Test du Samsung Galaxy S21 Ultra 5G

0
Test du Samsung Galaxy S21 Ultra 5G

Au la fin du mois d’août, j’ai eu l’opportunité de découvrir les nouveaux produits estampillés Samsung, ceux présentés au mois d’Août pendant le dernier Galaxy Unpacked. Un peu plus tôt dans l’année, c’est un autre smartphone Samsung que j’ai pris en main et testé. Présenté lors de la précédente conférence Galaxy Unpacked, le Samsung Galaxy S21 Ultra 5G est à ce jour, le smartphone le plus puissant de la gamme Samsung Galaxy S. Dans la continuité de son prédécesseur, il embarque quelques nouveautés qui laissent penser que Samsung a tenu compte des retours. Grâce à un prêt de la marque, j’ai eu l’occasion d’utiliser ce Galaxy S21 Ultra. Je vous livre toutes mes impressions.

Contenu du coffret

Ce terminal est livré dans un boite noire avec des reflets de différentes couleurs. On y découvre le “S” de la gamme – Galaxy S -, la version de l’appareil (S21) puis la série si je peux l’appeler ainsi. Je tiens entre les mains un Galaxy S21 Ultra 5G.

A l’intérieur, rien de bien nouveau à part l’absence de chargeur secteur. Cela explique pourquoi la boite est moins épaisse qu’avant. En plus de l’appareil, Samsung a intégré l’accessoire pour accéder au tiroir sim, un peu de documentation, un câble USB-C et des écouteurs filaires signés AKG.

Fiche technique

Le Galaxy S21 Ultra 5G est tout simplement le smartphone de la gamme Galaxy S le plus puissant à ce jour. Même si la fiche technique ne fait pas tout, vous allez vite vous rendre compte que le constructeur a mis le paquet.

Il est propulsé par un processeur Exynos 2100 couplé à 12Go de mémoire vive, 512Go de capacité de stockage et une puce graphique Mali-G78 MP14. Pour ceux qui se poseraient la question, il est impossible d’étendre la mémoire de stockage.

Il embarque un écran Dynamic Amoled 2X de 6,8″ offrant une définition Quad HD+ (3200 x 1440px) et un taux de rafraichissement adaptatif de 120Hz.

Ce terminal Samsung intègre un module photo constitué de 4 objectifs : un capteur principal de 108MPx, un ultra grand angle de 12Mpx et deux téléobjectifs de 10Mpx. Ces derniers offrent un zoom optique 3X et 10X. Le S21 Ultra propose également un zoom digital jusqu’à 100x. A l’avant, il s’agit d’un capteur de 40Mpx.

Il se permet même de pouvoir capturer des vidéos en 8K en 24i/s. Depuis ces mêmes vidéos, il est possible d’extraire des extraits sous forme de photos.

A l’intérieur, il y a évidemment toute une série de capteurs que vous connaissez déjà. En voici un aperçu : accéléromètre, baromètre, capteur de fréquence cardiaque, capteur géomagnétique et capteur à effet Hall.

On peut aussi compter sur le S21 Ultra 5G pour proposer une connectivité à toute épreuve : WiFi (802.11 a/b/g/n/ac/ax…), Bluetooth 5.2, NFC, GPS et compatibilité 5G.

Samsung a intégré une batterie de 5000mAh pour alimenter cette belle bête. Selon la marque, elle permet à l’appareil de tenir jusqu’à 18h en usage interne, jusqu’à 22h en lecture vidéo et enfin jusqu’à 81h en lecture audio.

Alors qu’il est habituellement le fidèle compagnon des Galaxy Note depuis de nombreuses années, le S21 Ultra 5G supporte l’utilisation du stylet S-Pen.

Le S21 Ultra 5G présente les mensurations suivantes : 165,1 x 75,6 x 8,9mm pour un poids de 227g. Et pour finir, il tourne sous Android 11 et bénéficie d’une certification IP68.

