Samsung Galaxy Note 9 : une belle réussite [Test]

0
Samsung Galaxy Note 9 : une belle réussite [Test]

Après avoir découvert, comme vous, la nouvelle phablette Samsung à travers les infos publiées sur le web, j’ai eu la chance, grâce aux équipes Samsung, de manipuler le Galaxy Note 9 lors d’une soirée. J’avais partagé avec vous mes premières impressions dans cet article. Peu de temps après, j’ai eu la bonne surprise de pouvoir l’utiliser pendant quelques temps. Voici le résultat de mon test.

Contenu de la boite

La boite noire du Note 9 est seulement décorée d’un stylet jaune sur le dessus et d’une inscription Samsung Galaxy Note9 sur l’un des côtés. Il faut retourner la boite pour découvrir les caractéristiques de la machine.

A l’intérieur, c’est sous un compartiment présentant l’extracteur pour la sim et de nombreuses documentations (dont un guide de prise en main et une procédure pour transférer ses données) que l’on découvre le Galaxy Note 9.

L’étage du dessous contient de nombreux accessoires qui démontrent bien le caractère premium du terminal que nous avons en main. On trouve le câble USB-C et son adaptateur secteur, un kit mains-libres constitué d’une télécommande et d’écouteurs intra-auriculaires de la marque AKG et des mines supplémentaires pour le stylet S-Pen.

Et pour que vous ne manquiez de rien, Samsung fournit également des embouts pour les écouteurs, un adaptateur USB-C / USB et une connecteur USB (clé OTG) pour connecter à votre Note 9 une clé ou un disque dur externe USB.

Caractéristiques

Samsung a tout de suite annoncé la couleur en présentant son Galaxy Note 9 : il s’agit du plus puissant des Galaxy Note. Regardons donc ce qui se trouve sous le capot.

La dernière phablette embarque une puce 8 coeurs Exyos 9810 couplée à 6Go de mémoire vive et à une puce graphique Mali G71 MP20. Il propose 128 Go d’espace de stockage extensible avec une carte mémoire micro-SD. Avec cette configuration, aucun risque de manquer d’espace ou de puissance.

Le Galaxy Note 9 est équipé d’un écran Infinity Super Amoled de 6,4″ au format 18:5:9. Avec une définition max de 2960 x 1440px, il offre une densité de 512ppi.

Pour la photo, on peur compter sur un appareil photo Dual Pixel 12Mpx à l’arrière et à un capteur 8Mpx à l’avant en sachant qu’il est capable de filmer en 4K.

Pas besoin de se demander ce qu’il propose en termes de connectivité, c’est la totale : Wi-Fi (802.11a/b/g/n/ac), Bluetooth 5.0, NFC, GPS, USB-C Dual-Sim et 4G LTE.

Pour alimenter le tout, Samsung a intégré une batterie de 4000mAh compatible charge rapide et charge par induction.

Comme vous pouvez le voir, il ne manque rien au Galaxy Note 9 et d’ailleurs, je peux ajouter la certification IP68 et la protection Gorilla Glass 5.

Si vous souhaitez le comparer avec les références précédentes ou avec d’autres appareils, voici les dimensions du Note 9 : 161,9 x 76,4 x 8,8mm pour un poids de 201g.

Design

En dévoilant sa nouvelle phablette, Samsung a beaucoup insisté sur la puissance de son appareil mais cela ne se limite évidemment pas à ça. Le Note 9 est également une très belle machine mais il est aussi vrai que son design ne tranche pas avec celui de son prédécesseur.

Nous retrouvons la même forme générale, les bordures incurvées, les bandes noires encore présentes au-dessus et au-dessous de l’écran et les finitions irréprochables. Le mélange de verre et de métal ainsi que les différents coloris proposés font du Note 9 un bijou technologique. Attention tout de même aux traces de doigts dont il raffole.

Nous verrons un peu plus bas que le constructeur a tout de même pris en compte les remarques des utilisateurs : le capteur photo n’est plus situé au même endroit.

Faisons un petit tour du propriétaire. Sur le côté gauche, Samsung a positionné la barre de volume ainsi que le bouton Bixby alors que le bouton Power est tout seul de l’autre côté.

