au lancement du produit, je m’étais empressé d’en parler. J’avais trouvé ça incroyable et ça l’est toujours. Je suis un peu déçu de ne pas avoir eu l’occasion de le découvrir en vrai avant sa commercialisation mais il y aura sûrement d’autres occasions. Il faut croire que je ne suis pas le seul à avoir aimé le « concept » puisque la presse en a beaucoup parlé et selon Mainbot, après 6 mois d’utilisation, les indicateurs d’usages sont prometteurs.

Maintenant, si avant d’investir dans Mainbot, vous préférez vous intéresser au robot, sachez qu’il est disponible en vente à 199€ chez les revendeurs partenaires de Mainbot comme par exemple Amazon, Boulanger ou la Fnac.

Article précédentDungeons 3 offert sur Epic Games
Article suivantGoogle : les jeux Stadia Pro du mois de novembre 2020
Plongé dans le monde des ordinateurs depuis l'enfance, je n'ai cessé de m'y intéresser. Pas encore élevé au rang de "Geek" ou de "Gamer", je me tiens au courant des dernières technologies et joue aux jeux vidéos à mes heures perdues. En rejoignant la famille UnSimpleClic, j'espère agrandir l'éventail de sujets déjà traités par le site.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci de saisir votre commentaire
Merci d'entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.