Présentation du Galaxy S21 Ultra

Je ne crois pas dire de bêtise en disant que c’est la première fois que je teste un smartphone Samsung Galaxy en version Ultra. Si vous ne l’aviez pas compris jusqu’à maintenant, il s’agit du fleuron de la gamme Galaxy S. Pour cette nouvelle édition, Samsung est parvenu à réduire un peu les dimensions, à le rendre plus résistant et à lui adjoindre un objectif en plus. En revanche, la diagonale de l’écran passe de 6,9″ sur le S20 Ultra à 6,8″ sur ce S21 Ultra. Après cette brève intro, faisons le tour du propriétaire.

Commençons par la face avant de l’appareil. Au niveau de cette très belle dalle Oled, Samsung a conservé sa caméra avant logé derrière le poinçon situé en haut de l’écran, au milieu. Mis à part ça, on retrouve l’écran incurvé qu’affectionne la marque. Bon, cette année, il ne l’a pas utilisé sur ses S21 et S21+ mais ce type d’écran est présent chez Samsung sur de nombreux modèles.

Dans la partie basse de ce grand écran de 6,8″ se trouve le lecteur d’empreintes digitales. Situé sous l’écran, il permet à son utilisateur de déverrouiller l’appareil en toutes conditions, même avec les doigts mouillés.

Rien de nouveau du côté des tranches du smartphone. Les boutons sont tous situés sur le côté droit : le bouton power puis les boutons de volume un peu plus bas. La tranche opposée est entièrement lisse et dénuée de tout bouton.

L’emplacement pour les cartes sim (dual sim) est positionnée sur la tranche inférieure avec la prise USB-C et le haut-parleur. Au cas où vous ne l’auriez pas noté sur la fiche technique, ce modèle n’offre aucun emplacement pour une carte mémoire. Avec 512Go de capacité de stockage, pas sûr que ce soit réellement nécessaire. Cela ne m’a clairement pas manqué lors des tests.

Vous avez remarqué autre chose ? Oui, la prise casque est absente. Il faudra donc utiliser le haut-parleur ou connecter un périphérique audio Bluetooth. Ah non, vous pouvez aussi vous rabattre sur les écouteurs filaires (USB-C) fournis avec le terminal.

En retournant l’appareil, on découvre le bloc photo. Là, encore, Samsung est parvenu à rectifier sa copie en intégrant ce dernier dans la coque de l’appareil. Il n’y a plus de protubérance ou presque.

Je n’irai pas jusqu’à dire que le tout est esthétique – c’est compliqué de loger 4 capteurs photo – mais c’est assez réussi ou du moins mieux réussi qu’avant. Ensuite, la finition mat évite limite les marques de doigts. C’est très appréciable. Un logo Samsung reste positionné dans la partie basse, au du dos de l’appareil.

Malgré un smartphone que j’ai trouvé lourd et imposant, Samsung est parvenu à réduire légèrement ses dimensions par rapport à son prédécesseur, le S20 Ultra. Je n’avais pas testé ce dernier mais il est vrai que celui-ci pèse son poids. Le glisser dans une poche ne passera pas inaperçu. En contrepartie, on dispose d’un modèle puissant et bien dessiné. La qualité est au RDV.

Un écran offrant une définition WQHD+ et un taux de rafraichissement adaptatif

Le S21 Ultra profite d’un très bel écran

Le Samsung S21 Ultra 5G est équipé d’un écran Oled de 6,8” offrant une définition WQHD+ (3200 x 1440 pixels) et un taux de rafraichissement adaptatif de 120Hz. Samsung nous livre encore une fois une excellente dalle. L’utilisateur ne peut que contempler le superbe résultat au quotidien, quelle que soit l’utilisation.

Evidemment, il est possible d’ajuster les paramètres d’affichage pour obtenir le meilleur rendu ou celui qui correspond aux préférences de son utilisateur. Et que dire de la luminosité de l’écran ? Elle est top ! En extérieur, l’écran reste parfaitement lisible et la lecture est également agréable dans l’obscurité.

Concernant le taux de rafraichissement, on peut noter qu’il peut atteindre son maximum pratiquement avec la plus grande définition. Le S21 Ultra peut donc afficher 120Hz avec une définition WQHD+. Difficile de faire mieux. Ce n’est pas tout, son taux de rafraichissement est adaptatif. Il peut donc varier pour économiser de la batterie, le tout en fonction de votre utilisation. Quand vous visionnez une vidéo ou que vous jouez, le taux va être élevé alors que pour contempler vos photos, ce même va grandement diminuer. Conserver un taux de 120Hz en permanence ne serait pas bon pour l’autonomie.