La tranche supérieure loge un second micro et le tiroir pour stocker carte(s) sim et carte mémoire.

Enfin, la prise USB-C, le micro, le haut-parleur et le stylet prennent position sur la tranche inférieure. On peut noter que la prise casque est toujours présente.

Le Note 9 et son beau stylet S-Pen jaune

Sur le dos de l’appareil, on fait connaissance avec le double capteur photo à ouverture variable mais aussi avec le flash led et le capteur d’empreintes digitales. Un logo de la marque est également présent sur cette même façade.

Le dos du Note 9 avec le double capteur photo, le flash et le lecteur d’empreintes

Je rappelle que sur le Note 8, Samsung avait eu la mauvaise idée de le positionner à côté des capteurs, ce qui le rendait difficilement accessible. Cette fois, il est positionné sous l’appareil photo. C’est un peu mieux mais ce n’est pas encore très confortable pour les petites mains.

Sur les nouveaux smartphones, le capteur est très souvent placé à l’arrière pour gagner de la place devant et proposer des ratios d’écran plus important. Personnellement, je trouve ça moins pratique sauf si les autres moyens de déverrouiller l’appareil sont bons, ce qui est le cas sur le Note 9…même si le constructeur aurait pu faire mieux. J’en reparle un peu plus tard.

Le Galaxy Note 9 est encore plus beau en extérieur

Interface et applications

Android 8.1 et Samsung Experience

Ceux qui connaissent les Samsung Galaxy et l’interface maison Samsung Experience ne seront pas dépaysés. Par contre, pour les autres, le principal risque est de se perdre dans le menu paramètres et ses nombreuses options.

Parmi les éléments mis en avant par la marque, il y a la fonction Bixby exceptée qu’elle n’est pas encore opérationnelle dans la langue de molière. Vous pouvez bien sûr essayer – et cela fonctionne – mais vous devrez vous exprimer en anglais. Je suis loin d’être bilingue et le Note 9 n’hésite pas à me le rappeler. Je dis ça car il a parfois eu du mal à comprendre mes commandes vocales.

Le Samsung Galaxy Note 9 tourne sous Android 8.1 mais il est clair que dès que la version suivante de l’OS de Google sera disponible, la phablette en profitera. D’ailleurs, on voit déjà ici et là des tests effectués par plusieurs constructeurs sur leurs différents fers de lance.

En termes de sécurité – je parle du déverrouillage – le Note 9 propose toute une panoplie en plus des moyens utilisés auparavant (code pin, schéma,…) : capteur d’empreintes, scanner rétinien ou encore la reconnaissance faciale.

Comme indiqué plus haut, le capteur d’empreintes est au dos, sous l’appareil photo. Il fonctionne bien, il est rapide mais il n’est pas encore idéalement situé pour les petites mains. Quant à la reconnaissance faciale et au scanner rétinien, ils sont bien fonctionnels mais ne sont pas toujours aussi rapides qu’on le souhaiterait. Les exemples les plus flagrants sont quand on teste leur fonctionnement avec des lunettes ou par faible luminosité ou encore en marchant.

Le note 9 propose donc de nombreuses solutions de sécurité mais je trouve que pour un smartphone premium à ce tarif, on est en droit d’attendre un petit mieux.

Applications

En démarrant pour la première fois l’appareil, on dispose de toutes les applications Google les plus utiles mais Samsung apporte également sa touche personnelle avec quelques programmes.

Parmi eux on peut parler de Smart Things, de Knox (coffre-fort), de Samsung Pay, Game Launcher et tous les programmes liés au stylet. Ceux qui voudraient travailler via le Note 9 pourront utiliser la suite bureautique Microsoft Office.

Un autre mode d’utilisation via Samsung DeX

Même sans la station d’acueil, vous pouvez profiter des fonctions DeX. Un simple câble USB-C suffit pour transformer le Galaxy Note 9 et un écran externe en “ordinateur”. Une fois le câble branché aux deux périphériques, quelques diapos vous expliquent comment vous en servir et ensuite, c’est parti !

