Xiaomi : comparatif des Mi Band 4 et Mi Band 5

0
Xiaomi : comparatif des Mi Band 4 et Mi Band 5

Avant d’acheter le bracelet Xiaomi Mi Band 4, je n’avais pas pris le temps de comparer ses caractéristiques avec celle de la version précédente. Je me suis principalement focalisé sur la présence d’un écran plus grand et en couleur. Je ne l’ai pas regretté. Maintenant que Xiaomi a annoncé le lancement du Mi Band 5, je me suis dit que c’était le moment de confronter les deux dernières itérations. Voici un ma comparaison des bracelets Mi Band 4 et Mi Band 5 accompagnée de quelques remarques.

Je précise tout de suite qu’il ne s’agit en aucun cas d’un test car je ne possède pas (encore) le Mi Band 5. Je me suis seulement dit qu’il pourrait être sympa de partager les infos et mes remarques avec vous. Il y a surement plein d’autres choses à dire mais c’est déjà un bon début.

Comparaison des fiches techniques des Mi Band 4 et Mi Band 5

Voici un tableau comparatif des caractéristiques des deux dernières versions du bracelet connecté Xiaomi Mi Band.

Caractéristiques Mi Band 4 Mi Band 5
Ecran Amoled 2.5D Amoled 2.5D
Diagonale 0,95″ 1,1″
Définition (px) 120 x 240 126 x 294
Résolution (ppp) 282 291
Mémoire Ram 512Ko 512Ko
Capacité de stockage 16Mo 16Mo
Extension de mémoire Non Non
Compatibilité Android 4.4 / iOS 9.0 Android 5.0 / iOS 10.0
Accéléromètre Oui Oui
Gyroscope Oui Oui
Cardiofréquencemètre Oui Oui
Capteur de proximité Oui Oui
Baromètre Non Oui
Autre capteur Non Capteur SpO2
Micro / Haut-parleur Non Non
Bluetooth 5.0 BLE 5.0 BLE
NFC Non Oui (pas sûr)
Résistance à l’eau 5 ATM 5 ATM
Batterie (mAh) 135 125
Autonomie (J) Jusqu’à 20 jours Jusqu’à 14 jours
Mode de recharge Socle de chargement dock magnétique
Temps de charge < 2h < 2h
Dimensions (cm) 4,68 x 1,78 x 1,26 4,72 x 1,85, 1,24
Poids (g) 22,1 25
Largeur bracelet 18mm 18mm

Vous avez en main toutes les données chiffrées pour comparer les deux bracelets, du moins sur le papier.

Quoi de neuf sur le Mi Band 5 ?

D’un point de vue design, il faut avouer que le Mi Band 5 n’évolue guère. Il adopte surtout un plus grand écran et plus lumineux, ce qui signifie une meilleure lisibilité. Au quotidien, avec le bon cadran sur le Mi Band 4, les informations sont très lisibles. En revanche, si vous décidez de faire un peu d’exercice, il devient beaucoup plus difficile de lire votre vitesse ou votre rythme cardiaque tout en courant. Disposer d’un écran plus grand devient carrément intéressant.

Comparaison du design des Mi Band 5 (en haut) et Mi Band 4 (en bas)

Quant aux capteurs rien de bien nouveau à part l’arrivée d’un capteur SpO2 qui mesure le taux de saturation en oxygène. Cela peut par exemple servir à détecter le stress ou l’apnée du sommeil. N’ayant pas encore testé de montres ou de bracelets connectés dotés d’un tel capteur, je ne saurai dire s’ils apportent un réel plus.

D’après ce qu’on peut lire un peu partout, le Mi Band 5 sera proposé en deux versions : l’une avec NFC et l’autre sans. Celle avec NFC offre la possibilité d’effectuer un paiement sans contact. Pour le moment, impossible de savoir si cette version sera disponible en Europe et en France.

Il y a un point qui me chagrine un peu : la capacité de la batterie diminue. Elle passe de 135mAh sur le Mi Band 4 à 125mAh sur le Mi Band 5. Ce n’est pas grand-chose mais si on prend en compte le fait que l’écran est plus grand, cela impacte l’autonomie. D’ailleurs, Xiaomi le dit lui-même : on bascule d’une autonomie max de 20 jours sur le Mi Band 4 à 15 jours sur le Mi Band 5.

Bien sûr, il faut noter qu’il s’agit de données théoriques. Sur le Mi Band 4, je n’ai que peu de fois approché les 20 jours d’autonomie. J’étais plus souvent entre 15 et 18 jours en utilisant le réveil, les notifications, l’alerte en cas de mouvement et un mode entrainement une fois par semaine. Evidemment, cela dépend aussi de la luminosité paramétrée.