Quelques-une des options liées à l’affichage

Cette dalle est protégée par un revêtement Corning Gorilla Glass Victus. Il s’agit de la meilleure protection de la marque et par la même occasion, la même que celle présente sur le Galaxy Z Fold 2 testé récemment ou encore sur le Z Fold 3 dont la commercialisation a démarré il y a peu de temps. D’ailleurs, je parle de l’écran mais ce même revêtement protège aussi la face arrière.

Avant de parler d’un accessoire, il reste un dernier sujet lié à l’écran : le capteur d’empreintes digitales. Il s’agit d’un capteur ultrasonique de seconde génération. Ce dernier est situé sous l’écran et surtout, il est très réactif. C’est donc une très bonne solution pour sécuriser son terminal. Il faut penser à viser la bonne zone, même si cette dernière semble plus large qu’auparavant.

Un smartphone compatible avec les S-Pen et S-Pen Pro

Comme je l’indiquais au niveau des caractéristiques techniques, l’écran du S21 Ultra 5G est compatible avec le S-Pen. Attention, il n’est pas livré avec le terminal. Vous devrez donc l’acheter en plus. Il y a également une autre différence avec celui qui équipe le Galaxy Note 20 par exemple : il n’est pas équipée d’une batterie. Il existe tout de même une solution : acquérir un stylet S-Pen Pro qui lui offre une connectivité Bluetooth.

Cela signifie que si vous achetez le S-Pen “standard”, il faudra dire au revoir à certaines fonctionnalités. Cela ne vous empêche pas d’utiliser la belle surface d’écran pour prendre des notes. C’est plus limité mais c’est déjà très bien. Si vous utilisez un S-Pen, attention à ne pas le perdre car il ne peut pas être rangé dans le terminal. Si vous avez décidé d’acheter cette accessoire, pensez dans ce cas à dépenser un peu plus pour utiliser un étui qui comprend un emplacement pour ce S-Pen.

Système et applications

Le Galaxy S21 Ultra tourne sous Android 11 avec la surcouche maison One UI 3.0. Si vous avez déjà utilisé un terminal Samsung, il n’y a pas de raison de vous en faire. Pour les autres, il y aura peut-être une (très) courte période d’adaptation mais retenez une chose : l’interface est intuitive.

Cette dernière a été en partie redessinée, des effets ont été ajoutés et la personnalisation est plus aboutie. Ce nouveau “design” est visible dès qu’on accède au panneau des raccourcis.

C’est également avec cette version qu’est arrivé Auto-Switch. A quoi cela peut-il bien servir ? Si vos écouteurs Galaxy Buds sont appairés à votre tablette Galaxy Tab et à votre S21 Ultra, vous visionnez votre vidéo puis passez à un appel sur votre smartphone très simplement. Cela bascule automatiquement de l’un vers l’autre. D’ailleurs, cela fonctionne également avec les Samsung Galaxy Buds 2 présentés récemment.

Le mode Always-On Display est toujours de la partie. En double-cliquant sur l’heure, on peut afficher un ensemble de raccourcis. C’est un bon moyen d’accéder à quelques infos sans entrer dans le menu de l’appareil.

On peut également noter que même si Samsung travaille conjointement avec Google, le constructeur continue de proposer quelques-unes de ses applications. L’exemple le plus flagrant est son propre store (Galaxy Store).

Si vous avez l’opportunité d’utiliser un S21 Ultra – même si ce n’est pas le seul à le proposer – n’oubliez pas de tester Samsung DeX. Il suffit de posséder un écran externe pour transformer le tout, à l’aide du S21, en un ordinateur.

Les options liées à Samsung DeX

Vous pouvez utiliser un clavier et une souris sans fil pour être plus à l’aise. Maintenant, l’écran du S21 peut suffire même si c’est moins pratique. Vous accédez à une nouvelle interface pour profiter de vos applications. Voici un petit aperçu.