Cette fonction DeX peut être utilisée de deux façons que je nommerai “Mode dupliquer” ou en “Mode Ordinateur”. Dans le premier cas, votre écran externe ou TV projette l’équivalent de l’écran du Note 9. Il y a donc la même chose sur le smartphone et sur l’écran externe.

Dans le second cas, l’interne est bien différente et se rapproche de celle d’un ordinateur. On trouve un fond d’écran spécifique, un bouton pour accéder au tiroir d’applications et une barre de raccourcis.

Ecran du mode DeX depuis le Galaxy Note 9

Je ne sais pas pour vous mais le second mode me semble le plus approprié pour permettre une autre utilisation du smartphone. On profite surtout de la diagonale d’un écran externe pour visionner les photos mais également saisir du texte ou naviguer sur internet.

Le nouveau stylet S-Pen

Vous pensiez connaître le stylet du Galaxy Note ? Vous allez être surpris car grâce à sa connexion Bluetooth, le S-Pen du Note 9 propose un ensemble de fonctionnalités bien pratiques. Vous ne les utiliserez peut être pas toutes mais elles ont le mérite d’apporter un plus.

Avant de parler des nouvelles fonctions, je rappelle qu’en sortant le stylet de son emplacement, le Note propose un carrousel d’applications dédiées à ce dernier. Vous pouvez même prendre des notes alors que l’appareil n’est pas déverrouillé.

Le Samsung Galaxy Note 9 et son fidèle compagnon, le stylet S-Pen

Prise de photo à distance

Que ce soit avec le mode normal ou en selfie, le stylet peut désormais se transformer en déclencheur. Un simple clic sur le bouton présent sur le stylet prend la photo. C’est super utile pour une photo de groupe si le smartphone a, par exemple, été positionné sur un trepied. Cela peut aussi servir à surprendre vos amis.

Maintenant, si vous effectuez un double pression sur ce même bouton vous alternez entre le capteur principal et le capteur selfie.

Télécommande pour lecture audio et vidéo

Le stylet peut aussi assurer les fonctions d’une télécommande quand on utilise le smartphone pour de la lecture audio ou vidéo. Là encore c’est plutôt utile. Si le smartphone est posé devant vous, pouvoir faire lecture / pause ou plage suivante avec le stylet est intéressant.

J’allais oublier que la télécommande peut servir à autre chose : faire défiler vos photos mais aussi à passer vos diapos. Imaginez que vous connectez votre smartphone à un écran pour présenter les slides d’une présentation. Dans ce cas, plus de besoin de rester à côté de votre appareil. Il faut juste rester dans le rayon de couverture Bluetooth.

Le stylet peut également devenir un “clé” de sécurité. En effet, il permet à son propriétaire de verrouiller / déverrouiller le smartphone. C’est une fonction supplémentaire mais ce n’est pas celle que j’utiliserai au quotidien pour accéder à mon appareil. Retirer le stylet pour déverrouiller le Note 9 reste moins rapide que d’utiliser le lecteur biométrique ou le lecteur de rétine.

Enfin, c’est depuis le sous-menu S-Pen du menu Réglages que l’on prend prendre connaissance du niveau de batterie du stylet. Je rappelle que ce dernier se recharge par induction dès qu’il est inséré dans son logement.

Les nouvelles fonctions du S-Pen du Note 9

Samsung n’a plus qu’à encourager les développeurs à travailler sur de nouvelles solutions pour faire évoluer son stylet S-Pen ou multiplier les interactions avec le smartphone et d’autres applications. C’est sur la bonne voie !

Écran

Comme indiqué plus haut, le Note 9 reçoit une dalle d’une diagonale de 6,4″, contre 6,3″ pour le Note 8 pour une résolution identique, à savoir 2960 x 1440px. Encore une fois, il n’y a rien à redire du côté de l’écran. Les couleurs, les contrastes, la luminosité, la fluidité… tout est au top ! Depuis déjà de longues années, les écrans des Galaxy S et Galaxy Note sont réputés très bons.

Je le dis à chaque fois que j’ai un grand écran entre les mains : c’est super agréable pour un certain type d’utilisation…non pour tout. C’est juste un peu encombrant et moins pratique pour l’utilisation à une main. Evidemment, cela dépend de chacun mais Samsung a intégré des fonctions pour simplifier ce type de manipulation.