Côté batterie, on peut tout de même noter un axe d’amélioration : plus besoin d’enlever le cadran de son bracelet – geste pas si simple que ça – car le Mi Band 5 se recharge via un connecteur magnétique. Rien que pour ça, il faudrait opter pour la dernière version. Je rigole mais qu’est-ce que c’était chiant de désolidariser le boitier du Mi Band 4 de son bracelet.

Enfin, on pourra, a priori, compter sur 8 coloris sauf si leur nombre vient à diminuer en arrivant sur le vieux continent. La personnalisation de l’écran sera toujours de la partie et la-dessus, le constructeur a mis le paquet avec des exemples bien sympathiques.

De nouvelles fonctions ?

Les caractéristiques ne font pas tout, il faut aussi relever les éventuelles améliorations du côté des fonctionnalités. Déjà, le Mi Band 5 sera toujours capable d’assurer une analyse du sommeil, un suivi de la fréquence cardiaque 24/24h et le contrôle de votre musique.

Je ne sais pas si le Mi Band 5 fera mieux que son prédécesseur mais côté sommeil, le bracelet Xiaomi a encore une marge de progression. Les données relevées ne sont pas toujours très précises. Bon, il est vrai que pour ce rapport qualité / prix, le résultat est déjà bon.

Autre sujet, j’aimerai bien savoir si la version française (ou mondiale) intégrera le « PAI » (ou Personnal Vitality Index). Cela équivaut à un indicateur de forme qui sera calculé à partir de l’ensemble des données relevées par le bracelet. Un bon moyen de savoir si vous devez rester couché ou pas 🙂

Ce tracker d’activités affichera sera apte à afficher sur l’écran vos notifications et les appels entrants. L’appareil n’étant pas muni d’un micro et d’un haut-parleur, il faudra continuer à sortir votre smartphone pour échanger avec votre correspondant.

En plus du paiement sans contact que nous attendons toujours sur un Mi Band, la nouvelle version du bracelet connecté Xiaomi propose le contrôle à distance de l’appareil photo (du smartphone) ou encore le suivi du cycle menstruel des femmes. Ce n’est pas nouveau sur des montres / bracelets connectés – cela existe entre autres chez Fitbit – mais ça l’est chez Xiaomi.

Le bracelet n’étant pas encore disponible en France à ce jour, il est impossible de donner un avis sur les quelques fonctionnalités décrites ci-dessus. Déclencher une prise de photo à distance n’est pas nouveau non plus mais proposer ce petit « plus » à un tarif qui restera probablement imbattable, c’est toujours bon à prendre. Concernant le suivi du cycle, j’aimera savoir ce que Xiaomi va proposer à travers son application Mi Fit.

Enfin, pour ceux qui veulent se lancer dans le suivi de l’activité physique, le Mi Band 5 propose 11 modes d’entrainement contre 6 modes sur le Mi Band 4. On pourra par exemple compter sur la course à pied en intérieur, le saut à la corde, le yoga ou encore le rameur. Il faudra tout de même continuer à prendre votre smartphone pour améliorer la précision des informations relevées (via le GPS du smartphone). Vous pourrez aussi partir vous entraîner sans votre smartphone et dans ce cas, le bracelet se synchronisera dès que les 2 appareils seront connectés.

Conclusion

N’ayant pas encore eu le bracelet Mi Band 5 entre les mains, je ne donne mon avis qu’à partir des infos en ma possession à savoir un Mi Band 4 et les données transmises par le constructeur. Ceux qui ne possèdent ni montre ni bracelet connecté et qui souhaitent effectuer un suivi de leur activité et de leur sommeil – sans pour autant chercher la performance – peuvent s’équiper du Xiaomi Mi Band 5. Même si nous ne connaissons pas encore son prix, il est fort à parier que son rapport qualité prix sera toujours aussi bon.

En revanche, j’attends de voir les premiers retours avant de dire s’il est pertinent de changer le Mi Band 4 contre un Mi Band 5. Il y a effectivement un capteur complémentaire, quelques fonctions et mode en sus mais est-ce suffisant ? Peut-être que la présence du NFC pourrait faire basculer la balance d’un côté. Maintenant, si Xiaomi a amélioré la précision et la fiabilité des données relevées, alors je dis « Oui ».

Images

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci de saisir votre commentaire
Merci d'entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.