Photo et vidéo

J’ai évoqué ce sujet lors de la description de l’appareil. La face arrière compte 4 capteurs photo dont un objectif de 108Mpx (avec ouverture f/1.8). Il est accompagné de trois autres capteurs : un ultra grand-angle de 12Mpx (f/2.2), un téléobjectif 3X de 10Mpx (f/2.4) et un second téléobjectif de 10Mpx offrant cette fois un zoom optique 10X (f/4.9).

Il y a donc un peu de changement par rapport à l’édition précédente. Le S20 Ultra ne dénombrait qu’une seul et unique téléobjectif de 48Mpx. Quant à la face avant, le capteur selfie est identique à celui présent sur le S20 Ultra.

De très belles photos de jour

Avec le capteur principal, le S21 Ultra réalise de superbes photos de jour. Je rappelle que cette définition est obtenue via un un procédé de pixel-binning (9 pixels en un). N’ayant pas testé le S20 Ultra, je ne peux comparer les rendus mais avec cette version, il y a vraiment de quoi être satisfait. Il est dommage que ce bilan ne soit pas aussi bon lors de photos de nuit.

Le capteur ultra grand angle offre de beaux clichés sous pour autant être excellents. La qualité est bonne mais le piqué n’est pas toujours top.

Maintenant, que penser des zoom proposés par le S21 Ultra. Jusqu’à 10X, le résultat est bon. Ensuite, je trouve que plus on zoome, plus ça devient “gadget”. C’est peut-être un peu fort mais à part pour dire qu’on peut prendre une photo de la fenêtre d’un immeuble situé au loin, le résultat n’est pas vraiment exploitable.

Un bon capteur frontal

Il reste un capteur, celui situé à l’avant, pour les vidéos et photos en selfie. Le S21 Ultra embarque un capteur de 40Mpx qui se révèle très bon. Le rendu est de bonne qualité, que ce soit en mode normal ou en mode portrait. Dans ce dernier cas, le détourage est réussi.

Que dire de la vidéo ? Samsung se permet de proposer de la 8K à 24i/s et de la 4K en 60i/s. La définition ne fait pas tout. Pour le coup, n’étant pas équipé d’appareils adéquats pour profiter de la 8K, j’ai principalement utilisé la vidéo 4K en 60i/s qui offre un très bon résultat. De plus, les différentes options proposées sont vraiment bien. Entre le mode super steady qui corrige les tremblements habituels et le mode réalisateur qui utilise les capteurs à l’avant et à l’arrière, il y a de quoi innover et s’amuser. On peut même switcher entre les objectifs lors de la capture.

Des photos de nuit un peu décevantes

Le haut de gamme de Samsung réalise donc de très beaux clichés de jour. Qu’en est-il quand la luminosité vient à diminuer ou quand il fait nuit ? Pour le coup, c’est un peu décevant pour un appareil de cette gamme. Disons que les images sont parfois un peu trop lisses. C’est vraiment dommage. En augmentant le temps de pause, c’est un peu mieux mais ce n’est plus aussi naturel. Dommage d’arriver à un tel contraste entre les photos de jour et celles de nuit.

Enfin, si vous souhaitez vous amuser un peu ou divertir vos enfants, pourquoi ne pas créer les emoji AR de toute la famille. C’est rapide et facile à faire et on peut le mettre en scène.

Performances & multimédia

Comme vous le savez surement, le constructeur coréen commercialise deux déclinaisons de ses smartphones premium. La différence réside dans la puce intégrée dans la coque : une puce Exynos pour le marché européen et une puce Snapdragon pour les autres. Le S21 Ultra est donc propulsé par un processeur Exynos 2100. Il n’y a pas besoin de faire des dessins ou d’écrire des paragraphes : il assure dans tous les domaines.

Là-aussi, si vous avez suivi, le Galaxy S21 Ultra n’embarque pas de prise mini-jack 3,5mm. Je vous ai déjà listé les possibilités qui s’offrent à vous. Comme présenté plus haut, l’appareil est doté d’un haut-parleur positionné sur la tranche inférieure. Le rendu est de bonne qualité. Le son ne sature pas même quand on pousse un peu le volume. De ce fait, il assez est agréable d’écouter de la musique, de visionner des vidéos et de jouer sans casque. Bon, j’avoue que je préfère opter pour des écouteurs ou un casque mais c’est une question de goût.