Avec un tel écran et une telle puissance rassemblés dans une même machine comment ne pas profiter à fond des jeux et des vidéos. Je n’oublie pas non plus que la navigation sur internet est également bien plus agréable sur ce type de terminal.

D’ailleurs, si le rendu des couleurs ne vous satisfait pas, vous avez toujours accès à différents modes depuis le menu Réglages de l’appareil. Vous pouvez même aller jusqu’à l’adapter comme bon vous semble avec les tons RVB.

Si vous voulez frimer avec votre Note 9, vous pouvez positionner la définition en WQHD+ (2 960 x 1 440px) mais sinon, par défaut, elle est paramétrée en Full HD+, ce qui suffit amplement et vous fait économiser un peu de batterie par rapport au WQHD+.

Je reviens sur l’encombrement. Même si le Galaxy Note 9 adopte un format 19:9, ce qui simplifie la prise en main, ses mensurations sont tout de même importantes. Il passe de 6,3″ à 6,4″ en conservant les mêmes dimensions mais à moins d’avoir une très grande main, il n’est pas utilisable à une main. Moi, cela ne me dérange pas mais je peux comprendre les réactions. Maintenant, le Note 9 intègre quelques fonctions pour simplifiant son utilisation à une seule main.

Photo et Vidéo

Comme je l’indiquais sur mon article faisant suite à la découverte du Note 9, Samsung a intégré le double capteur 12Mpx à ouverture variable du Galaxy S9 dans sa dernière phablette. A cela, il a ajouté une pointe d’intelligence artificielle visant à optimiser les paramètres pour offrir un meilleur rendu.

Quel que soit le mode pour lequel vous allez opter, le rendu est bon, que ce soit en automatique ou en manuel (mode pro). Même en basse luminosité, grâce à l’ouverture variable, le Note 9 s’en sort bien voire très bien. Il parvient à afficher un beau rendu sans trop accentuer le lissage. L’avantage est qu’en utilisant le mode Pro, vous avez tous les ingrédients pour aboutir au résultat qui vous intéresse.

A l’avant, le Note 9 fait également de belles photos et grâce au mode portrait – que l’on retrouve sur de nombreux appareils désormais – on peur ajouter un effet bokeh.

Aperçu de l’interface du mode photo du Galaxy Note 9

Pour la vidéo, le Note 9 est capable de filmer en 4K à 60fps. Il propose aussi un mode Super Slow Motion dont j’ai déjà parlé lors de mon précédent article. Je savais qu’il était capable de détecter un mouvement et de déclencher cette capture en 960 images par seconde. C’est un bon moyen pour capter les mouvements du sujet. Maintenant, il est possible de déclencher soi-même ce mode et même d’en autoriser plusieurs dans une même séquence. Pour obtenir un résultat, il faut évidemment de bonnes conditions de luminosité.

J’ai également testé le mode Emoji RA. Cela fonctionne plutôt bien sans pour autant être extraordinaire et surtout une fois l’effet sympa passé, il n’y a pas grand chose à faire. Ce mode est encore trop peu exploité. On s’amuse avec les différents masques, seul, en famille ou entre amis et on peut partager le contenu mais c’est tout.

Voici quelques-unes des photos et vidéos prises avec le Samsung Galaxy Note 9.

Le mode Panorama du Note 9

Le mode mise au point direct du Note 9

Performance

Quelle que soit la version du Note 9 que vous avez entre les mains, vous êtes garantis de pouvoir faire tourner toutes les applications et jeux. C’est un délice au quotidien. En dévoilant le Galaxy Note 9, Samsung avait annoncé la couleur : le plus puissant des Galaxy Note.

Avec cette puce Exynos 9810 (4 x 2,7 GHz et 4 x 1,8 GHz) et 6Go de mémoire vive, on sait de suite que l’appareil sera à l’aise en toute condition sans le moindre ralentissement. Cela se vérifie au quoi que vous fassiez.

Encore une fois avec Samsung, le terminal tourne sous Android avec une surcouche maison, Samsung Experience, la version 9.5. Même avec cette interface personnalisée (par rapport à Android stock), la navigation est pleinement réactive.

Avec cette puissance et son espace de stockage de 128Go, vous pouvez vous lâcher sur les téléchargements de jeux et autres fichiers multimédia. Et surtout, n’hésitez pas à installer tout type de jeu, rien ne lui fait peur. De plus, le Note 9 hérite des haut-parleurs stéréo présents sur le Galaxy S9. Là encore, le terminal assure. Alors, pourquoi s’en priver ?

Je rappelle qu’en sortant le Galaxy Note 9, Samsung s’est aussi adressé aux gamers. Déjà, avec un tel écran et une puissance pareille, qui ne serait pas intéressé. Ensuite, Le Note 9 fut l’un des premiers appareils à pouvoir faire tourner la béta de Fortnite sur Android, titre disponible pour tous depuis peu.

On peut noter deux autres points : le Note 9 est compatible Dolby Atmos et la prise casque est encore présente. Pour le premier sujet, je ne suis pas sûr que ce soit une raison majeure pour opter pour un Note 9 car les contenus sont encore rares. Pour le second, cela ravira ceux qui ne comprennent pas cette “mode” de supprimer la prise jack. J’avoue que je me suis habitué aux écouteurs ou casque Bluetooth. Pour revenir au Note 9, n’hésitez pas à brancher votre casque car la sortie audio est bonne.

À titre indicatif, vous trouverez un peu plus bas des screenshots de benchmarks. Oui ils sont bons mais ce n’est pas le plus important. En effet, l’objectif est qu’il soit fluide et réactif tout le temps…et c’est le cas.

Lors de séances de jeux ou de visionnages de vidéos, je n’ai pas noté de chauffe particulière. Je l’ai uniquement observé lors de benchmarks successifs en sachant que tout s’est rapidement dissipé une fois les tests arrêtés. Merci au système de refroidissement imaginé par Samsung.

Batterie et autonomie

Le Note 9 est imposant par ses dimensions, par la qualité de son écran et par ses performances. Il l’est aussi par la capacité de sa batterie. En effet, la dernière tablette de Samsung embarque une batterie de 4000mAh.

Encore une fois, on peut souligner le travail réalisé par les équipes Samsung qui ont réussi à intégrer une batterie plus importante (3300 mAh sur le Note 8) dans un appareil dont les dimensions n’ont que très peu varié.

En utilisation basique, le Note 9 peut tenir pratiquement deux jours. Même en le poussant un peu dans ses retranchements, vous passerez la journée sans trop de soucis.

Ensuite, le Note 9 propose de nombreuses solutions pour améliorer l’autonomie. Cela passe entre autres par des conseils tout simple comme désactiver le “Always On Display” – même si c’est bien pratique -, diminuer le délai avant le passage en veille ou encore modifier la définition de l’écran.

Pour recharger la batterie, 2 possibilités s’offrent à vous : brancher le câble USB-C ou déposer le Note 9 sur un chargeur sans fil. Si vous optez pour le câble fourni dans le coffret, il faut compter 1h30 pour passer de 10 à 100%.

Prix et disponibilité

Le Samsung Galaxy Note 9 est disponible depuis le 24 août et vous pouvez le trouver partout. Le site Samsung le propose actuellement à 1009€. Il est possible de bénéficier d’une réduction liée à la remise de votre ancien smartphone (jusqu’à 690€ de remise).

Sur certains sites marchands, on peut le trouver à une dizaine d’euros de moins que le tarif Samsung. Avec un peu de chance, Samsung proposera des offres pour Noël. Ensuite, surveillez l’actualité sur le web dans le cas où une plateforme déciderait de le proposer moins cher.

Conclusion

Avec cette nouvelle édition de sa phablette, Samsung nous livre un appareil très réussi. Il dispose d’un superbe écran, d’une puissance sans faille, de capteurs photo de qualité et d’une bonne autonomie. A cela on peut ajouter un stylet qui innove. Évidemment, tout ceci à un coût qui n’est pas à la portée de tous.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci de saisir votre commentaire
Merci d'entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.