Batterie et autonomie

Je ne sais pas pour vous mais de mon côté, l’autonomie est un critère important. Avec une batterie de 5000mAh, on peut s’attendre à un belle autonomie. Eh bien non, ce n’est pas si bien que ça.

Attention, les chiffres annoncés sont pratiquement atteints mais en regardant cette capacité, on pouvait peut-être s’attendre à mieux. En utilisation normale, on peut dépasser la journée entière mais pas beaucoup plus. Si vous décidez d’être plus créatif ou si vous le sollicitez beaucoup (jeux vidéo par exemple), vous ne verrez pas la fin de la journée.

Evidemment, il faut prendre en compte de nombreux paramètres tels que l’utilisation, la définition sélectionnée ainsi que le taux de rafraichissement. Si vous souhaitez partir avec les curseurs au max, vous profiterez d’une autonomie moindre. En optant pour une définition FHD+ et un taux d’actualisation de 60Hz, vous prolongerez son autonomie.

Pour recharger le terminal, la meilleure solution est de disposer d’un chargeur. Samsung fait partie des constructeurs qui ont décidé de ne plus livrer cette “accessoire” avec leur smartphone. Il faut donc débourser un peu plus d’argent ou utiliser vos autres chargeurs pour redonner vie à la batterie du S21 Ultra.

Pour profiter d’un temps réduit de charge, il faut être équipé d’un chargeur de 25W pour le recharger en 1h environ. Pour le coup, c’est moins bien que sur les S20 qui étaient compatibles charge ultra-rapide 45W.

Dernière précision, le S21 Ultra 5G est compatible charge sans fil et propose également la fonctionnalité de recharge inversée. C’est un bon moyen pour, par exemple, charger vos écouteurs sans-fil compatibles.

Le S21 Ultra 5G est actuellement proposé à partir de 1079€

Le Samsung Galaxy S21 Ultra 5G présenté ci-dessus est normalement commercialisé à 1439€ sur le site Samsung Shop. Il est disponible principalement en deux coloris : Phantom Black, et Phantom Silver. Samsung propose aussi 3 coloris exclusifs : Phantom Titanium, Phantom Navy et Phantom Brown.

Je dis “normalement” car en ce moment même, le Galaxy S21 Ultra 5G bénéficie d’une réduction de 180€. Cela le positionne à 1259€ pour la version testée (12 / 512Go). Vous pouvez aussi opter pour une autre version :

  • 12Go de Ram et 128Go de Rom à 1079€ (au lieu de 1259€)
  • 12Go de Ram et 256Go de Rom à 1129€ (au lieu de 1309€)

Attention, l’offre dont je viens de vous parler s’arrête le 23 septembre prochain. N’attendez pas trop longtemps. Pour diminuer l’addition, vous pouvez profiter de l’offre de reprise Samsung (avec 100€ de bonus).

Bilan

Je n’ai guère besoin de passer par quatre chemins pour dresser le bilan du Galaxy S21 Ultra 5G. Il s’agit d’un smartphone polyvalent. Son écran est excellent, il réalise de belles photos, s’avère très performant et est compatible 5G. Evidemment, en découvrant son prix, on peut également dire qu’il n’est pas à la portée de toutes les bourses.

Article précédentiPhone 13, iPad 9 et Mini 6, Apple watch series 7, voici tout ce qu’il fallait retenir de la keynote
Article suivantLes iPhone 13 ne font pas que des heureux
Plongé dans le monde des ordinateurs depuis l'enfance, je n'ai cessé de m'y intéresser. Pas encore élevé au rang de "Geek" ou de "Gamer", je me tiens au courant des dernières technologies et joue aux jeux vidéos à mes heures perdues. En rejoignant la famille UnSimpleClic, j'espère agrandir l'éventail de sujets déjà traités par le site.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci de saisir votre commentaire
Merci d'entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.